Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsLes news/évènementsArchives des news (Modérateur: Hattori Aruno)Le C.S.A. dit non au K1 en France
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Le C.S.A. dit non au K1 en France  (Lu 2343 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wushutao
Invité
« le: 20 Juin 2007 à 22:18:40 »

Eurosport et Canal+ Sport n'ont pas eu l'autorisation du C.S.A. pour diffuser du K1 en France.

Vous trouverez la publication du C.S.A.  ici


Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #1 le: 07 Juillet 2007 à 07:24:45 »

Voila une triste nouvelle..
Journalisée
UrbanGravity
Invité
« Répondre #2 le: 07 Juillet 2007 à 11:32:15 »

Très très dommage ! Et puis quoi encore, je suis sur que le lutte, elle, est toléré en France ! Et disons que c'est encore plus évident qu'au K-1, la plupart des lutteurs se droguent !


<<menace potentielle pour l'intégrité physique des sportifs>> comem la plupart des sports de combats oui, et c'est un choix que ces combattants on fait, il ne sont pas forcé dutout. De plus, les courseurs automobiles de formule 1 ou tout autre véhicule qui peuvent atteindre de haute vitesses ne sont pas vraiment en sécurité, un accident coûte souvent beaucoup plus chèr qu'un K.O ou une défaite par soumission...
« Dernière édition: 07 Juillet 2007 à 11:37:30 par UrbanGravity » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #3 le: 07 Juillet 2007 à 16:34:03 »

Un petite précision pour nos deux amis québécois :

C.S.A. -> Conseil Supérieur de l'Audiovisuel

C'est-à-dire que le K1 est interdit de diffusion à la T.V. française; Les membres de ce conseil ont jugé "dangereux" la diffusion de ces combats pour les jeunes spectateurs.
Journalisée
UrbanGravity
Invité
« Répondre #4 le: 07 Juillet 2007 à 17:29:20 »

Oui j'avais compris Wushutao  Tire la langue Tout ce que j'ai dit s'applique quand même, je suis sur que la lutte est diffusée à la télévision et il est évident que la plupart des lutteur sont dôpés !
Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #5 le: 07 Juillet 2007 à 18:53:41 »

La question n’est de savoir si un athlète prend des substances ou non (d’ailleurs il est impossible d’en juger en direct à la TV) mais de heurter le jeune publique. Il n’y a rien de choquant dans un combat de lutte ou de judo contrairement à un combat de « freefight ».
Un combattant de freefight peut avoir toute mon estime, il n’en reste pas moins que je n’autoriserais pas mes enfants à regarder ses combats, car ils pourraient soit être choqués soit vouloir refaire ce qu’ils voient sur leurs camarades de classes (et ils n’ont pas conscience du risque et ni l’entraînement physique pour). 

Je me souviens lorsque j’étais plus jeune le catch américain était à la mode ; Un jour un copain a fini au urgence car un autre camarade à voulu nous montrer ce qu’il avait vu sur la chaîne crypté ; j’étais jeune et aujourd’hui je me souviens parfaitement du moindre bruit et de la souffrance de mon ami !
Et malheureusement, il ne s’agissait pas d’un cas isolé ! Donc je comprends parfaitement la décision du conseil de l’audiovisuel.
Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #6 le: 09 Juillet 2007 à 02:56:49 »

Moi aussi j'avais compris mais c'est dommage pour vous. Et moi non plus je n'autoriserais pas mes enfants à voir cela. Mais pour des compétitions de style précis d'arts martiaux, oui.
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #7 le: 10 Juillet 2007 à 13:01:50 »

Je rejoindrais la voie du Milieu : en effet, je ne permettrai pas à mes filles de mirer de tels combats (en même temps, ma grande ne regarde jamais la télé à la maison...); pour autant, on rejoint aussi le domaine de responsabilité de chacun (quand on est adulte) et des parents pour les enfants : le C.S.A. laisse une certaine latitude pour la diffusion de films porno ou violents, pourquoi ne pas laisser cette latitude à de tels compétitions (diffusion à des horaires nocturnes, avertissements etc...).

De plus, un ado qui veut vraiment voir de tels combats, sur le Net, en piratage ou You Tube et consorts, peut assez facilement se faire plaisir.

Alors, non aux diffusions en horaires grands publics (le catch sur Canal était le mercredi ou le samedi apres midi si j'ai bonne mémoire), mais pourquoi pas à des horaires nocturnes? De plus,, avec la part prise par le foot et le rugby en France, seules des chaînes payantes se permetttraient cette diffusion, d'où une restriction complémentaire dans la palettte de publics sensibles attteignables?

Ne devrait on pas plutot voir dans la décision du C.S.A. d'autres motivations plus... pécuniaires?

Wu Song
Journalisée

Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.