Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)Aunkai
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Aunkai  (Lu 1594 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Xoumaster
Super Modérateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3014



A.M. pratiqué(s): Karaté Défense, Aiki, et plein d'autres choses au fil des rencontres


WWW
« le: 12 Juin 2017 à 11:02:27 »

Un très beau sujet de Guillaume Errard sur l'Aunkai à travers une interview de son fondateur. Passionnant

<a href="http://www.youtube.com/v/6pxfJijfG20&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/6pxfJijfG20&amp;rel=0</a>
Journalisée

"He will join us or die Master"
D Vador
Démocrate Galactique


https://www.facebook.com/karate.chamalieres/
KaraTengu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 39



A.M. pratiqué(s): Karate Shotokan, Shorinji Kempo


« Répondre #1 le: 10 Septembre 2017 à 13:44:54 »

Merci, Me Xou.  Sourire

Je trouve sa biomécanique très intéressante et sa "déstructuration" assez impressionnante.
Journalisée
will.iam.tuci
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #2 le: 06 Mars 2018 à 22:01:02 »

Quelqu'un pourrais me donner des indications sur comment fonctionne l'AUNKAI, svp ?
J'ai assisté à un stage de Me AZUKAWA, mais je n'arrive pas comprendre comment cela fonctionne.
Même si je suis ultra-impressionné par sa puissance.
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5341



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #3 le: 10 Mars 2018 à 09:09:11 »

Quelqu'un pourrais me donner des indications sur comment fonctionne l'AUNKAI, svp ?
J'ai assisté à un stage de Me AZUKAWA, mais je n'arrive pas comprendre comment cela fonctionne.
Même si je suis ultra-impressionné par sa puissance.

Citation
Pour moi le bujutsu n’est pas un ensemble de techniques mais un état du corps. Une fois les principes intégrés les techniques jaillissent spontanément car le corps est capable de s’adapter instantanément.
M. Akuzawa

c'est un principe que l'on peut rencontrer dans d'autres disciplines. Pour ce qui est de l'Aunkai, je ne "connais" pas. Peut être quelqu'un de passage pourra en parler mieux que moi

 clin d'oeil   
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4381



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #4 le: 10 Mars 2018 à 15:14:21 »

Pour moi le bujutsu n’est pas un ensemble de techniques mais un état du corps. Une fois les principes intégrés les techniques jaillissent spontanément car le corps est capable de s’adapter instantanément.
M. Akuzawa 

Je trouve ce style très continental même si Akuzawa dit avoir été inspiré par Takeda Sokaku et d'autres formes classiques (je n'y mettrais pas ma main au feu mais la demo montrée au début me rappelle du Yagyu Shingan ryu). 

Pour continuer sur la réflexion concernant le bujutsu, je dirais que c'est même encore plus profond que ça. L'étiquette japonaise du bushi couvrait sa vie du lever au coucher et était pensé de manière à lui donner le minimum d'ouverture et de moment de vulnérabilité. Le simple zarei classique était fait dans ce sens (combien de gens, à côté de cela, je vois saluer le kamiza de leur dojo et leurs professeurs comme des clichés d'adorateurs, se vautrant au sol des crapauds repus  Roulement d'yeux ). Le zarei doit être approché comme une kamae (posture de combat), j'irais même jusqu'à dire que chaque pas doit être perçu comme une kamae, au risque de sembler aller loin. C'est depuis mon approche une des essences du bujutsu.  Clin d'oeil
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
montaigne
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2338


Que sais je ?


A.M. pratiqué(s): amc


« Répondre #5 le: 10 Mars 2018 à 19:34:57 »

 Les adeptes de chinoiseries trouve son travail japonais, les adeptes de niponeries le trouve continental...

 D'après ce que j'ai pu entendre dire, il a étudié la partie tanren et mains nues du yagu shingan et les amc. Donc son style est une synthèse de ce qu'il a appris +ses recherches.

 On y retrouve le travail sur la structure des amc interne+ un travail de tanren japonais.
Journalisée

Membre de la tribu des Aorses.

"...Son carquois est un sépulcre béant, c'est une nation de héros.
 Ils tiennent fermement l'arc et le javelot, ils sont barbares et impitoyables; leur bruit est comme le mugissement de la mer; ils montent des chevaux..."

 Jérémie,5-6
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4381



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #6 le: 11 Mars 2018 à 01:49:56 »

C'est vrai que le Yagyu Shingan ryu a un travail sur les frappes de poing et main particulier mais sinon, dans l'ensemble j'ai du mal à percevoir l'essence "koryu" dans ce qui est montré, alors qu'il est plus évident dans les autres styles s'inspirant d'écoles classique.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
zeno
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 12



A.M. pratiqué(s): Karate


« Répondre #7 le: 11 Mars 2018 à 19:29:00 »

Vidéo très intéréssante et pour rebondir sur ce qu'a dit montaigne:
Les adeptes de chinoiseries trouve son travail japonais, les adeptes de niponeries le trouve continental...


J'ai trouvé des les premiers instants de la vidéo qu'il avait des mouvement très.. "continental"
Journalisée
will.iam.tuci
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #8 le: 14 Mars 2018 à 15:08:52 »

Que veut dire "mouvements très continental" ?
Je ne connais pas la signification de cette catégorie.

Qu'est-ce que l'essence des Koryus ?
Y a-t-il une possibilité qu'une discipline créée fin XXe siècle / début XXIe siècle, dans le but de proposer une méthode de "renforcement" du corps physique, sans but de préparer à une confrontation physique (d'après ce que j'ai lu des interviews du créateur), puisse avoir quelque chose à voir avec ce que peut être l'essence d'un Koryu ?

Le principe "une fois les principes intégrés, les techniques jaillissent spontanément..." : il me semble que cela se retrouve à peu près partout : dans la course à pied, dans la cuisine, dans la sculpture, dans les arts martiaux, dans le jeu d'échecs...
Des questions intéressantes sont :
-Quels sont les principes en question ?
-Quel est le mode opératoire pour intégrer ces principes ? (quelque chose d'un peu plus élaboré que "Répète la technique 1 million de fois, pendant 30 ans et le principe viendra clin d'oeil")


Il me semble à moi aussi que certains tanrens du AUNKAI ressemblnte beaucoup à certains exercices du YAGYU SHINGAN visibles sur leur site français.

La question que je me pose est : comment ces exercices permettent de construire des capacités spécifiques ?
-S'agit-il de répéter les mouvements, encore et encore, en respectant leur forme et enchainement, sans autres axes de travail ?
-Ou y a-t-il des axes de travail spécifiques en plus : force à exercer à certains endroits ou dans certaines directions ? segments corporels ou muscles à actionner ou pas ? sensations spécifiques à garder à la conscience ?...
-A-t-on une connaissance des substrats physiologiques impliqués dans le développement des capacités obtenus : renforcement des muscles posturaux ? ajustement postural ? renforcement des certaines chaines musculaires ? renforcement de la biotenségrité ?...

Par exemple, l'exercice du Tenchijin statique, s'agit-il, en produisant différentes forces de façon isométrique, de :
-provoquer un relâchement des trapèzes supérieurs
-provoquer un allongement vertical de la nuque
-provoquer une activation des chaines musculaires spirales transversales
-provoquer une activation des muscles la colonne dorsale
-provoquer une activation du transverse et des obliques
-provoquer un ancrage du bassin sur les jambes ?

Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4381



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #9 le: 14 Mars 2018 à 16:10:22 »

Que veut dire "mouvements très continental" ?
Je ne connais pas la signification de cette catégorie.

C'est une manière de qualifier les styles de combat provenant du continent asiatique ou inspirés par ceux-ci, à la différence des styles japonais à proprement parler. Le meilleur exemple pour illustrer cela est probablement le Karate qui, bien que désigné comme un art martial japonais, provient à la base du royaume de Ryukyu (nom d'Okinawa quand il était encore indépendant de l'archipel japonais) et plus proche des formes chinoises (continentales) que des formes "indigènes" japonaises. Le Karate est donc un style continental, bien que vendu partout comme 100% japonais.

Cette différence est aussi bien ancrée dans l'aspect technique. C'est principalement dû au fait que les formes japonaises ont principalement des origines militaires. Certains maîtres te diraient même que les formes à mains nues japonaises trouvent leur origine dans le mutô dori, les manières de faire face à un adversaire armé en étant désarmé. Mais je pars un peu dans le hors sujet, tout ça pour dire que les arts martiaux japonais et du continent asiatiques n'ont pas le même contexte de développement et diffèrent de fait pas seulement en terme d'origine géographique. 

Qu'est-ce que l'essence des Koryus ?
Y a-t-il une possibilité qu'une discipline créée fin XXe siècle / début XXIe siècle, dans le but de proposer une méthode de "renforcement" du corps physique, sans but de préparer à une confrontation physique (d'après ce que j'ai lu des interviews du créateur), puisse avoir quelque chose à voir avec ce que peut être l'essence d'un Koryu ?
Des disciplines créées au XXe siècle avec des bases de koryu, il y en a plein. Pour ne citer que les plus connues, on pourrait évoquer le judo, le kendo ou encore l'Aikido, même le Jujutsu brésilien dans une certaine mesure. Sans parler des styles moins populaires comme le Daito ryu même si c'est souvent sujet à débat (on utilise pour l'ensemble de ces styles modernes le terme de "gendai budo").

Reste que l'aunkai bujutsu trouve apparemment une partie de son inspiration dans le Yagyu Shingan ryu, qui est un style inspiré des formes de combat de l'ère Sengoku (bien que le style lui-même fut fondé un peu plus tard, vers 1600). Et basiquement, on ne voit que peu voire pas du tout la parenté avec le Yagyu Shingan ici. on est même à mon sens dans des formes totalement différentes.
« Dernière édition: 14 Mars 2018 à 16:18:59 par Hattori Aruno » Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
will.iam.tuci
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12


« Répondre #10 le: 14 Mars 2018 à 20:57:16 »

Merci beaucoup pour tes explications, Hattori Aruno
Journalisée
marius79
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 57


A.M. pratiqué(s): hapkido


« Répondre #11 le: 16 Mars 2018 à 07:34:21 »

Salut, au niveau des tanrens , oui, ils sont bien a répéter sans relâche, cependant au bout d'un moment on peut commencer le travail a deux, avec travail sur le déséquilibre, la poussee,  etc.....certains tanrens ne sont pas spécialement bon a trop travailler, notamment tenchijin,ou on a vite fait de ce flinguer un genou, si on est mal positionner, perso, j'encourage vivement les stages pour etre corriger au niveau posture, et bosser correctement derrière .
Pour moi la particularité de launkai est que sensei vient du sanda et des arts martiaux chinois, sur lequel il a bosse, et ensuite cest intéressé au cote interne du daito ryu entre autre, mais on retrouve aussi du sumo, etc.....le génie de son art est pour moi, le fait d'avoir réussi a synthétiser des disciplines pas forcement tres palpable aux premiers abords , en plus en tant que personne, pour avoir pris mon petit dej' avec lui, il est simple et abordable, loin du cliché du maitre japonais
Journalisée
SergeG
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 10


A.M. pratiqué(s): aunkai-aikido


« Répondre #12 le: 02 Avril 2018 à 22:40:20 »

L'interview de Guillaume Erard présente bien le parcours d'Akuzawa sensei et les origines de sa discipline, les sous-titres sont disponibles en français si vous ne l'avez pas vu.
Parmi les influences, je confirme la place du Yagyu Shingan ryu, un des tanren de base de la méthode (shintaijiku) est le premier exercice qui lui a été proposé par un maître de la discipline.
L'influence du daito-ryu est claire également avec la période qu'il a passé chez Sagawa sensei.
On retrouve aussi dans ses mouvement les formes de corps du xinyi.
A partir de ces bases il a construit sa propre synthèse et il continue d'évoluer en permanence. Sa pratique change d'année en année, les principes restent les mêmes mais sa façon de les incarner est de plus en plus subtile (ceci reste ma perception mais elle est partagée par ceux qui le suivent régulièrement).
Journalisée
SergeG
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 10


A.M. pratiqué(s): aunkai-aikido


« Répondre #13 le: 03 Avril 2018 à 18:25:03 »

2 courtes vidéos pour illustrer le travail d'Akuzawa sensei

<a href="http://www.youtube.com/v/GR0KuApiokM&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/GR0KuApiokM&amp;rel=0</a>

<a href="http://www.youtube.com/v/6XevSxX7WxA&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/6XevSxX7WxA&amp;rel=0</a>
« Dernière édition: 03 Avril 2018 à 19:25:58 par artmintch » Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.