Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueCultureVocabulaire / Citations (Modérateur: Wu Song)Le dictionnaire Techniques-Martiales
Pages: [1] 2   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Le dictionnaire Techniques-Martiales  (Lu 39146 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wushutao
Invité
« le: 15 Avril 2009 à 19:45:09 »

Dictionnaire Techniques-Martiales





Mis en service le 15 avril 2009

Mis à jour le : 1er avril 2015
Nombre d'articles :  394




Pour consulter plus rapidement notre dictionnaire, vous pouvez cliquer directement sur une lettre

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N    O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z




Votre aide est la bienvenue, si vous souhaitez apporter du contenu, vous pouvez m’adresser un MP avec votre texte.  Clin d'oeil


Membres qui participent : Artmintch, Hattori Aruno, kaminari, Karuna, Sebxcore, Shototai, Wushutao, Wu Song

« Dernière édition: 02 Avril 2015 à 02:51:27 par Hattori Aruno » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #1 le: 15 Avril 2009 à 19:48:54 »

A

Abhyasgarne thaun ou khelne thau (lieu, Népal) : lieu où l’on pratique le Budokaï-Do.

Abura (arme, Japon) : l’huile destinée à l’entretien des lames de Katana.

Age uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage haut en remontant le bras.

Age zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing remontant.

Aïkido (art martial, Japon) :  en japonais 合気道, art martial fondé par Morihei Ueshiba au XXème siécle. Les techniques de cet art reposent sur l’utilisation de la force de l’adversaire, on y retrouve aussi bien des techniques à mains nues qu’avec armes. Le terme aïkido est composé de trois kanjis : ai (合) qui signifie harmonie / ki (気) qui signifie énergie / do (道) qui signifie la voie.
Pour plus d’informations : ici

Aïkidoka (terme, Japon) : en japonais 合気道家, terme désignant les pratiquants d'aïkido.

Ajarn (terme,Thaïlande) : mot signifiant maître comme shifu en chinois ou senseï en japonais.

Akuto (histoire, Japon) : terme désignant les brigands au Japon entre le  XIIe et le XIV siècle.

An-Makgi (technique, Corée) : technique de blocage en Taekwondo ; Le blocage se fait à l’aide de l’avant-bras.

An zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de paume écrasant en Wushu.

Arda Ghudale (technique, Népal) :  terme désignant un coup de genou circulaire en Budokaï-Do.

Ardha mukka (technique, Népal) : terme désignant un crochet en Budokaï-Do.

Ashi baraï (technique, Japon) : terme japonais désignant un  balayage.

Ayumi ashi ou De ashi (déplacement, Japon) : terme japonais désignant avancer d'un pas.
« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:28:24 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #2 le: 15 Avril 2009 à 19:53:20 »

B

Bagua Zhang ( art martial, chine) : voir Pakua chuan

Bahirabata bhitra Chekne (technique, Népal) : Blocage circulaire de l’extérieur vers l’intérieur avec la face interne du pied en Budokaï-Do.

Bahirabata bhitra laat (technique, Népal) :  Coup de pied circulaire de l’extérieur vers l’intérieur avec la face interne du pied en Budokaï-Do.

Baï he lian xi (terme, Chine) : terme de Taiji Quan signifiant « la grue blanche déploie ses ailes ».

Balisong (arme, Philippines) : Couteau papillon philippin utilisée dans la Kali Eskrima.

Bando Thaing (art martial, Chine) : Le Bando est un art martial birman de self-défense basé sur le comportement animal. L’une des grandes particularités de cet art vient du principe qu’aucune arme n’est utilisée dans sa pratique de base, l’ensemble des techniques est réalisé à mains nues.
Pour plus d’informations : ici

Barong (arme, Philippines) : arme traditionnelle Philippine utilisée dans la Kali Eskrima.

Baston (arme, Philippines) : bâton court en Kali Arnis Eskrima appeler aussi Olisi.

Bengquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de point fouetté en Wushu.

Bhitrabata Bahira Laat (technique, Népal) :  Coup de pied circulaire de l’intérieur vers l’extérieur avec le côté extérieur du pied en Budokaï-Do.

Body-karaté (sport) : sport qui associe karaté et chorégraphies d'aérobic, le tout avec musique.

Bokken (arme, Japon) : Le bokken ou bokutô est un sabre en bois utilisé pour l’apprentissage de l’art du katana. Malgré son « aspect » d’outil d’entraînement, le bokken n’en reste pas moins une arme.
Pour plus d’informations : ici

Bolo (arme, Philippines) : Arme traditionnelle Philippine.

Bolo Yeung ou Yang Sze (acteur, Chine) : acteur chinois né le 3 juillet 1938 à Canton.  Il commence l’étude du Wushu très jeune, par suite il se lance dans la musculation et obtient le titre de « Mister Hong Kong ». Il est surtout connu pour ses rôles de méchant dans des films d’action. La notoriété viendra avec le rôle que lui confira son ami Bruce Lee dans « opération dragon », et par la suite avec « Bloodsport ». Bolo Yeung est également un grand pratiquant de Taiji Quan.

Boshi (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana ; partie arrondi tranchante en bout de lame.
Pour plus d’informations : ici

Budogi (tenue, Japon) :  nom de la tenue des pratiquants des arts du Budo

Budoka (terme, Japon) :  terme désignant les pratiquants d’un art du Budo, comme l’aïkido, le judo, Iaido, Kendo, etc...

Budokaï-Do (art martial, Népal) : art martial originaire du Népal dont le fondateur est le maître Maha Guru Sagar Shrestha. Le Budokai-do est un style de combat plein contact où l'efficacité est la première préoccupation; La stratégie du Budokai-do est de dévier l’attaque de l’adversaire, le sortir de son équilibre  et de le mettre hors d’état de nuire au plus vite.
Pour plus d'informations : ici ou ici
« Dernière édition: 14 Juin 2009 à 11:15:48 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #3 le: 15 Avril 2009 à 19:56:09 »

C

Canal Impérial (géographie, Chine) : Le Grand Canal Impérial vit le jour sous la dynastie des Sui en 584. L'administration des Sui fit construire plusieurs « tronçons » pour relier le fleuve bleu à plusieurs provinces ou villes (Zhengjiang, Huai, etc.), et  canaux pour aller jusqu'à Kaifeng ou Chang An.L'Empereur Sui Yangdi décida en 605 de s'installer à Luoyang et donna l'ordre d'agrandir le canal pour pouvoir transférer la capitale Chang An à Luoyang. Aujourd'hui connu pour être la plus longue voie d'eau « artificielle » du monde; Le canal relit Hangzhou à Beijing (Pékin) soit 1930 km.
Pour plus d’informations : ici

Ce chuai tui (technique, Chine) : terme désignant un coup de pied latéral en Wushu.

Ce tan tui (technique, Chine) : terme désignant un coup de pied avec le talon latéral en Wushu.

C.F.A.M.E.O.C. (fédération, France) : Comité Français d'Arts Martiaux Energétiques d'Origine Chinoise. Comité français fondé en 2008 qui a pour but de promouvoir le Wushu en France. Ce comité est une branche de la F.F.S.C. (Fédération Française de Sports de Contacts).

C.F.W. (fédération, France) : Comité Français de Wushu. Anciennement CFAMEOC; Ce comité est une branche de la F.F.S.C. (Fédération Française de Sports de Contacts).

Chai fu (tenue, Chine) : nom de la tenue (plus précisément la veste) des pratiquants de Wushu.

Chandra laat Math (technique, Népal) :   Coup de pied circulaire vers le haut en Budokaï-Do.

Chandra Nali khuttale laat (technique, Népal) :  Coup de pied circulaire avec le tibia en Budokaï-Do.

Chanshoui (technique, Chine) : terme désignant une saisie en Wushu.

Chaoquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de point uppercut en Wushu.

 Cha zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de paume plongeant en Wushu.

Chen (1) (art martial, Chine) : branche de Taiji Quan fondé par Chen Wangting au XVIIème siècle. Cette branche est à l’origine des autres branches ; On distingue trois versions : Lao Jia (ancienne forme), Xin Jia (nouvelle forme créée par Chen Fake) et Zhaobao (créée par Chen Qingping).
(2) (arme, Chine) : courte lance à crochet.

Chen Fake (personnage, Chine) : (1887-1957), grand maître de Taiji Quan style Chen ; maître de la 17ème génération de la famille Chen et petit-fils de Chan Chang Xing qui enseigna à Yang Luchan (fondateur du style Yang). Chen Fake avait pour réputation d’être imbattable, il remporta tous ses combats sans jamais blesser ses adversaires ! A partir 1928, après le fameux défi de 17 jours de combats contre les meilleurs combattants (il gagna tous les combats), il enseigna à Pékin la forme des 83 mouvements.

Chen Sheng Yu (personnage, Chine) : né le 23 novembre 1958 dans la province de Zheijuang (Chine). Chen Sheng Yu est un maître de Taiji Quan style Chen. Il commença à étudier les arts martiaux à l’âge de 8 ans et à 16 ans, il se lia d’amitié avec un moine de Shaolin (il resta 5 ans à étudier avec lui). A 25 ans, il fit la connaissance du grand maître Hong Junsheng (un très grand pratiquant de Taiji Quan style Chen) ; Chen Sheng Yu étudia le Taiji Quan pendant 12 ans (10 heures/jour) avec le grand maître. Il ouvrit sa propre école en 1966.

Chen Zhenglei (personnage, Chine) est né le 11 mai 1949 dans le district du Wenxian de la province du Henan (Chine). Il est connu par tous les pratiquants de Taiji Quan, comme l’héritier du style Chen ; En effet il fait partie de la 19ème génération de la famille Chen et de la 11ème génération du style Chen.
Le Maître Chen Zhenglei est reconnu par l’Etat chinois comme l’un des 10 plus grands maîtres d’arts martiaux chinois.
Pour plus d’informations : ici

Chi (terme, Chine) : voir Qi.

Chin Na (technique, Chine) : Le Chin Na ou Qinna est un ensemble de techniques qui puisse sa source dans le Wushu. Plus précisément, il s’agit de technique de contrôle articulaire ; pour être efficace, il est nécessaire d’avoir de bonnes connaissances de l’anatomie.
Le mot China Na se définie par saisir (Chin) et contrôler (Na).
Pour plus d’informations : ici  ou ici

Choku zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant  un coup de poing direct.

Chongquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing direct en Wushu.

Choy Lee Fut(art martial, Chine) : Le Choy Lee Fut est un wushu (art martial chinois) du Sud. Il fut créé par le maître Chan Heung au XIXeme siècle à partir de technique de Shaolin Quan.

Chuan zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de paume piqué en Wushu.
« Dernière édition: 09 Juillet 2010 à 18:28:43 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #4 le: 15 Avril 2009 à 19:57:21 »

D

Daab ดาบ  (arme, Thaïlande) : est une épée thaï dans la pratique du krabi krabong.

Da fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques de frappe en Wushu. Ce terme regroupe les techniques (fa) suivantes : Gou fa (main en crochet), Jiao fa (jambes), Kao fa (épaules), Qiao fa (bras), Quan fa (poing), Zhang fa (paume) et Zhou fa (coude).

Dao Guan (lieu, Chine, Pinyin dào guān, EFEO Tao Kuen, mandarin 道观) : lieu où l’on pratique les arts martiaux chinois. A l'origine, il désignait un temple taoïste; tout lieu est potentiellement un dao guan, du moment que l'on y pratique un art martial chinois.

Dojang (lieu, Corée) : lieu où l’on pratique les arts martiaux coréens.

Da-Jong ou Da-sum-sing (exercices, Chine) : ensemble d’exercices de renforcement des avant-bras pratiqué en Wushu. Ce type d’exercices se pratique avec un partenaire où chaque pratiquant réalise le même mouvement.
 
Da-sum-sing (exercices, Chine) : voir Da-Jong.

Deng ti (technique, Chine) : terme désignant un coup de pied direct du talon en Wushu.

Diam Mai ou Dim-Mak (technique, Chine) : l’art d’attaquer les vaisseaux sanguins (Xue Mai) ou les méridiens (Qi Mai) avec des points de pression.

Ding zhou (technique, Chine) : terme désignant un coup de coude vers l’avant en Wushu.

Dim-Mak (technique, Chine) : voir Diam Mai

Dohai  (terme, Japon) :  terme désignant des élèves de même ancienneté dans les arts martiaux japonais.

Dojo (lieu, Japon) : lieu où l’on pratique les arts martiaux japonais. Le terme Do signifie voie, et le terme Jo signifie lieu.

Duilian (terme, Chine) : terme désignant un duel entre plusieurs adversaires en Wushu.
« Dernière édition: 09 Juillet 2010 à 18:20:23 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #5 le: 15 Avril 2009 à 19:58:30 »

E

Egami  (personnage, Japon) / développa le Karaté do Shotokai né en 1912 décédé en 1981.  Successeur de Gichin FUNAKOSHI : ici

Embu (terme, Japon) : Mot signifiant une démonstration martiale non dédiée au public. Les kanjis 演武 expriment pour le premier "En" l'acteur, et "Bu" la guerre, le martial. il existe une distinction entre l'embu et la démonstration. On voit dans l'embu une opportunité de montrer son niveau technique à ses pairs. Le technicien martial montre son savoir faire.
La démonstration est dédiée au public. Le technicien martial ne donne pas de cours par sa performance à un public non averti, il revêt alors le caractère de l'acteur montrant une scène martiale. Certains aspects techniques sont donc volontairement laissés de côté pour privilégier la dimension spectaculaire de la performance (vitesse et force différentes, présence de musique etc...).

Emei (géographie, Chine) : Le mont Emei est réputé pour ses temples et le Bouddha de Leshan ; la plus grande statue de Bouddha au monde, 71 m de haut, taillé à flanc de colline.  Le mont Emei est également reconnu comme origine de certain Wushu, et a été classé au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1996.

Empi uchi (technique, Japon) : terme japonais désignant une  attaque avec le coude.
« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:35:54 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #6 le: 15 Avril 2009 à 19:59:25 »

F

Fan gu Fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques de luxation en Wushu.

Fan gou (technique, Chine) : terme désignant un crochet vers le bas en Wushu.

Fei xi (technique, Chine) : terme désignant un coup de genou sauté en Wushu.

F.F.K. (fédération, France) : Fédération Française de Karaté, anciennement F.F.K.A.M.A Fédération Française de Karaté et d’Arts Martiaux Associés. Fédération fondée en 1975 et délégataire en France pour le Karaté et pour les disciplines associées. Cette fédération a pour but de promouvoir le Karaté en France.

F.F.S.C (fédération, France) : Fédération Française de Sports de Contacts. Fédération fondé en 2008 à Tomblaine. Cette fédération à pour but de promouvoir en France le Muay Thaï (et les disciplines associées : Muay Boran, Pancrase, Bando, Boxe Khmére, Boxe Birmane, Boxe Laotienne, Boxe cambodgienne, K1rules. « Les Koalas », Energie-thaï), le Kick Boxing (et les disciplines associées : Kick-Boxing Light, Cardio Kick-Boxing, Aéro Kick-Boxing et Kick-Boxing Defense), et le Wushu avec le CFAMEOC (Comité Français d'Arts Martiaux Energétiques d'Origine Chinoise).

F.F.T.D.A. (fédération, France) : Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées. Fondée le 14 octobre 1994 et ayant pour but de promouvoir la pratique du Taekwondo, du Hapkido, du Tang Soo Do, du Soo Bahk Do et des disciplines associées en France.

F.F.W. (fédération, France) : Fédération Française de Wushu, également connu sous le nom FFWaemc : Fédération Française de Wushu Arts Energétiques et Martiaux Chinois. Fédération fondée en 1989 et régie par la loi du 1er juillet 1901 (Association à but non lucratif). Elle a pour but de promouvoir les arts martiaux chinois en France. Fédération délégataire jusqu’à fin 2008.

F.I.K. (fédération, Japon) : Fédération Internationale de Kendo. Fédération fondée en 1970 dont son siège se trouve à Tokyo (Japon). Elle a pour but de promouvoir le développement du Kendo et des disciplines associées (Jodo et Iai). Cette fédération est l’organisatrice des WKC (World Kendo Championship), les championnats du monde de Kendo.

Fudo dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position de combat entre zenkutsu et kiba dachi.

Fumikiri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied vers le bas dans l'idée de couper.

Fumikomi (technique, Japon) : terme japonais désignant  un coup de pied écrasant.

Fu shou piao zhi (technique, Chine) : terme désignant un coup de doigt direct, paume vers le bas en Wushu.

Fun Sok (technique, Thailande) : technique de coup de coude en muay thai.

Futchi (arme, Japon) : partie du manche d’un katana ;  décoration permettant la bonne tenue du Tsuka ito avec le kashira, et de bloquer le tsuba.
Pour plus d’informations : ici

Futon (literie, Japon) :  en japonais  布団; literie japonaise épaisse de 5 à 10 cm. Le futon est placé sur les tatamis pour servir de lit au Japon ; pendant la journée le futon est placé dans un placard pour une question de place et pour laisser « respirer » les tatamis.

F.W.S. (fédération, France) : Fédération de Wushu et de Sanda. Fédération française fondée le 10 juillet 2005 qui a pour but le développement des arts martiaux chinois en France. Roger Itier a participé à sa création et la préside depuis 2005.

« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:36:48 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #7 le: 15 Avril 2009 à 20:00:32 »

G

Gaïquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing en revers en Wushu.

Gamae (technique, Japon) : voir Kamae

Gao tan ma (terme, Chine) : terme de Taiji Quan signifiant « caresser la crinière du cheval ».

Gedan baraï (blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage bas, balayage avec le bras.

Ghopto Quinole (technique, Népal) :  Coup de coude circulaire en Budokaï-Do.

Ghopto mukka (technique, Népal) : terme désignant un coup de poing circulaire retombant en Budokaï-Do.

Ghudale Sidha Laat (technique, Népal) : terme désignant un coup de genou frontal en Budokaï-Do.

Giso-jutsu (technique, Japon) : technique du Ninjutsu (Ninja) ayant pour but de se faire passer pour un personnage pour effectuer une mission. Le giso jutsu est un principe du henso jutsu, l'art du déguisement, lui-même appartenant aux techniques globales du honshin jutsu, l'art de l'invisibilité, autrement dit les techniques d'infiltration du ninja en général.
Pour plus d’informations : ici

Gong bu (posture, wushu, Chine) : posture de base du wushu, dit "arc et flèche".Voir aussi ici.

Gordon Liu Chia-Hui ou Lau Kar-fai (personnage, Chine) : pratiquant de Wushu et acteur chinois, né le 30 novembre 1955 à Canton. Il commença l’étude des arts martiaux avec son père adoptif,  le maître Liu Zhen. Il est le frère adoptif du réalisateur Liu Chia-liang. Il commença au cinéma comme cascadeur ;  puis en 1976, il tiendra le rôle principal dans « le combat de maître ». Il deviendra célèbre, en 1978, avec son rôle de bonze dans « la 36ème chambre de Shaolin ». Il compte plus de 60 films à son actif, dont « Kill Bill » de Quentin Tarantino. 

Gou fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques de frappe de main en crochet en Wushu.

Gouren (style de lutte, Monde celtique) : Cet art de combat a connu son essor au IV siècle dans le monde celtique (Bretagne, Ecosse, etc…), il était pratiqué par les nobles, plus particulièrement les chevaliers. Peu à peu cet art passa dans le milieu populaire et ce développa rapidement.
Pour plus d’informations : ici

Guanquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing circulaire vers le haut en Wushu.

Guro (terme, Philippines) : Mot signifiant maître en Tagalog la langue des Philippines.

Guru (terme, Népal) :  terme désignant l’entraîneur en Budokaï-Do ayant une ceinture noire 1er grade.

Gyaku zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing avec le bras arrière.
« Dernière édition: 18 Octobre 2009 à 11:40:10 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #8 le: 15 Avril 2009 à 20:01:13 »

H

Ha (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana ; tranchant de l’arme.
Pour plus d’informations : ici

Habaki (arme, Japon) : partie du manche d’un katana ;  permet de bloque le sabre dans le saya.
Pour plus d’informations : ici

Hachiji dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position pieds pointés vers l'extérieur et écartés de la largeur des hanches .

Haïshu uchi (technique, Japon) : terme japonais désignant une attaque avec le dos de la main.

Haishu uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage avec le dos de la main.

Haïto uchi (technique, Japon) : terme japonais désignant une attaque avec le tranchant interne de la main.

Hamon (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana formant la ligne de trempe.
Pour plus d’informations : ici

Hangetsu dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position du sablier élargie.

Hariyo peti (grade, Népal) :  ceinture verte en Budokaï-Do.

Heiko dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position debout pieds écartés et parallèles

Heiko uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage double avec les bras parallèles. 

Heisoku dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position  debout les pieds l'un contre l'autre.

Hengquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing circulaire en crochet en Wushu.

Heng zhou (technique, Chine) : terme désignant un coup de coude latéral en Wushu.

Heyda (lieu, Japon) : écoles (ou écuries) où sont formés les sumotoris.

Hi (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana ; gorge.
Pour plus d’informations : ici

Hiki ashi   (déplacement, Japon) : terme japonais désignant reculer d'un pas.

Hiza geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de genou.

Hou liao tui (technique, Chine) : terme désignant un coup de pied arrière du talon en Wushu

Hou sao tui (technique, Chine) : terme désignant un balayage arrière en Wushu.

Hua fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques d’esquive en Wushu.

Hsing I chuan (art martial, Chine)  école interne, serait fondé au XVII e siècle. Les techniques reproduisant
la trame des cinq Eléments, et des animaux : ici


« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:40:25 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #9 le: 15 Avril 2009 à 20:02:24 »

I

Iaido (art martial, Japon) : L’iaïdo (居合道) est un art martial japonais basé sur un ensemble de techniques d’escrime au katana. Cet art s’appuie sur le principe de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement.
Pour plus d’informations : ici

Iaidoka (art martial, Japon) : terme désignant les pratiquants de Iaido.

IWUF (féderation, Chine) :  International WUshu Federation. Fédération internationale de Wushu fondée le 3 octobre 1990 à Beijing (Pékin). Actuellement, elle regroupe 119 fédérations à travers le monde.
« Dernière édition: 01 Juin 2009 à 22:29:08 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #10 le: 15 Avril 2009 à 20:04:02 »

J

Jet Li ou Li Lianjie (李連杰) (personnage, Chine) : pratiquant de Wushu et acteur chinois, né le 26 avril 1963 à Beijing (Pékin). Il commença l’étude du Wushu très jeune ;  à partir de l’âge de 11 ans, il  commence à gagner des titres de champion national chinois de Wushu. En 1979, à l’âge de 16 ans, il fait ses premier pas au cinéma dans le fameux « Temple de Shaolin ». Il deviendra célèbre en 1991 en jouant dans  « Il était une fois en Chine », et se fera connaître à Hollywood, en 1998, avec son rôle dans « l’arme fatale 4 ».

Jiaquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing levé en Wushu.

Jiao fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques de jambes en Wushu.

Jodan (terme, Japon) :  terme désignant la partie supérieur du corps humain (cou et tête) pour une attaque.

Jôdô : (art-martial, Japon) du japonais Jô = bâton et Dô = la voie. Jôdô signifie donc "la voie du bâton". C'est un kobudo créé en 1605 par un samourai, Musô Gonnosuke Katsukichi suite à une défaite contre Miyamoto Musashi. Cet art martial repose sur l'utilisation d'une arme, un bâton de 128 cm de long. Les techniques ont été élaborées pour contrer un sabre et contre-attaquer l'adversaire. Elles se déclinent en une première série de 12 kihon puis en plusieurs série de kata par niveau. Il existe à chaque niveau 12 kata au Jô et 12 kata adverses au bokken(donc 24 kata par séries). Dans l'école originaire du Jôdô (Shintô Musô Ryù), il est aussi enseigné des techniques au Tanto, Tanjo (ici), Kusarigama, Jutte et Tessen.

Judo (art martial, Japon) : art martial japonais fondé par Jigoro Kano en 1882. Le mot judo, 柔道, signifie « voie de la souplesse ». Cet art repose sur des techniques de projection et de travail au sol (clefs, étranglement, etc…). Le judo est devenu sport olympique lors des jeux de Tokyo en 1964.

Judogi (tenue, Japon) : nom de la tenue des pratiquants de judo.

Juiji uke ou Kosa uke(blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage avec les bras croisés.
« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:42:23 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #11 le: 15 Avril 2009 à 20:08:03 »

K

Kagi zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing en crochet.

Kakato geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de talon de haut en bas.

Kakiwake uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant une défense double en écartant.

Kakute (arme, Japon) : littéralement "main cornue", aussi appelé kakushi (doigt cornu) ou kakuwa (anneau cornu). Anneau orné d'une ou plusieurs pointes qui se porte sur les doigts, pointes vers l'intérieur. Celles-ci infligent une douleur supplémentaire lors des saisies, dans le cadre des techniques de jujutsu/taijutsu. Le kakute est classé parmi les armes cachées.

Kali Eskrima (Art martial, Philippines) : Art martial Philippin regroupant des techniques à l'arme blanche, de lutte (Dumog), et de pied poing(Panantukan). C'est art est très complet, basé sur l'économie de mouvement et la mise à mort de l'adversaire le plus rapidement possible. Le Kali viendrait du mot "Kamots" qui signifie corps et "Lihoc" qui signifie mouvement ou l'art du corps en mouvement.
Pour plus d'informations : voir ICI

Kalo peti chauto darja (grade, Népal) :  ceinture noire 4ième grade (thulo guru) en Budokaï-Do.

Kalo peti dosro darja (grade, Népal) :  ceinture noire 2ième grade (sano guru) en Budokaï-Do.

Kalo peti pachau darja (grade, Népal) :  ceinture noire 5ième grade (thulo guru) en Budokaï-Do.

Kalo peti pahilo darja (grade, Népal) :  ceinture noire 1ier grade (guru) en Budokaï-Do.

Kalo peti tesro darja (grade, Népal) :  ceinture noire 3ième grade (sano guru) en Budokaï-Do.

Kamae Ou Gamae (technique, Japon) : mot japonais désignant la garde, une posture de combat permettant aussi bien la défense que l'attaque. Tout style de combat possède généralement plusieurs kamae, qui sont véritablement leurs signatures. En elles s'expriment déjà les concepts de base d'une école.

Kampilan (arme, Philippines) : épée Philippine traditionnelle à 2 pointes utilisée dans la Kali Eskrima.

Kan zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de « sabre de main » en Wushu.

Kao fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques d’épaules en Wushu.

Karaté (art martial, Japon)  (空手道, karate-dō) : art martial japonais originaire d’Okinawa. Le terme est constitué du kanji « Kara » signifiant « vide, vacuité »,  « te » signifiant « technique, main », et « do » signifiant « la voie ». A l’origine cet art était écrit avec les kanjis  唐手  signifiant « boxe chinoise ». Le karaté est basé sur de multiple technique de percussions afin de parer et/ou attaquer. L’étude du Karaté se fait par trois domaines tous complémentaires : le kihon (基本), les kata (型) et le kumite (組手).

Kashira ou Tsukagashira (arme, Japon) : partie du manche d’un katana ; décoration en bout de Tsuka qui permet de maintenir le tsuka ito.
Pour plus d’informations : ici

Katana (arme, Japon) : Le katana est le symbole de la caste des samouraïs. Il s’agit d’une arme tranchante utilisée généralement à deux mains, mais on peut noter le cas de Musashi Miyamoto et de ses célèbres techniques à double sabre (ou sabre et fourreau).
Le poids d’un katana varie de 1,30 kg à 0,80 kg.
Pour plus d’informations : ici

Khairo peti (grade, Népal) :  ceinture marron en Budokaï-Do.

khelne thau ou Abhyasgarne thaun (lieu, Népal) : lieu où l’on pratique le Budokaï-Do.

Kiba dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position du cavalier.

Kihon (technique, Japon) : terme japonais désignant des techniques dans le vide.

Kin geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied de face remontant porté avec le dessus du pied.

Kinomichi ® ou Noro Kinomichi® (art martial, France) : art martial créé par maître Noro à Paris en 1979. Cet art prend ses racines dans l’Aïkido. Sa pratique se fait à deux et comporte des techniques à main nues, avec Jo et Boken.  Ki signifie « énergie », no signifie « de » et michi signifie « la voie ». Le terme Kinomichi ® est une marque qui a été déposé par Masamichi NORO.
Pour plus d'informations : ici

Kissaki (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana ; pointe de la lame.
Pour plus d’informations : ici

Kizami zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing avec le bras avant en effaçant le buste.

Kohai  (terme, Japon) :  en japonais 後輩; terme désignant le nouvel élève dans les arts martiaux japonais. Le kohai a pour tuteur le senpai, l’élève le plus avancé.

Kojiro Sasaki (personnage, Japon) était un fameux bretteur (pratiquant d’arme blanche) qui a vécu lors de la période Sengoku. Il était considéré comme le meilleur escrimeur de la région Ouest, il mourra, le 14 avril 1612, lors de son duel contre Miyamoto.

Koken uchi (technique, Japon) : terme japonais désignant une attaque avec le dessus du poignet.

Koken uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant une défense avec le poignet.

Kokutsu dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position fente arrière, c’est-à-dire : : 70% du poids du corps sur la jambe arrière.

Kosa dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position des pieds croisés.

krabi  กระบี่  (arme, Thaïlande) : signifiant sabre dans la pratique de krabi krabong.

Krabi Krabong กระบี่กระบอง (art martial, Royaume du Siam) : Art martial née au Royaume du Siam pendant l'ère Ayuthaya capital créer en 1350. Cet art où l'on manie les armes blanches est à l'origine des Techniques pied poing des boxes ancienne en Thaïlande.
Le mot Krabi Krabong se traduit Krabi=Epée Krabong=Bâton.
Pour plus d'informations: Voir ICI

Krabong  กระบอง (arme, Thaïlande) : terme Thaïlandais qui veut dire bâton dans la pratique du krabi Krabong.

Kriss (arme, Philippines) : armes Philippine traditionnelle à lame sinueuse utilisée dans la Kali Eskrima.

Kru (terme, Thaïlande) : mot signifiant instructeur ou instituteur.

Kujang (arme, Indonésie) : se prononce "Koudjang", il s’agit d’un  "poignard" Indonésien à lame damassée.
Pour plus d’informations : ici

Kumite (terme, Japon) : terme japonais désignant les assauts (libres ou conventionnels).

Kusari fundo (arme, Japon) : Aussi appelé Manriki gusari, il s'agit d'une solide chaine lestée de chaque côté par des poids métalliques. Elle fut utilisée au moyen-âge japonais, notamment par les ninjas.
L'arme doit faire dans les 60 cm de long (idéalement la longueur d'un bras tendu). On se sert évidemment des lests à chaque extrémité pour frapper mais la chaine peut servir à étreindre l'adversaire ou son arme. On peut aussi frapper des points vitaux en laissant dépasser un lest d'un poing.
Le kusari fundo était autrefois forgé dans un acier aussi résistant que celui d'un sabre et sa chaine pouvait résister à ce dernier.

Kuk Sool Won (art martial, Corée) : Le Kuk Sool Won est un art martial coréen qui fut créé par Maître Kuk Sa Nim en 1961. Kuk Sool Won signifie littéralement association nationale d’arts martiaux coréens. Cet art a pour but premier de faire travailler aux pratiquants tous les arts martiaux traditionnels coréens
Pour plus d’informations : ici

Kyoketsu-shoge (arme, Japon) : il s’agit d’une arme de Ninjutsu (l’art des ninjas) ; Cette arme est constitué d'un court épieu avec un crochet, une longue corde et un anneau.
Pour plus d’informations : ici

Kyusho Jitsu (art martial, Japon) : Le Kyusho-jitsu est l'art d'attaquer les points de pression (les mêmes points utilisés dans les méthodes de thérapies orientales).
Pour plus d’informations : ici
« Dernière édition: 01 Avril 2015 à 21:42:34 par Hattori Aruno » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #12 le: 15 Avril 2009 à 20:09:35 »

L

Laoshi (terme, Chine) : terme signifiant professeur en Wushu.

Lao Tseu  (personnage, chine) : auteur taoïste du livre Tao te king

Liang zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de paume au-dessus de la tête en Wushu.

Liaoquan (technique, Chine) : terme désignant un coup de poing ascendant en Wushu.

Liao zhang (technique, Chine) : terme désignant un coup de paume remontant en Wushu.

Li Bo ou Li Bai (personnage, Chine) : Cet homme fut inspiré dès son plus jeune âge par la pensée taoïste, de nos jours, il est surtout connu pour ses poèmes. Il serait à l’origine du Zui Quan.

Loh  โล  (arme, Thaïlande) : est le bouclier en Krabi krabong.
« Dernière édition: 14 Juin 2009 à 13:33:30 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #13 le: 15 Avril 2009 à 20:10:44 »

M

Mae  geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied de face.

Maete zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing avec le bras avant.

Maha Guru (terme, Népal) : terme népalais signifiant « Grand Maître ».

Mai sawk ou Mai Sun Sawk  ไม้ศอก  (arme, Thaïlande) : Sorte de gros Tonfa en Krabi Krabong.

Mawari ashi   (déplacement, Japon) : terme japonais désignant un  déplacement tournant sur le pied avant.

Mawashi geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied circulaire.

Mawashi zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing circulaire.

Mekugi (arme, Japon) : partie du manche d’un katana ; morceau de bois (bambou) permettant la fixation de la lame et du tsuka.
Pour plus d’informations : ici

Menuki (arme, Japon) : partie du manche d’un katana ; décoration ayant pour but d’avoir une bonne saisi, il faut noter qu’elles ne sont pas placées au même endroit de chaque coté du tsuka.
Pour plus d’informations : ici

Mikazuki geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied en croissant.

Mi Tsung I Pai ou Yen Ching Chuan (art martial, Chine) : Wushu (art martial chinois) originaire du Nord. Il s’agit de la boxe du labyrinthe ; les techniques de ce wushu ont pour but d’induire les adversaires en erreur via des changements de direction ou d’attitudes.

Miyamoto Musashi (personnage, Japon) est un véritable héros au Japon, il est considéré comme le plus grand escrimeur de l’histoire du pays. Il est surtout connu pour avoir participé à plus de 60 duels, dont la plupart avec un bokken alors que ses adversaires avaient un katana. Son plus fameux duel reste le dernier contre Kojiro Sasaki (cf. ci-dessous), le 14 avril 1612.
Il est important de signaler qu’il rédigea son fameux Gorin no sho  à l’âge de 59 ans dans une grotte de Regandô. Il créa également une école de sabre qui est encore ouverte de nos jours, l’enseignement y est assuré par les descendent direct de Miyaomoto.

Mokuso (pratique, japon) : Le mokuso est une préparation mentale faite au début d'un cours d'arts-martiaux japonais. Il se pratique en position à genou ou "seiza" qui est propre à la méditation zen. Concrètement Mokuso signifierait par ses kanjis de faire taire l'esprit. Il implique la recherche d'un vide absolu de son esprit afin d'aborder la pratique martiale de manière distancée par rapport à nos soucis quotidiens hors dojo. Il induit un calme qui aide à l'apprentissage et la concentration.
Pour plus d'informations : ici

Morote uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant un blocage double, bras arrière en renfort.

Morote zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing double au même niveau.

Moto dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position petit zenkutsu.

Muay thai (art martial, Thaïlande) : termes thaïlandais signifiant boxe thaïlandaise ( muay=boxe thai=Thaïlandais(e) ) Boxe très complète et efficace utilisant des technique pied poing, mais aussi les technique de coudes et de genoux, de saisie ou l'on joue beaucoup sur le déséquilibre de l'adversaire pour le faire chuter.

Muné (arme, Japon) : partie de la lame d’un katana ; dos de la lame.
Pour plus d’informations : ici

Musubi dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position debout talons joints et  pointes des pieds écartées.
« Dernière édition: 31 Août 2009 à 19:55:16 par wushutao » Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #14 le: 15 Avril 2009 à 20:12:03 »

N

Na fa  (terme, Chine) : terme désignant les techniques de pincement en Wushu.

Nagashi uke (blocage, Japon) : terme japonais désignant une défense brossé.

Nagashi zuki (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de poing en esquivant.

Nak muay (terme, Thaïlande) : mot Thaïlandais signifiant Boxeur.

Nali Khuttale Chekne (technique, Népal) : Blocage avec le tibia en Budokaï-Do.

Namaste (terme, Népal) : terme népalais signifiant « salut ». Ce terme est utilisé en Budokaï-Do.

Nami gaeshi geri (technique, Japon) : terme japonais désignant un coup de pied en "vague".

Nanban Kagi (arme, Japon) : petite arme en métal en forme de "Y" ou de fourche. Sa forme permet de contrer et de contrôler l'arme d'un adversaire, voire même ses articulations.

Neko ashi dachi (position, Japon) : terme japonais désignant la position du chat.

Ngao  ง้าว  (arme, Thaïlande) : la Hal barde en Krabi Krabong.

Nilo peti (grade, Népal) :  ceinture bleue en Budokaï-Do.

Nindokai (art martial, Allemagne) : Le Nindokai est un art martial allemand ayant pour origine les arts martiaux japonais. Cet art a été fondé en 1990 par le Dr Schonberger Gerhard et est très apprécié par la police et les entreprises de sécurités. Le mot est constitué de trois kanji : Nin : persistant / Do : la voie / Kai : école.
Pour plus d’informations : ici

Nukite (technique, Japon) : Ensemble des techniques de frappe utilisant les doigts pour piquer l'adversaire. On peut utiliser les quatre doigts regroupés de la main comme (Yohnon nukite) comme uniquement deux (nihon nukite) ou un seul (ippon nukite). on utilise ces techniques pour frapper des zones peu protégées comme les yeux, la gorge, etc. (bien que des experts soient capable de briser une pastèque en deux du bout de leurs doigts).
« Dernière édition: 30 Mars 2015 à 21:11:20 par Hattori Aruno » Journalisée
Pages: [1] 2   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.