Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)Que pensez-vous du Kyusho-Jitsu ?
Sondage
Question: Que pensez-vous du Kyusho-Jitsu ?
C’est efficace.
C’est peut-être efficace.
C’est un bon complément à d’autres arts.
C’est impossible.
C’est du commercial pour « vendre » les arts martiaux.
Pas d’idée.

Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Que pensez-vous du Kyusho-Jitsu ?  (Lu 9834 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
wushutao
Invité
« le: 22 Mai 2007 à 17:38:51 »

Le Kyusho-jitsu est l'art d'attaquer les points de pression (les mêmes points utilisés dans les méthodes de thérapies orientales).
Des touches et des impacts sur ces points peuvent induire de la douleur, une perte de conscience, et même la mort.

Quelques vidéos ici

Je vous donne également l’adresse d’un site (en anglais) : http://www.kyusho.com



Qu’en pensez-vous ?
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5293



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #1 le: 22 Mai 2007 à 22:13:24 »

je n'ai rien de spécial a en dire pour l'instant quelques liens

http://www.leeroy.nl/kyusho.html

http://perso.orange.fr/e.a.m.r./page6.htm

<a href="http://www.youtube.com/v/JWSTrD9vRVQ&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/JWSTrD9vRVQ&amp;rel=0</a>


http://www.leeroy.nl/video/algemeen/l_6.wmv
« Dernière édition: 22 Mai 2007 à 22:25:17 par artmintch » Journalisée
UrbanGravity
Invité
« Répondre #2 le: 23 Mai 2007 à 03:47:58 »

Je sais pas si cela fonctionne vraiment, mais en tout cas, sur les vidéos que tu nous as donnés Wushutao, ont l'air complètement truquées ! L&egrave;vres scell&eacute;es
« Dernière édition: 25 Mai 2007 à 14:27:18 par UrbanGravity » Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #3 le: 25 Mai 2007 à 08:16:44 »

Hmm il faudrait que jessaie pendant quelque mois et ensuite je pourais en dire plus..
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #4 le: 25 Mai 2007 à 12:34:28 »

L'étude des points vitaux, du comment ils peuvent nous aider, nous influencer, nous soigner, ou gagner un combat (par la paralysie, la douleur ou la mort) fait partie de quasi tous les arts martiaux; je ne vois par là pas l'intéret de créer un art martial propre à cette étude (même des non pratiquants les étudient : réflexologie, massages, acupuncture  etc...).

Je crois que toucher un de ces points peut effectivement en un coup renverser la partie, mais de là à paralyser, assomer ou tuer quelqu'un sans le toucher comme j'ai pu le voir dans une des vidéos, mon esprit cartésien cantonne cette idée à Star Wars et aux Jedis....

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #5 le: 26 Mai 2007 à 04:40:11 »

Je suis d'habitude ouvert de nature mais, moi aussi Wu Song le style starwars, il me faudrait vraiment le voir et même le «sentir». Mais, je me dis que le cerveau cache de grande force plus grande que nous le pensons..
« Dernière édition: 27 Mai 2007 à 10:19:12 par GreenShadow » Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #6 le: 26 Mai 2007 à 18:14:52 »

Mais, je me dis que le cerveau cache de grande force plus grande que ne le pensons..

Tout à fait d'accord GreenShadow, et notemment les arts martiaux nosu le démontrent souvent : nous sommes surpris des capacités physiques de certains pratiquants (et de nous mêmes aussi), et quand on voit l'évolution intelectuelle énorme de grands Maîtres, cela laisse rêveur au sujet de nos capacités cérébrales.

Pour autant, les lois de la Mécanique étant celles qu'elles sont ("au mécanisme de la montre près" dixit Einstein), je n'ai jamais vu quelqu'un faire léviter une chaise par la pensée... alors frapper...

Le monde de l'Imaginaire (à la Star Wars) est toujours plus atirant que le nôtre, car plus confortable, surtout quand on s'imagine être à la place du héros qui gagne tout le temps (puisqu'il est le héros... c'est donc un pléonasme)

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #7 le: 28 Mai 2007 à 06:23:28 »

Je crois que le jour ou l'homme aura inventé des mécanismes (implant) capable de «débloquer» certaines fonctions du cerveau qui étaient auparavant dans des zones «endormis». Ce jour la je n'ose pas imaginer la puissance du cerveau «overclocker»!!

La seul limite c'est l'imagination.
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #8 le: 28 Mai 2007 à 07:40:42 »

Permets moi de ne pas être d'accord avec toi à ce sujet GreenShadow; l'imagination ne crée pas la limite, pusiqu'elle repousse celles que l'Homme se donne; accorde moi que c'est un esprit imaginatif qui a créé, pour reprendre cet exemple déjà utilisé, l'univers de Star Wars qui n'existe pas aujoud'hui; les valeurs limitantes sont surtout celles imposées par ceux qui veulent limiter ta Liberté Individuelle (puisque tu vis en société).

L'Imaginaire est donc un monde sans limite!

De plus, je t'avoue que je ne voudrais pas que l'on m'implante des éléments électroniques dans le cerveau pour me "libérer" ses capacités, car s'il en a d'énormes inconnues (et en cela je te rejoins totalement), je préfère les développer "naturellement"...

 Clin d'oeil

Wu Song
Journalisée

GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #9 le: 01 Juin 2007 à 06:54:46 »

Bon et bien je suis quand même d'accord avec la fin de ton post «je préfère les développer "naturellement"...»

héh!
« Dernière édition: 03 Juin 2007 à 02:04:55 par GreenShadow » Journalisée
Gaenon
Invité
« Répondre #10 le: 02 Juin 2007 à 11:25:10 »

Je sais pas si cela fonctionne vraiment, mais en tout cas, sur les vidéos que tu nous as donnés Wushutao, ont l'air complètement truquées ! L&egrave;vres scell&eacute;es

Complètement !! C'est trop exagéré !
Journalisée
wushutao
Invité
« Répondre #11 le: 06 Juillet 2007 à 21:03:00 »

Mon frère m'a offert un livre sur le sujet, il s'agit d'un livre de Evan Pantazi. Je suis arrivé à la moitié, et je suis sceptique. Il y a beaucoup de bla-bla mais pas de réel applications martiales.  Triste


Je viens de trouver quelques vidéos de Evan Pantazi, c'est ici
« Dernière édition: 22 Juillet 2007 à 19:03:06 par wushutao » Journalisée
GreenShadow
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 466



A.M. pratiqué(s): Kyokushin


WWW
« Répondre #12 le: 07 Juillet 2007 à 05:36:43 »

Avec du bon «blabla» ils peuvent nous faire croire casiment n'importe quoi. Exemple : secte, guerre
Journalisée
minus
Invité
« Répondre #13 le: 14 Avril 2008 à 22:46:17 »

J'aimerais mettre un petit bémol à tout ce que j'ai lu sur le Kyusho-Jitsu.
D'abord c'est Kyushojutsu mais ça c'est une autre histoire.

Tout d'abord, le kyushojutsu n'existe pas!
oO shocked! oO
Et oui, ce n'est pas un art à part entière... mais un ensemble de principe.
Le fait qu'on essaye de faire passer cela pour un art à part entière est très récent.

Ensuite, tout le monde fait du Kyusho-jutsu dans sa pratique.
Bref, tout le monde apprend à taper là où ça fait mal. Non? Même les boxeurs en anglaises visent le foie, le menton.

Ensuite Dim-mak, Kyushojutsu, ne sont pas une école à part entière comme le sabre dans le jûjutsu, mais un tout.
Comme si je disais ben voilà je suis X-ième dan de shimejutsu (shime = strangulation)...
On retrouve des étranglements dans toutes les disciplines, des clefs aussi et des projections. limiter un art aux seules projections, luxations, étranglement serait réduire la méthode de combat, à pas grand chose. Bon effectivement réduire un art de combat à une seule de ses composantes permet de sublimer les techniques en question et de les apporter au summum de la perfection. Mais concernant l'efficacité en combat... pas évident.

Comme on m'a dit une fois, quand on va consulter un médecin, avant d'aller voir un spécialiste on va voir un généraliste.

Concernant les grands courants de kyusho jutsu. Bon tout a commencé avec Monsieur Dillman. Puis il y a eu une grosse scission (Pantazi) et d'autres plus petites.
Concernant tous les courant en général, je vais mettre un petit bémol, on trouve de tout sur le net, des vidéos ésotériques pour vendre, des choses qui hors contexte sont n'importe quoi.

Bon je suis loin d'être un expert... ici je ne parle que de mon expérience personnelle du point de vue des rencontres que j'ai pu faire, et des discussions que j'ai pu avoir avec des experts dans divers arts chinois, japonais ou autre.

Ayant la flemme de développer ce que j'ai déjà vu développé sur d'autres forums je ne ferai qu'un copier-coller des parties dont je suis 100% d'accord

Citation
Concernant le Kyusho-jutsu et les KO...
En général, les pratiquants théoriciens du Kyusho ont une ferveur presque fanatique à parler d'énergie, de méridiens, mais pas dans un but de compréhension mais de pratique et d'efficacité.
Il faut savoir que la théorie des points de pression basée sur la MTC, ne permet que de comprendre et de communiquer.
Par exemple, si tu fais un stage de n'importe quel art martial et que tu ne connais pas bien l'anatomie dans ton propre langage, alors dans une autre langue je te raconte pas...
Exemple en anglais on te parle de "funny bone", si tu ne sais pas que ça signifie le creux du coude (celui qui te donne de l'électricité quand tu te cognes...)
Mais si tout le monde parle en terme de méridien et de numéro, c'est plus simple pour communiquer.
Exemple le point sur le côté de la machoire, c'est le 5ème point du méridien de l'estomac et du gout on l'appelle S5 (Stomach 5) et cette appellation est universelle (sauf en France où on dit E)
C'est plus simple que les noms chinois.

Mais ça reste une nomenclature.
La théorie de la MTC permet une compréhension des effet... mais ça serait une erreur de tout baser là dessus.
Déjà qu'en combat c'est difficile de toucher des points, alors en plus si on doit réfléchir aux cycle de destruction, aux points à toucher avec le bon angle, la bonne direction.... et en plus connaitre les 100aines de points du corps.
Par contre ce qui est intéressant c'ets de connaitre 4 ou 5 points et une multitude de façon de travailler avec.

Pour info les points sont associés à des éléments (eau terre feu, ...)
et quand on enchaine les frappes sur les points, en théorie, en suivant l'ordre: l'eau éteint le feu, le feu brûle le bois, le bois flotte sur l'eau, ...
on arrive à un cycle de destruction permettant de maximiser les effets des enchainements de frappe (encore faut il pouvoir enchainer)

Il faut savoir qu'un KO est une syncope vagale.
Donc ce n'est pas sans effet.
Pour l'explication des KO:
explication chinoise (en gros): on frappe sur tels, tels et tels points des méridiens. Le cerveau prend cela comme une attaque vers les organes liés aux méridiens.
et pour que les organes puissent se rééquilibrer en énergie, le cerveau déconnecte la source de consommation d'énergie la plus importante du corps: lui-même
explication anatomique(en très gros) : chaque nerf a une insertion dans la moëlle épiniaire et le bulbe rachidien différente. Donc les messages nerveux arrivent différement au cerveau.
Un enchainement de frappe sur les points reliés à des éléments différents correspondent à des insertions différentes.
On surcharge le cerveau de message de douleur et il se déconnecte par une réaction sur le nerf parasympathique (entrès très gros, car je ne saisis pas tout le concept de syncope vagale... le nerf vagale est aussi appelé nerf para-sympathique).

Les syncope vagale peuvent aller jusqu'à arrêt cardiaque, donc c'est un processus à maitriser de façon très importante.
En général dans un stage on en vas pas jusqu'à la perte de connaissance, mais on se limite à une réaction des yeux, lorsqu'ils papillottent, c'est le le cerveau a encaissé quelque chose.

La syncope vagale va de l'étourdissement (dans ce cas on ne parle pas de syncope) jusqu'à la perte de connaissance.
On s'est tous pris une béquille dans le cuisse, cogné le coude, cogné dans le milieu de l'épaule.
Après ce choc parfois on ressent un léger vertige , voir un étourdissement.
Ben c'est le premier pas vers la syncope vagale. Et c'est ce qui est recherché dans les frappes sur les points de pression.
Evidemment l'adrénaline secrété par le combat, rend cette sensibilité plus dure.

Concernant les KO à distance:
Le toucher à distance est une réalité, mais ce n'est pas une méthode de combat.
C'est utilisé comme technique de relaxation. il y a selon moi un mélange d'hypnose (ou de conditionnement) et d'énergétique (reiki, etc...)
En gros, tu acceptes ce qui se passes et tu te laisses aller. C'est avant tout une technique de soin.
Il est vrai que ça semble magique, et que c'est super vendeur. Mais il faut remettre dans le contexte.

Si tu ne veux pas partir, tu ne partiras pas.
Tous ces concepts de MTC, énergétique, sont à réserver aux soins... Ils permettent une compréhension de la méthode de combat, mais sont difficilement utilisables en combat.
Essayer de faire un KO à distance en combat s'est se retrouver avec un pied ou un poing bien enfoncé quelque part dans notre corps.

Seulement voilà, c'est vendeur.

Après il faut remettre les vidéos dans leut contexte: si c'est issu d'un stage.
Donc un apprentissage, et derrière il peut y avoir simplement de l'explication énergétique.
Dans ce genre de stage il y a plusieurs types de demandeurs.
-Les spécialistes en MTC, qui s'intéressent aux explication énergétiques.
-Les Streetfighter ou les self-défenseurs qui voudront un aspect pratique, légal, ...
-Les pratiquants lambdas qui veulent juste renforcer leur art avec des principes supplémentaires
-Les théoriciens qui veulent tout savoir, de l'explication anatomique, jusqu'à l'heure à laquelle un point peut être frappé avec quelle élément
-Les ésotériques qui veulent des principes plus... ben je sais pas... ésotériques tiens

Donc dans un stage, on en donne à tout le monde, pour que chacun y trouve son compte. Du coup ce n'est pas rare qu'une explication anatomique soit suivit de concept sur l'eau la terre l'eau le feu.
Et ce n'est pas rare que lors de ce type de "KO", on parte dans des principes de massages puis des considération énergétiques.
Après, ben ça dépend où on se situe...
Mais en pratique, dans la rue, pour éviter tout problème légal, vaut mieux utiliser ce qu'on apprend en AFPS.

Après chacun voit midi à sa porte.


les explications énergétiques de la MTC au niveau des points de pression, sont issus de l'acupuncture, shiatsu, etc...
Il faut réserver leur utilisation à ces pratiques de soin. Ce qu'il faut retenir pour la combat c'est la façon de frapper les points, le relachement des frappes, la vitesse de frappe.
En combat on n'a pas le temps de penser aux points, au cycles de destruction, aux méridiens. Donc se baser sur 4 ou 5 zones (et là on ne parle pas de points mais de zone) et connaitre toutes les possibilités de travail avec.

A part j'ai suivi les stages de Leeroy Roder. Leeroy est à la base pratiquant de taijiquan, puis est passé au kickboxing/muay thai, et au karate/kenpo.
Il a commencé les points de pression avec Dillman mais s'en est éloigné pour des raisons que je ne développerai pas ici.
Depuis il suit des cours d'acupuncture pour la compréhension (et pour devenir thérapeute) mais aussi il va à Okinawa chez un sensei très connu qui est 10ième dan de Gôjûryû pour suivre les cours pratiques sur l'utilisation des points de pression.
Ce sensei  c'est Tetsuhiro Hokama. Et je laisse le soin à Hanchindi d'en parler puisque c'est un professeur qu'il a beaucoup suivit à Okinawa (cf son blog sur son site : http://okinawa.gojuryu.free.fr)

En conclusion ce qu'il faut retenir de tous ça:
le Kyushojutsu c'est efficace... mais...
le plus important c'est le principe qu'il y a derrière, la façon de frapper, frotter, presser tel ou tel point, le fajing/hakkei, la façonde bouger, etc... (bref ce qu'on retrouve dans tout style)
Etre efficace ce n'est pas tout connaitre, mais maitriser cinq ou six points mximum et toutes les applications possibles et inimaginables qui ressortiront inconsciement en situation de stress (par exemple lors d'un combat).
Tout le reste, c'est culturel, informatif, etc...

Que vous importe la réaction d'oxydo-réducton du carbonate de calcium par l'acide si tout ce qui vous intéresse c'est de virer le calcaire de vos chiottes... wakatta?
Donc en fonction de vos recherche et de vos attente vous aller rester au plan anatomique/biologique, au plan MTC ou au plan énergétique.
Après chacun voit midi à sa porte.

Personnellement lorsque je pratique le Kyushojutsu lors de stage avec Leeroy Roder, je revois ce que je fais en stage de gôjûryû mais aussi d'Uechiryû.
Donc, voilà quoi... y a rien de magique. Simplement que le spétaculaire c'est une façon de vendre le produit pour se faire du flouze.

J'ai jamais pu suivre un cours avec Pantazi car ils étaient beaucoup trop chers, je crois que le dernier était à quelques centains d'euros le week-end (sans compter l'hébergement et le déplacement).
N'oubliez pas que les arts martiaux aux USA sont un gros business (et y a même certains experts en France qui sont... un peu dans ce business).
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.