Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Chinois (Modérateur: artmintch)quelle arme pour quelle wushu ou pour quelle statut...
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: quelle arme pour quelle wushu ou pour quelle statut...  (Lu 5384 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
hinichi
Invité
« le: 09 Décembre 2007 à 11:07:35 »

il existe de nombreux styles de combat en Chine ainsi que de nombreuses armes...

...peut on attribué une arme de préférence à chaque style ? ...ou à un statut ? ...

comme le bâton pour les prêtres...ou les couteaux papillons (sabres d'apontage) pour le Wing Chun...

quel est votre avis ?
Journalisée
Gaenon
Invité
« Répondre #1 le: 09 Décembre 2007 à 13:16:13 »

Il est vrai que selon l'art martial pratiqué, on ne nous apprendra pas le maniement des mêmes armes et de la même manière.
Selon l'art-martial, l'arme est pratiquée différement.

Sinon, en ce qui concerne les statuts, je pense plutôt que chaque personne choisit son arme comme bon lui semble. Je ne pense pas que selon ton statut on va t'obliger à manier une arme et pas une autre.
Un prêtre ne manierait pas le nunchaku ou le sabre alors ?

Ce sont des avis non-fondés.
Journalisée
hinichi
Invité
« Répondre #2 le: 09 Décembre 2007 à 14:32:02 »

je me suis mal expliqué en parlant du statut...

...comme dans mon exemple de prêtre je leur attribut le bâton car c'est l'arme la plus représentative pour eux à mon avis...on a tous entendu parler des moines de shaolin qui avec de simple bâtons avait mit en déroute une armée...

...comme pour le wing chun, les couteaux papillons sont un équipement des marins de cette époque utilisé pour défaire des nœuds ou coupé une corde...sachant que la créatrice du wing chun avait séjourné auprès de bateliers...
Journalisée
Gaenon
Invité
« Répondre #3 le: 09 Décembre 2007 à 16:00:31 »

Ok, pour les prêtres et les moines Shaolins. Mais ce n'est pas parce que c'est un prêtre qu'il manie seulement le baton. Ca ce sont des images qu'on se fait des prêtres.
Les batons pour les prêtres sont à la base faits pour s'appuyer. Ils sont vieux et c'est leur "canne".

C'est un peu comme quand on parle de la ceinture d'un karateka par exemple. Blanche, noire ou marron, elle ne sert qu'à tenir le pantalon.


Ou alors je ne vois pas où tu veux en venir.
Journalisée
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #4 le: 10 Décembre 2007 à 13:29:48 »

Les moines ShaoLin utilisaient prioritairement le baton car c''ets l'arme la moins létale; n'oublions pas en effet que les bouddhistes ne doivent tuer aucun être vivant, même leurs assaillants; ainsi, les taoïstes, plus loins de ces préoccupations, avaient pour arme préférée l'épée.

Un grand pratiquant de wushu se devait dans les derniers siècles maîtriser la main nue, les armes communes (sabre, épée, baton, hallebarde...) et devait créer sa propre arme, qui constituait son point fort, élément de surprise pouvant être déterminant face à un ennemi qui possédait les mêmes talents que lui.

Wu Song
Journalisée

kerma
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32


« Répondre #5 le: 04 Janvier 2008 à 14:56:55 »

Je ne sais pas pour les armes...
Mais quand on voit des pratiquants se battre avec des rateaux... C'est... hilarent!!
^^
 Très souriant
( J'ai peut-être vexé certaines personnes, mais sa m'as vraiment fair rire  Tire la langue)
Journalisée
kerma
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 32


« Répondre #6 le: 12 Janvier 2008 à 20:27:57 »

En y réflechissant je peux dire que le baton long est fait pour le style du singe (ou alors c'est le style du singe qui est fait pour le baton long  Grimaçant)
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5424



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #7 le: 12 Janvier 2008 à 23:53:20 »

C’était entre des mains expertes, affronter les sabres, briser des cuirasses,
le bâton c’était le compagnon du pèlerin, la béquille du blessé, le casse-tête
du guerrier, outil de survie …
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.