Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueCultureDébats culturels (Modérateur: Wu Song)les salutations et autres forme de respect
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: les salutations et autres forme de respect  (Lu 3401 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« le: 30 Avril 2007 à 05:27:04 »

Je voulais savoir votre opinion sur les salutations au début et la fin des cours d'arts martiaux et entre partenaires. Moi je trouve que c'est important car comme je le disait dans un autre topic, C'est un peut ce qui nous différencie des gens qui combatte pour simplement le pouvoir ou faire mal au autres...C'est une question de respect de la culture qui nous à permis de pratiquer l'art en question, c'est du respect pour notre partenaire qui nous aide à devenir plus fort, plus humble et de former notre caractère!

C'est ce que j'aime voir! Le respect et pas seulement dans les arts martiaux mais dans tout autres sports et moments de la vie!
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #1 le: 30 Avril 2007 à 12:20:38 »

Ni Hao

Je suis d'accord avec toi GreenShadow, le salut est important; il n'est pas ce que certains (théologiens) affirment qu'il est en preuve de soumission à un Maître ou des préceptes, mais il est une démonstration de respect envers ses ancêtres (martiaux je précise, ceux qui ont créé et fait évoluer l'art), envers son ShiFu (qui nous l'enseigne), envers ses partenaires (qui nous apprennent de par la vision de leurs erreurs ou de leurs progressions, ou de par les combats avec eux) et envers les lieux où l'on pratique.

C'est un moment donc de communion, qui permet au pratiquant de montrer qu'il n'est pas là pour tout casser, que ce qu'il fera (et notemment en combat) se fera sans colère, sans haine.

C'est aussi un moment de recentrement sur soi, de concentration (les pratiquants de neigong ou de shaolin font un salut assez long, qui est constitué par des mouvements alliés à la respiration => augmentation de l'énergie interne).

Respect, concentration, partage se retrouvent donc dans le Salut.

Wu Song
Journalisée

karuna
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 651


Maha Guru Sagar SHRESTHA


A.M. pratiqué(s): BUDDHAKO


WWW
« Répondre #2 le: 30 Avril 2007 à 14:17:47 »

NAMASTE,

Voilà comment cela se passe chez nous Clin d'oeil

http://suryadojo.free.fr/page3.html

Journalisée

NAMASTE
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #3 le: 30 Avril 2007 à 17:21:54 »

En Chang Chuan comme en She Chuan, on salue en entrant dans la salle de pratique, puis on s'aligne, en 2 colonnes, le ShiFu devant au milieu, les élèves alignés en "quadrillage".

En Chang Chuan, on salue une fois le ShiFu, le salut étant constitué de plusieurs mouvement avec présentation du Tigre et du Dragon.

En She Chuan, le ShiFu nous invite à saluer la salle, puis à le saluer, puis à saluer les autres élèves. Le salut est simplement effectué par les mains jointes (à la vietnamienne) au niveau du sternum.

Wu Song
Journalisée

Gaenon
Invité
« Répondre #4 le: 30 Avril 2007 à 18:17:48 »

Pour moi le respect c'est pas pour le maître seulement. Il doit être dans les 2 sens, je trouve ca très important.

En capoeira lorsqu'on rentre dans la salle, il y a le maître qui tient le Berimbau et qui chante des chansons de capoeira avec quelques élèves qui sont aux percussions (et parfois 1 ou 2 aux berimbaus pour accompagner le maître.). Lorsqu'il a finit, tout le monde se lève et se met en cercle. C'est alors qu'il y a la ronda d'ouverture, les élèves jouent entre eux. Au bout de quelques instants le maître passe le Berimbau à un autre et c'est lui qui passe au centre du cercle et les élèves jouent avec lui chacun leur tour. A la fin de cette ronda, le cours commence. Et en général, le cours finit par une autre ronda où tout le monde peut jouer avec tout le monde (y compris le maître).
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4771



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #5 le: 30 Avril 2007 à 21:28:25 »

Quand j’ai commencer les Arts Martiaux ce qui m’avais surpris c’était tout les « rituels » de saluts assez intéressants qui amené un certain apaisement et courtoisie . Maintenant avec changement d’école ça n’existe pas c’est la poignet de main en arrivant et discutions divers, puis début du cours.
Je pense que la « méthode traditionnelle » avait du bon, mais les temps changent !.
S’ il fallait garder des valeurs une fois les AM terminés se serait : maîtrise de sois, persévérance , et le Respect et la on est paré pour affronter toutes les situations
Journalisée
Zhen
Invité
« Répondre #6 le: 01 Mai 2007 à 11:20:46 »

Dans mon club, quand on arrive dans la salle on va déja se changer,on serre la main au mec dans le vestiaire, ensuite quand on est près on rentre dans la salle d'entrainement. Perso je ne sers pas souvent la main à tout le monde, parce que la plupart s'échauffe ou s'entraine et moi aussi je dois m'échauffer donc pas de perte de temps, mais parfois certains viennnent te dire bonjour, ça fait plaisir évidemment. Il n'y a pas de salut au début du cours.
Pour travailler avec un partenaire il faut le saluer (ainsi que quand il faut en changer), et comme on change souvent, à la fin on a salué tout le monde. Les élèves qui arrivent en retard attendent que le maître les salue pour commencer l'entrainement.
A la fin du cours, on se met en cercle et on salue devant soi, pas particulièrement le maître mais plutôt l'ensemble. On attend que le maître salue et immédiatement on doit faire de même. Le salue de fin est un moment de concentration où, comme l'esprit est totalement éveillé après l'entrainement, on ne regarde rien, mais on voit tout, chaque mouvement, chaque personne, on sait où est dirigé leur attention, c'est incroyable.
Le salut se fait mains jointes, et toujours en regardant devant soi, attentif.
On peut aussi saluer quand on a fait mal au partenaire parce qu'on a mal fait la technique mais là c'est poing gauche fermé et main droite qui l'englobe.
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #7 le: 01 Mai 2007 à 16:29:22 »

On peut aussi saluer quand on a fait mal au partenaire parce qu'on a mal fait la technique mais là c'est poing gauche fermé et main droite qui l'englobe.



Ce salut est le salut usuel chinois, où le tigre et le dragon se saluent (ou pour les taoïstes le yin=main ouverte, la lune coté passif et le yang=main fermée, le soleil l'actif); plus tu portes haut l'ensemble main droite - main gauche, plus tu respectes la personne que tu salues; et si tu t'inclines en plus, alors la personne devant toi est ton ShiFu (spirituel, martial etc...)

Sinon, la salut en SheChuan :


Le salut chinois qui invite au combat :



Wu Song
« Dernière édition: 01 Mai 2007 à 17:57:51 par wu song » Journalisée

wushutao
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2133

Co-fondateur


A.M. pratiqué(s): Kung-fu Wushu She Quan - Taiji Quan


« Répondre #8 le: 03 Mai 2007 à 12:15:07 »

Je vais revenir sur le très bon message de Wu Song, pour une petite précision pour nos amis qui ne pratiquent pas le Wushu.

 Le salut en Wushu (comme dans beaucoup d’A.M.) est un principe traditionnel qui a pour but de signifier son respect envers les anciens, le maître (ou professeur) et les frères d’armes. En Wushu, il existe de nombreuses manières d’effectuer le salut, il dépend du style et de l’école ; on retrouve principalement quatre formes de salut :

Le Luohan jingli ou salut Shaolin (il s’agit du salut des écoles qui suivent le Shaolin « classique ») :


Le Jingli :


Le Zhunbei Shi :

Le Dangxin :


Ensuite il existe des saluts beaucoup plus complexe, sujet que l’on peut aborder (Wu Song, je te laisse en parler). Le salut était également utilisé à des fins politique, religieuse ou communautaire (sectes, bandits, etc.) pour se reconnaître entre « frère ».
« Dernière édition: 26 Août 2007 à 19:04:37 par wushutao » Journalisée

Chaque lecteur doit prendre connaissance des conditions d'utilisation de Techniques-Martiales.com.
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #9 le: 03 Mai 2007 à 13:00:03 »

Le Zhunbei Shi est utilisé en Wushu moderne et en Shaolin Quan avant de pratiquer certains taos (la série des ti yi/er/san lu, wu bu quan ...), et les ji ben gong supérieurs et inférieurs.

Certaines écoles ont effectivement leur propre salut, mais c'est surtout pour se différencier des autres (phénomènes de clans); certains salut sont appropriés au style (style de la grue par exemple), ou encore à l'Histoire (ainsi, le tao "Shao Hong Chuan" s'annonce avec un salut d'une seule main, la légende contant qu'un moine voulant devenir le disciple d'un grand Shifu bouddhiste, le pressa de ses multiples demandes; le Maître refusant, le moine devint encore plus insistant; le Shifu lui imposa ses conditions, que le moine remplit; devant cette motivation, le Maître ne voulant toujours pas enseigner, il imposa une dernière condition : "Quand la neige tombera rouge, alor sje t'enseignerai"; devant cela, et le temps étant à la neige, le Moine pris un coutelas, se coupa une main, et couvrit la neige de son sang. Le Maître le prit pour élève, il devint Grand Maître lui aussi, et créa des taos propres à son handicap; "Shao Hong Chuan" signifie la "Forme du Poing Rouge")

Pour ce que je sais du salut de "tous les jours" des chinois, ils avaient la même coutume que nous, celle de serrer la main; mais pour des raisons de fourberie de certains qui utilisaient cette "prise" pour attaquer par surprise, cette manière est peu à peu tombée en désuétude; les épidémies auront fini de convaincre les habitants des Plaines Centrales de saluer sans contact, celui ci devenant privé, à l'abri des regards indiscret et donc réservé aux membres très proches.

Ce qui est important de se souvenir, c'est la notion de Respect qu'engendre le salut traditionnel : ce n'est en aucune manière une forme de soumission, mais plutôt une invitation, à la discussion, à l'amitié, au partage, au combat aussi (de toute façon, aurais je vraiment envie de souhaiter un "bon jour" à quelqu'un que je n'apprécie pas du tout et/ou que je ne respecte pas?)

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #10 le: 04 Mai 2007 à 10:17:38 »

Moi je ne trouve pas que le salut est une perte de temps...Au contraire il démontre le respect et nous prenons le temps de saluer pour ne pas oublier que la pratique d'un arts martiaux n'est pas dans le sens du «vite on ce dépêche il faut pas perdre de temps»!! On pratique avec le temps qu'il faut et franchement prendre à peine une minutes ou deux pour un simple salut, il n'a rien de long et de perte de temps. Durant la salutation nous ajoutons la méditation et ceci permet une bonne préparation. Le salut forme le caractère (salut du dojo entrée et sortie, salutation des partenaires et maître/sempai). Celui ci nous démontre respect et dignité dans le sens que tous sont importants. Ce sont c'est petit détail qui mon attiré dans les arts martiaux comme quoi d’autres cultures peuvent êtres bénéfiques!
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #11 le: 04 Mai 2007 à 12:39:44 »

comme quoi d’autres cultures peuvent êtres bénéfiques!

Le salut est une forme universelle, qui apparaît dans toutes les cultures, civilisations, temps, religions etc etc; c'est une forme de reconnaissance, ou d'amitié, de paix...

On le retrouve dans les religions, quand tu entres dans le lieu de culte, tu salues le Dieu (signe de la croix, inclinaison etc...)

Point n'est besoin donc de mirer loin de son coeur pour en retrouver trace

 Très souriant

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #12 le: 05 Mai 2007 à 06:19:08 »

Donc c'est que j'aime la façon de saluer/respect que font les japonais dans les dojos.
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.