Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsLes arts martiaux (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Existe t'il un "code" dans les arts-martiaux?
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Existe t'il un "code" dans les arts-martiaux?  (Lu 2018 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« le: 29 Mai 2007 à 13:36:16 »

Qu'il soit tacite, d'Honneur, moral ... y en a t'il un (ou plusieurs selon l'art pratiqué?)?

Qui le(s) définit?

Qui le(s) transmet?

Evolue(nt) il(s)?

Est-il nécessaire(s)?

Doit(vent) il(s), au même titre que la pratique "physique", être absorbé(s) par le pratiquant?
Journalisée

artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5254



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #1 le: 30 Mai 2007 à 23:39:28 »

Je ne sais pas si ça va dans le sens du sujet. Je commence par le Karaté. Si je prends Karaté-Do Kyohan (G.Funakoshi)
je résume rapidement :

-   La force ne doit être utilisée qu ‘en dernier recours
-   Il faut avoir la dignité sans sauvagerie
-   S’arrêter c’est régresser : ceux qui croient avoir tout appris ne sont pas fait pour pratiquer sérieusement les AM
-   Ceux qui s’entraînent, doivent considérer l’humilité et la courtoisie comme les vertus les plus élevées
-   Un homme de valeur ne menace jamais, il est toujours prêt mais ne se met jamais en avant

Le mot « Bu » de Budo (les AM) s’écrit en plaçant le caractère chinois qui signifie « arrêter » au centre du caractère
qui représente deux hallebardes croisées et sa signification est donc : Arrêter un conflit.
Comme le karaté est un art martial(budo), sa signification étymologique ne doit pas être oubliée et les poings ne doivent
pas être utilisés inconsidérément

Pour ce qui suis je signale que c’est un extrait d’un rapport  d’une fédération créé en 1983 (j’y ai été licencié un moment) et je ne veux «me  mettre à dos » personne.

…..Le Karaté pratiqué aujourd’hui est totalement différent de celui qui était pratiqué il y a 40 ans et le nombre de styles atteint dit-on presque la centaine.

La triste vérité et que de nombreux styles n’enseignent que l’art de se battre, négligeant les cotés « spirituels »et les pratiquants qui servent en paroles l’esprit de l’art n’ont comme objectif réel que la victoire dans les matchs.

Ils parlent de développer un esprit indomptable, ce qui en soit est honorable, mais si cet art est mal utilisé, il faut penser au résultat.
La situation actuelle donc, est que la majorité des adeptes du Karaté font du karaté pour ses techniques de combat.

Nous devons parler aussi de l’aspect néfaste que les Fédérations du monde entier ont développé en faisant du Karaté un sport de combat avec tout ce que cela comporte : la compétition, l’attrait des coupes, le vedettariat…

G.Funakoshi fut un avocat des valeurs spirituelles du Karaté-Do et mis beaucoup plus l’accent sur cet aspect que sur les techniques de combat


« Dernière édition: 30 Mai 2007 à 23:59:54 par artmintch » Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #2 le: 31 Mai 2007 à 12:46:48 »

Oui ArtMInCh, cela rentre dans le sujet; et tu réponds aux questions, car si je comprends bien, pour toi il existe un code "sous entendu", qui a été transcrit (peut être par écrit?), mais qui a été modifié, peut être même détourné (pour de multiples raisons) aujourd'hui afin de servir des intérêts qui ne correspondent d'ailleurs pas au code originel.

Il y aurait donc, pour le karate, mais peut être aussi pour d'autres arts martiaux, des "codes" (ne sont ils pas semblables que l'on soit au Népal, en Chine ou au Japon?) ancestraux ou originels, qui seraient réadaptés aux modes de vies actuels?

Si l'on regarde le wushu, l'on parle aujourd'hui d'ailleurs de wushu "traditionnel" et de wushu "moderne"; suivent ils les mêmes règles officielles de fédération? Les écoles apprennent elles aux élèves les valeurs morales rattachées aux arts martiaux de le même manière aujourd'hui qu'avant? (tu réponds en partie à la question d'ailleurs ArtMInCh)

Et là ou l'apprentissage d'un art martial est supposé être basé sur deux plans, l'un physique, l'autre philosophique, la métamorphose éventuelle des codes ne met elle pas en péril l'essence même des arts martiaux? Est ce la Mondialisation à la sauce Occidentalisation et son mode de vie speed attachée qui en est responsable?

Wu Song
Journalisée

artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5254



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #3 le: 31 Mai 2007 à 15:00:06 »

Après le Karaté, je continue sur ce qui est maintenant ma pratique
 les AM internes chinois. Je pense que le problème doit être le même
dans tous styles.

L’école doit choisir une voie : soit un chemin rapide et « satisfaisant ?»
soit un chemin plus long et compliqué, qui amènera à long terme
quelque chose de plus complet et durable, mais combien de
pratiquants feront des AM un usage de presque toute une vie ? 

C’est à chacun de voir ce qui lui plait le plus. Je cite en passant les objectifs
de l’école ou je suis : donner les moyens d’étudier et de pratiquer  pour qu’ils
 en tirent des bénéfices personnels aux niveaux santé physique
(conscience du corps) et mentale (anti stress et contrôle émotionnel), technique (défense),
 philosophique (recherche de la sagesse) et social (intégration dans un groupe)

C’est vrai que maintenant il faut du « résultat » tout de suite en laissant de coté
des principes mais je pense qu’il y a quand même des écoles qui continuent
dans les traditions. Pour « adoucire » les propos de mon premier message,
une anecdote : j’avais avec moi au travail quelqu’un qui m’avait surpris par
sa gentillesse, politesse, maîtrise de sois, calme etc.… et j’appris qu’il faisait
du Karaté et compétitions ( pratique que je ne connaissais pas car je ne m’intéressais
pas encore aux AM). Ça avait été pour moi une chose qui m’avait marqué.

Pour terminer une petite citation :
« le seul secret, c’est de pratiquer sérieusement, avec persévérance pour atteindre l’état Mushin (Mushin = non-ego)
 qui permet aux portes du hara de s’ouvrir à la Connaissance
»
Maître Shigeru Egami (1912-1981) fondateur du style Karaté Shotokai


Journalisée
Gokiburi
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 118



A.M. pratiqué(s): gokiburi-jutsu


WWW
« Répondre #4 le: 16 Juillet 2007 à 09:34:38 »

tatatatatatata ! le karate n'est PAS un Budo, même si plusieurs tentatives pour faire reconnaitre cet art par certaines organismes d'AM au japon ont eu lieu par le passé le karate n'est pas un Budo

les Budo sont des disciplines modernes (gendai budo) qui trouvent leur origine dans des arts plus anciens (parfois disparus) qui virent le jour au japon sous la tokugawa jidai( soit apres l'ère du bakufu, donc pas des arts présents sur les champs de bataille) nommés koryu bujutsu ,
donc les judo, aikido ,kendo, iaido, kyudo parmi les plus connus sont des Budo

le karate est un art okinawaien qui provient de la forme de boxe chinoise (kempo) en fait plusieurs formes de boxe chinoise, qui se sont développées dans cet archipel dés le 18e siècle et en aucun cas n'est un art issu de traditions japonaises
Journalisée

une cafetière sans café, part s'acheter un quarte heure, à quelle heure va t-elle croiser le camembert à vapeur ?
he who has a why to live for can bear nearly any how
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #5 le: 20 Juillet 2007 à 07:21:46 »

le karate est un art okinawaien qui provient de la forme de boxe chinoise (kempo) en fait plusieurs formes de boxe chinoise, qui se sont développées dans cet archipel dés le 18e siècle et en aucun cas n'est un art issu de traditions japonaises

Ok, pas profondément de tradition japonaise. Mais quand même il contient beaucoup de la tradition japonaise ainsi que l’idéologie. Exemple, le karaté que je pratique (kyokushin) a été crée par un coréen. Mais il possède selon moi une manière d'être très proche de la tradition japonaise. Il prône certaines valeurs que seul les arts martiaux de traditions japonaises prônes eux même. Donc pour moi il incarne ce même budo dit d'origine purement japonaise. Je pratique le Kyokushin sous l'éducation des valeurs martiales japonaises. Mais de toute façon, je crois que les arts martiaux en générale ont tous un code qui n'est pas si différent d'entre eux.
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.