Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsLes arts martiaux (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Big master et histoire sur-réaliste
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Big master et histoire sur-réaliste  (Lu 4381 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« le: 22 Juin 2016 à 13:33:32 »

L'un de mes contacts m'a raconté une expérience des plus bizarre:

3 ou 4 gradée d'une fédé étaient convoqué à un passage de grade, on leur dit d’être près à passer l'exament à tel heure précise et nos compères évidemment arrivent 1/2 ou 1 heure avant pour se réchauffer et pratiquer, normal, le grand maitre de la discipline sera là en personne pour eux !

Ils ont hâte et c'est avec entrain et fébrilité qu'ils s’entraînent, ne perdant pas une précieuse minute. Graduellement les minutes, les quarts d'heures et les demies heures passant leur enthousiasme s'émousse un peu, finalement le maître viendra t'il, lui est il arrivé un accident, as t'il annulé l’examen et on a omis de leur dire ?
1 heure et demie en retard le maître arrive donc avec sa cours, s'installent et tout de go demande à nos gradée exténué d’exécuter chacun tel et tel choses, la confusion est totale.. qui fait quoi et avec qui, dans quel ordre ??? De plus certain sont habitué au style randori et d'autres à travailler en ligne, inutile de dire que nos pratiquant ne savent plus ou donner de la tête.

Finalement ont leur demande de prendre position devant la table du maître qui leur explique alors qu'il ne reconnait strictement rien de ce qu'ils ont fait et..... nos gus n'entendent rien d'autre: le maître est à peine audible. Dès que l'un d'entre eux fait mine de se rapprocher un peu ou de tendre l'oreille un peu plus en avant ils sont immédiatement rabroué pour qu'ils restent à leur place.

Finalement ils sont tous recalé sans autres forme de procès avant même d'avoir compris ce qui venait de se passer, l'un d'entre eux, plus tard, émettant l'hypothèse que les dés étaient probablement pipé d'avance et que le maître souhaitait en fait "passer un message" à la fédération elle même.
Inutile de vous dire que nos gus remettent très fortement en question leur avenir martial et surtout de leur façon de voir un maître qui pourtant aura prêché les septs vertus une bonne partie de sa vie.

Comment percevez vous cette expérience ?
Journalisée

musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3324



A.M. pratiqué(s): karate kyokushin, hapkido, occasionnellement boxe


« Répondre #1 le: 22 Juin 2016 à 14:13:54 »

Difficile de juger en ayant qu'un seul son de cloche...

Les élèves examinés ont perçut les événements de cette façon. Mais peu être qu'une personne extérieure l'a vu totalement différemment.


A première vue, ça ressemble à une méthode un peu grossière de déstabiliser les élèves. Ce qui n'est pas une mauvaise chose.

Les asiatiques qui parlent bas, c'est assez courant aussi...

Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5411



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #2 le: 22 Juin 2016 à 15:27:27 »

 je doute pas complétement compris
Journalisée
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #3 le: 22 Juin 2016 à 16:05:08 »

je doute pas complétement compris

Le big master arrivé 1h et demie en retard, directive confuse, insatisfait du travail de ses disciples, leur explique les raisons de leurs échecs de façon inaudible ou presque, les eleves traité de façon plutôt cavalière tout au long de l'examen et après. Ils en viennent à penser que leur sorts avait peut être déjà été décidé avant même l'examen.

Plus clair comme ça ?
Journalisée

musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3324



A.M. pratiqué(s): karate kyokushin, hapkido, occasionnellement boxe


« Répondre #4 le: 22 Juin 2016 à 16:24:35 »

Les gens qui échouent à quelque chose rejette souvent la faute sur quelque chose d'extérieur...

Ils faisaient peu être juste de la m***e, et ça à légèrement soûlé le maître de se déplacer pour ça...


Et je me répète mais un asiatique qui parle bas, ça n'a rien de bizarre.
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
Xoumaster
Super Modérateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3040



A.M. pratiqué(s): Karaté Défense, Aiki, et plein d'autres choses au fil des rencontres


WWW
« Répondre #5 le: 22 Juin 2016 à 16:38:33 »

Après, qque soit la qualité de la prestation un juré de grade doit être dans l’empathie. Mais hélas savoir être et savoir faire ne vont pas toujours ensemble.

Ils peuvent porter réclamation à la fédé s'ils estiment que les choses ont été irrégulières (voir le règlement des grades). Sans connaitre le dossier déjà il me parait bizarre d'avoir un jury d'une personne (Master ou pas)
Journalisée

"He will join us or die Master"
D Vador
Démocrate Galactique


https://www.facebook.com/karate.chamalieres/
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #6 le: 22 Juin 2016 à 21:03:56 »

Sans connaitre le dossier déjà il me parait bizarre d'avoir un jury d'une personne (Master ou pas)
Oui mais c'est dieu !
Journalisée

musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3324



A.M. pratiqué(s): karate kyokushin, hapkido, occasionnellement boxe


« Répondre #7 le: 22 Juin 2016 à 21:33:17 »

Et c'est qui ce dieu?
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
Xoumaster
Super Modérateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3040



A.M. pratiqué(s): Karaté Défense, Aiki, et plein d'autres choses au fil des rencontres


WWW
« Répondre #8 le: 23 Juin 2016 à 08:34:55 »

Peu importe qui est ce dieu. S'il intervient dans un cadre fédéral il doit se conformer au règlement des grades. Mais je suis bien placé pour savoir que certains hauts gardés se croient en effet au dessus des règlements. Ils comptent sur le fait que peu de personnes vont porter réclamation pour un grade.

Journalisée

"He will join us or die Master"
D Vador
Démocrate Galactique


https://www.facebook.com/karate.chamalieres/
hakuzo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 302



A.M. pratiqué(s): Taijutsu, koppojutsu, ninjutsu


« Répondre #9 le: 23 Juin 2016 à 13:24:58 »

Peu importe qui est ce dieu. S'il intervient dans un cadre fédéral il doit se conformer au règlement des grades. Mais je suis bien placé pour savoir que certains hauts gardés se croient en effet au dessus des règlements. Ils comptent sur le fait que peu de personnes vont porter réclamation pour un grade.
Je ne vais pas émettre d'avis sur la question du comportement du maître soit justifié ou pas. On a trop peu d'informations.
Mais le problème des fédés m'interpelle. Je n'y connais pas grand chose. Mais ne sont elles pas obligatoires dans certains pays comme la France? Est-ce que cela concerne vraiment un maître japonais (si celui en question est bien japonais ou asiatique, Shinken ne l'ayant jamais mentionné) pour qui cette fédération est peut-être complètement étrangère?
Journalisée

Shoshin
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5411



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #10 le: 23 Juin 2016 à 16:17:18 »

comme je l'ai dit, je ne "vois" pas trop , donc si j'ai un avis il est peut être a coté de la "plaque":

- il me semble que les passages de grades se font devant un jury de plusieurs personnes. (fédé)
- Si passage "privé" (hors fédé) le "Maitre" est seul juge , mais quel intérêt le grade non valide .

- arriver en retard est un manque de savoir vivre surtout de la part d'un supposé "maitre"

-
Citation
ls ont hâte et c'est avec entrain et fébrilité qu'ils s’entraînent, ne perdant pas une précieuse minute.
erreur que j'ai faite lors de mon premier passage CN , arrivé a huit heures passage vers midi ( et oui il y a des préférence dans l'ordre de passage  ) résultat perte "d’énergie" pour rien

ceci dit , je ne sais pas ce qu'est un maitre , je sais ce que c’est un bon ou mauvais prof, un expert dans sa matière...  mais maitre ce n'est pas dans ma nature a me "prosterner"  saoul

 clin d'oeil


 
« Dernière édition: 23 Juin 2016 à 16:19:35 par artmintch » Journalisée
vaala
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 33


A.M. pratiqué(s): aikido- yi quan- Bagua- Tai chi


« Répondre #11 le: 24 Juin 2016 à 12:02:17 »

Sans avoir une vue d'ensemble, impossible d'avoir un avis sur le sujet.

Effectivement, suivant le grade a passer, il etait peut être visé de les déstabiliser et de voir quelles réactions allaient en sortir.

C'etait un art martial de quelle nationalité : chinois, japonais ou autre ??

Après, qu'un seul "maitre" donne les grades ne me surprend pas si il chapeaute toutes ses "ecoles" mais dans le cadre d'une fédération , c'est etrange.
Pour avoir vécu dans une structure avec un seul maitre: les protocoles de passages de grades etaient hyper clairs et structurés donc, pas de possibilité de se melanger entre randori, ligne ou autre !!

Je dirais, essayer d'avoir un retour de la part du gars lui même ou de la fédé , voir des deux .

et sinon, ben faire son choix de vie :  on essaye de faire mieux la prochaine fois ou on change de cremerie  !!!
c'est un choix personnel

Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4465



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #12 le: 26 Juin 2016 à 21:56:56 »

Vraiment difficile de se prononcer ici, en effet.

Sans remettre en cause la véracité de l'histoire, on l'apprend via au moins deux intermédiaires différents (Shinken, l'ami qui lui a raconté si ce dernier n'a pas lui-même entendu ce récit de quelqu'un d'autre). Ensuite, on ne sait pas si cet ami a assisté à la scène, s'il était un gradé qui passait le test,...

Est-ce que Dieu, c'était le soke de l'école, un shihan ou un haut gradé pionnier ? On n'a que très peu d'informations sur le qui, le quoi, ou le comment.

En fait, ce n'est pas vraiment à nous qu'il faudrait demander mais à des membres de cette fédération, je pense.  iaito

Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.