Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueCultureHistoire / Traditions (Modérateur: Wu Song)Histoire : la Dynastie des Tang
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Histoire : la Dynastie des Tang  (Lu 4289 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wushutao
Invité
« le: 21 Juillet 2007 à 23:29:33 »

Cette dynastie est connue pour être la plus puissante de l'histoire de la Chine.

A vous lire Clin d'oeil

« Dernière édition: 29 Juin 2011 à 18:18:18 par wushutao » Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #1 le: 22 Juillet 2007 à 02:08:15 »

Cette dynastie connaîtra son déclin suite à la grande rébellion conduite en 754 par le Général An Lushan (安祿山). Le général prendra le pouvoir et se proclama Empereur. Il fut assassiné en 757 par son propre fils. 

C'est commun au romain de l'antiquité ça..

«Il fut assassiné par son propre fils»
« Dernière édition: 23 Juillet 2007 à 23:12:46 par GreenShadow » Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #2 le: 23 Juillet 2007 à 20:12:45 »

L'Histoire de Chine est parsemée de révoltes, trahisons et rébellions qui ont fait et défait les dynasties : l'Empereur est le Fils du Ciel, mais si trop de famine, de maladies, de corruption, de pauvreté frappaient le peuple, alors celui ci considérait que le mandat accordé à l'Empereur prenait fin, et participait à la révolte pour le renverser; un "grand" personnage de la révolte prenait alors la place laissée vacante.

Pour autant, les famines et les tempêtes (annonciatrices de mauvais augurs selon les croyances chinoises) étaient légion, et les révoltes étaient manipulées par des persones ayant pignon sur rue, soit par un pouvoir politique acquis, soit par une puissance financière; le peuple, très croyant face au Ciel et ses démonstrations, était manipulable par les sachants.

On peut donc constater que ce qui se tramait du temps des romains se passait en Chine aussi, et continue ce jour encore dans les couloirs des ministères et Assemblées...ce qui n'est pas étonnant, puisque nos système politiques sont très proches de ceux crées par les Hanzi, avec plus d'un millénaire d'avance quand même!!!

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #3 le: 23 Juillet 2007 à 23:15:09 »

Les Hanzi? tu veux dire nazi?

Et oui je comprends pour la manipulation. Je dois dire que les système dit communiste autoritaire n'arrange rien la bas..
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #4 le: 24 Juillet 2007 à 13:06:07 »

Les Hanzi? tu veux dire nazi?

Non GreenShadow, je parle bien des Hanzi : quand on regarde l'Empire du Milieu, géographiquement, sa surface englobe une multitude d'ethnies; on retrouve pêle mêle les chinois "pur souche", les mandchous, les jurchen, les xia, les tibétains, les mongols, les hui etc etc etc...Il n'y a donc pas de "peuple chinois"; l'histoire de chine s'est en plus constituée autour de plusieurs conquêtes et annexions, dans les deux sens (perte et gain de territoire).

Le "premier" empereur fut historiquement Qin (prononcer "Tchine" d'où a priori le nom "Chine"), qui conquit les six royaumes proches du sien pour honorer la promesse de son père (Unir les sept royaumes en un seul empire); il commanda la construction de la Muraille de Chine, qui jouera un role stratégique et politique énorme dans l'Histoire de l'empire. Après quelques remous, les Han prirent le pouvoir, et fondèrent la vraie première dynastie; l'époque fut si glorieuse historiquement que les chinois en tirent une énorme fierté; de plus, elle correspond à la période où ils dirigèrent l'Empire sans aucun étranger (on se souvient dans d'autres topics du forum que l'Empire sera dirigé par des étrangers Jin jurchen, mongols ou mandchous, entre autres); c'est pourquoi les chinois de "pur souche" s'appellent Hanzi, ou Han Zi, littéralement "Fils des Han"

Aussi, quand je parle des Hanzi, je parle des chinois.


Pour compléter un peu la dynastie Tang, ce fut une dynastie brillante économiquement, mais surtout excellente de par la culture, littéraire notemment : de nombreux poètes connus et reconnus datent de cette dynastie; est-ce par une aide des autorités qui privilégiaient les arts, ou est-ce tout simplement que les écrits ont réussi, contrairement à d'autres époques plus tourmentées, à nous parvenir?

Les écrits de l'époque sont sou forme de poèmes, c'est pourquoi on parle plus de "poètes" que d' "écrivain", mails il n'en reste pas moins que c'était LA forme d'écriture dynastique; la codification des poèmes est très complexes, recherchée, et suit des théories "cosmiques" sensées atteindre la perfection (c'est pourquoi les traductions en français peuvent paraître pauvre, car chaque mot chinois revêt une importance capitale, et les traductions sont facilement corrompues de par les multiples sens des combinaisons de mots...  ??? mal au crâne là....)

J'attends par ailleurs avec impatience le visionnage du film "La Cité Interdite" (avec Chow Yun-Fat, Gong Li et Jay Chou, un film de Zhang Yimou rien moins que ca!!!!!!) dont l'action se situe justement sous cette dynastie trop peu connue en occident (où l'on connait plus les Ming et les Qing, grâce notemment à leurs vases...)

Wu Song
Journalisée

wushutao
Invité
« Répondre #5 le: 24 Juillet 2007 à 18:54:19 »

Petite question Wu Song, tu as peut-être des informations à ce sujet.

Le Général An Lushan, est-il mort en tant qu'Empereur ou pas ?

J'ai cherché des informations; Pour certaine source, il aurait abdiqué en 755 et pour d'autre il était encore Empereur en 757  ???
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #6 le: 24 Juillet 2007 à 20:13:45 »

J'ai regardé à droite à gauche, et le problème avec l'Histoire de Chine, c'est la transition entre dynasties; ce général était un "renégat" pour son Empereur, et a fomenté une révolte; les chroniques disent qu'il s'est proclamé Empereur, et tout le problème est là : seuls les historiens peuvent dire si oui ou non on peut le considérer Empereur, car de nombreux renégats se sont proclamés Empereur, et il a donc existé plusieurs fois en Chine deux empererus en même temps (c'est le cas avec les Song et les Liao, les Song avec les Jin, les Han avec les Chu, les Tang avec les Zhou posterieurs etc etc etc...).

D'ailleurs, le général Lushan n'est pas consigné comme Empereur des Tang, ni d'une autre dynastie; les Tang ne se relèveront pas de cette révolte (dont les Tibétains, pourtant soumis aux Chinois par les premiers Tang, qui se départiront de la soumission aux Hanren et couperont la route de la soie capitale pour l'économie et la culture des Tang), la fin en est proche...

Aussi, chacun peut se faire une idée et répondre différemment à cette question; l'Histoire de Chine est un véritable roman, que l'on peut (un peu, car les historiens veillent!) interpréter, et s'approprier pourquoi pas?

Wu Song
« Dernière édition: 15 Avril 2008 à 13:02:26 par wu song » Journalisée

Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #7 le: 26 Juillet 2007 à 13:43:54 »

D'ailleurs j'y pense mais An Lushan était un étranger, et comme il n'a laissé aucune descendance dans "sa dynastie", il y a peu de chance que les historiens le considèrent comme "Empereur de Chine".

Wu Song
Journalisée

Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #8 le: 27 Mars 2009 à 20:51:28 »

Je reviens sur le sujet de la dynastie des Tang, car je suis en train de lire la vie de l'Impératrice Wu, qui usurpa le pouvoir et devint la seule femme "Empereur" en Chine; concubine du premier Enpereur des Tang TaiZong, elle épousa son fils (1er scandale!!!) en l'ayant charmé avant la mort de son père, et a fait preuve de beaucoup de machiavélisme (on devrait d'ailleurs dire "wueisme" plutot que de faire référence à Machiavel qui a l'air d'un angelot face à elle...), n'hésitant pas à étouffer sa première fille pour faire récuser puis assassiner l'Impératrice; elle arrivera à terme, après avoir fait assassiner les favorites, à se faire sacrer impératrice, puis à écarter "doucement" son mari du pouvoir (elle tronait derrière un paravent comme Cixi), exilait puis faisait assassiner tous ses opposants. Juste avant la mort de son mari, elle fit assassiner son propre fils successeur désigné, qui voulait s'affranchir de son autorité... Nombreux furent les partisans de TaiZong qui furent exilés puis empoisonnés.

Son fils empereur, elle n'eut plus qu'à devenir régente, puis à créer la Terreur, par la mise en place de boite aux lettres de dénonciation, les dénonciateurs devenant automatiquement fonctionnaires!!! Jugements hatifs, condamnations à mort à outrance, les principes de Justice établis par TaiZong foulés par ses pieds... réseau d'espions, accusations gratuites mais efficaces de complot contre le pouvoir (surtout pour écarter les princes Tang les plus génants) etc etc etc...

Elle mis en place sa propre dynastie, les Wu, dont elle disait qu'elle descendait directement de l'Empereur Wu fondateur de la dynastie des Zhou (celle qui vit Confucius). Les révoltes furent mattées dansle sang, ainsi que ses propres enfants...

Une femme de caractère, qui avait une ambition aussi forte qu'une intelligence, une tacticienne hors pair, qui forcerait l'admiration tant elle savait manipuler, attendre le bon moment, s'échapper de situations périlleuses pour les retourner en sa faveur, de débauche aussi (elle fut l'amante de nombreux hommes, dont un abbé avec qui elle partageait sa couche avec une de ses belles filles...).

Bref, une femme comme il y en eu peu, et finalement ce ne fut pas un mal  Grimaçant

Wu Song
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.