Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsLes arts martiaux (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Débat : pensez-vous que le grand écart soit utile dans les arts martiaux
Sondage
Question: Pensez-vous que le grand écart soit utile dans les arts martiaux
oui - 12 (42.9%)
non - 13 (46.4%)
Peut-être - 3 (10.7%)
Total des votants: 16

Pages: [1] 2   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Débat : pensez-vous que le grand écart soit utile dans les arts martiaux  (Lu 6486 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wushutao
Invité
« le: 13 Juin 2007 à 21:40:26 »

Je vous propose un petit débat sur le grand écart dans les arts martiaux.

Est-il nécessaire ? Faut-il savoir faire le grand écart pour être un bon pratiquant d’arts martiaux ?
Journalisée
UrbanGravity
Invité
« Répondre #1 le: 14 Juin 2007 à 00:30:16 »

Le grand écart en soi, n'est pas nécessaire. Ce qui est très utiles par contre est la souplesse, le fait de faire le grand écart démontre un bon niveau de souplesse, mais il n'est pas nécessaire de réussir a faire le grand écart, dès que tu as un bon niveau potable de souplesse ça va !
Journalisée
NeFerTiti
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 352



« Répondre #2 le: 14 Juin 2007 à 10:25:14 »

Je suis d'accord avec toi UrbanGravity ! Mais si tu sais faire le grand écart, ca prouve que tu as acquis une grande souplesse et vu que la souplesse est primordial dans les arts martiaux, alors oui savoir faire le grand écart est un grand "+" !
Journalisée

"L’amour des animaux est intimement lié à la bonté de caractère, de telle manière qu’on peut affirmer que celui qui est cruel envers les animaux ne peut-être une bonne personne."

UrbanGravity
Invité
« Répondre #3 le: 14 Juin 2007 à 15:46:15 »

Par conttre il parait, j'ai déjà lu ça quelque part, que ce n'est pas tout le monde qui peuvent réussir à faire le grand écart au niveau des hanches, certain gymnaste qui ne peuvent pas faire le grand écart vont se faire opérer pour pouvoir le faire !
Journalisée
Gaenon
Invité
« Répondre #4 le: 15 Juin 2007 à 11:12:43 »

Ce n'est peut-être pas indispensable pour pratiquer un art martial. Mais je pense que pour le "maîtriser", le grand écart est nécessaire. La souplesse est très importante et par exemple pour les coups de pieds, c'est un atout.
Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #5 le: 15 Juin 2007 à 11:32:20 »

Je suis de ton avis Gaenon. Pour maîtriser il faut «maîtriser» au complet.
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #6 le: 15 Juin 2007 à 13:03:21 »

J'ai voté "non"; non le grand écart n'est pas nécessaire, et encor eheureux puisqu'il est vrai que tout le monde, physiologiquement, ne peut pas le faire (et oui certains vont se fair eopérer par ligature de ligaments pour arriver à le faire... magnifique...); bref, si le grand écart est révélateur d'une souplesse, il ne sert à rien dans le combat, et ne pas pouvoir le faire n'est en rien un obstacle à l'apprentissage, la compréhension, l' "absorption" et la maîtrise de l'art pratiqué( je met quiconque au défi, en combat, de sortir un grand écart sans se faire éclater).

Il est utile de pouvoir le faire juste pour assouplir ou conserver sa souplesse.

De par mon expérience, je sais donner des coups de pieds à un niveau supérieur que ma tête (au dessus de sa propre tête est la référence pour savoir si on sait donner des high kick efficaces), ce qui dénote une souplesse appréciable, mais je ne sais-peux pas faire des grands écarts.

On en fait aujourd'hui un objectif dans les arts martiaux (merci JC Van Damme?), mais bizarrement, mes ShiFu ne peuvent pas le faire (ils sont pourtant d'un niveau... "avancé"  :)); il est beaucoup plus utile de connaître les postures de base (qui sont beaucoup plus simples à pratiquer, et moins destructrices pour le corps) par contre, pour le grand spectacle, il n 'y a rien de tel...

Wu Song
Journalisée

Zhen
Invité
« Répondre #7 le: 23 Juin 2007 à 14:24:23 »

Mon maître est aussi souple qu'une barre de fer ^^ et pourtant il peut faire les coups de pieds les plus fous qui existent car il contrôle son corps. Il sait quand tourner le buste,comment répartir le poids tout en gardant l'équilibre et il sait mettre de la puissance tout en ayant le corps détendu. La vitesse fait le reste. Alors le grand écart, c'est bien pour faire des films d'après moi ^^
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5293



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #8 le: 23 Juin 2007 à 21:34:38 »

Tout a fait d'accord avec Wu Song.

A part ça, personnellement, j'ai toujours des problème avec le grand écart mais le peu de résultat que j'ai eu m'a quand même débloqué légèrement.
Comme ma pratique se fait assez rapprochée et en prise de contact  avec le partenaire les coups de pied se font plutôt bas ( mollet, tibia, jambe).
Ca a l'avantage d'être rapide, surprendre et efficace. On peut déstabiliser par le coup, ou bloquer un coup de poing par exemple avec ses mains pour le haut et en même temps un coup dans le tibia qui arrête l'avance de l'adversaire.
Une "théorie" qui m'avait été apprise, c'est que les jambes sont très importantes pour se déplacer et si l'adversaire est atteint a cet endroit, le combat est fini
Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #9 le: 24 Juin 2007 à 19:48:57 »


Une "théorie" qui m'avait été apprise, c'est que les jambes sont très importantes pour se déplacer et si l'adversaire est atteint a cet endroit, le combat est fini

Celui qui ta dit cela à vraiment raison. Si tu vas sur youtube regarde bien le nombres de coup sur les cuisse extérieur et intérieur qui sont donnés. Cela pour faire tomber l'adversaire.
Journalisée
Andrealphus
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 93



WWW
« Répondre #10 le: 19 Février 2009 à 10:43:58 »

+1 wu song
Journalisée

La boîte à outils martiale(Marseille):
https://leroseautranquille.wordpress.com
fudoshin
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 352


gagner sans combattre


A.M. pratiqué(s): jujitsu - iaido - kenjutsu


« Répondre #11 le: 20 Février 2009 à 10:59:17 »

moi je préfère être souple des articulations (genou, chevilles, coudes et poignets) que savoir faire le grad écart... Combien de fois j'ai pu me sortir de situations difficiles en combat lors de luxation grâce à cette souplesse. Le grand écart ne m'aurait en aucun cas aidé.
Journalisée

"On doit toujours viser plus loin que la cible, on doit viser très loin, c'est notre vie. C'est tout notre esprit qui part dans la flèche, et lorsque l'on a tiré, ce n'est jamais fini. Une flèche, une vie. Un tir, une vie : le rythme unique qui engage l'être tout entier."
- Maître Awa -
shototai
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2055



A.M. pratiqué(s): karaté, tai chi


WWW
« Répondre #12 le: 20 Février 2009 à 19:06:51 »

Le grand écart n'est absolument pas indispensable je dirai même que pour la pratique d'un art de combat la souplesse elle même n'est pas indispensable. Pour exemple mon 1er prof qui était assistant de maitre Kase et qui n'était pas particulièrement souple, 2ème exemple votre serviteur qui est souple comme un verre de lampe et ce n'est vraiment pas un handicap. Frapper à la tête avec les pieds en SD quelle idée  Embarrassé Embarrassé

En sport de combat par contre ce peut être un plus
Journalisée

Carpe diem
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5293



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #13 le: 20 Février 2009 à 19:34:43 »

Suivant les différentes pratiques, je pense que certaines sont peut être plus axées
sur les coups de pieds hauts, donc « le travail » du grand écart.
Enfin pour moi ça va je reste en bas

 Clin d'oeil
Journalisée
cedric
Invité
« Répondre #14 le: 20 Février 2009 à 19:38:57 »

Salut tous le monde,

                   En Kyokushin, il y a un précepte qui dit que le corps est une forteresse et que les jambes en sont les fondations.  La robustesse, la stabilité et la force sont donc trois facteurs qui d'après moi, engendrent une bonne fondation.  La majorité des pratiquants d'art martiaux ont de très bonnes jambes, mais comme vous l'avez fait remarquer, ce n'est pas tout le monde qui est capable de faire le grand ecart.  Est-ce que nous sommes moins bons pour autant ? Je ne crois pas.

C'est impressionant, oui, mais ce n'est pas vraiment nécessaire pour savoir se battre.
En passant, je crois que JCVanDamme en est un qui s'est fait opérer!!
Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.