Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)quelques questions sur le koppo jutsu
Pages: [1] 2   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: quelques questions sur le koppo jutsu  (Lu 5406 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
donut
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 26


« le: 07 Octobre 2012 à 18:33:10 »

Voilà, je m'intéresse au koppo en ce moment, et donc je me suis renseigné comme j'ai pu et j'en conclu que le koppo c'est l'ensemble des techniques permettant de briser les os.
J'ai quelques questions à poser : le koppo et le kempo koppo est-ce la même chose ? car je cherche une école de koppo en France et j'ai  trouve une école de kempo koppo... Pour moi le koppo était une branche du bujinkan ? (je sais pas trop si ça s'écrit comme sa ? ) alors que vient faire le kempo là dedans ?
Ensuite je voulais savoir si vous ne connaîtriez pas une école dans le  Val d’Oise (région parisienne au pire) ?
Quel est la grande différence entre l'ancien koppo et le koppo moderne ? Car enfaîte j'ai lu que le koppo était un art ancien du Japon mais que Seishi Horibé aurait "modernisé" ce style de combat tout en essayant au plus de garder les anciennes techniques.
Ensuite, auriez-vous des livres à conseiller sur cet art ?
Enfin, existerait-il encore un livre montrant les anciennes techniques ? ou mieux encore y aurait-il un club enseignant les anciennes techniques ?

merci d'avance !  Grimaçant
Journalisée
hakuzo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 302



A.M. pratiqué(s): Taijutsu, koppojutsu, ninjutsu


« Répondre #1 le: 07 Octobre 2012 à 19:02:01 »

J'avoue que je ne connais pas le kempo koppo.
Mais le koppojutsu n'est pas une branche de quoi que ce soit ou une école, c'est un ensemble de techniques, voire un art martial à part entière.
Et bien sur, il existe différentes écoles, différents "styles".
Je ne comprends pas non plus cette histoire de koppo modernisé, car pour moi c'est loin d'être un art martial  adapté à la société moderne.

Si tu veux apprendre le koppojutsu, je te conseillerais de te tourner vers le Bujinkan du coin où tu vis (pas que je veuille forcément prêcher pour ma paroisse, mais c'est la seule "école" où j'en ai vu en Europe jusqu'ici). On y apprend le koppojutsu des écoles Koto et Gikan (Koto ryu & Gikan ryu).
Bien entendu, cherche aussi  d'autres écoles où on enseigne cet art martial et choisis celle qui te correspond le mieux.

Je te déconseille aussi d'essayer d'apprendre dans des livres, si tu en trouve.
Ce sont des techniques dangereuses qui ne peuvent s'apprendre que sous la supervision d'un professeur compétent.
Journalisée

Shoshin
donut
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 26


« Répondre #2 le: 09 Octobre 2012 à 21:18:02 »

Concernant le koppo "moderne" et bien je l'ai lu quelque part mais je sais plus où et ils expliquaient qu'aujourd'hui il a été modernisé notamment par la garde qui est différente et par quelques coups qui ont été modifié... j'espère qu'ils se trompent en tout les cas je vais continuer de chercher en tout cas merci :)
Journalisée
Oliv 0808
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5350


Si nul n'est lésé, fais ce qu'il te plaît


A.M. pratiqué(s): yoseikan budo, kali/JKD/silat


« Répondre #3 le: 14 Février 2013 à 17:11:02 »

je up le sujet avec une petite vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=o-IpIGZCcB4
Journalisée

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours. Non pas par la force mais par la persévérance
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4363



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #4 le: 14 Février 2013 à 17:44:23 »

C'est pas particulièrement mauvais et il y a des choses interessantes, de mon avis. Mais je me méfie de l'Ogawa ryu qui fait beaucoup de choses très différentes sans forcément une vraie cohérence globale, et sans jamais vraiment pouvoir expliquer d'où provient leurs techniques (Une école Ainu qui daterait de l'ère Kamakura, qu'ils disent  je doute ). Cette manière très nerveuse d'exécuter les techniques des étudiants me laisse d'ailleurs perplexe, même si le "sensei" rattrape un peu le coup. Ils ne font pas le pire, je n'aime pas être suspicieux mais leur mauvaise réputation m'empêche de vraiment leur donner crédit, à mon grand regret.  Indécis
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
donut
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 26


« Répondre #5 le: 02 Mars 2013 à 22:06:49 »

j'en conclus que le koppo n'est que basé sur des techniques de  défense (comme en aikido) et non l'attaque ?
J'ai d'ailleurs, grâce à ce documentaire pu constater que ça a une ressemblance avec l'aikido dans le sens où c'est plus une "technique-projection" que de réelles attaques comme en karaté ou autre art martial basé sur l'attaque. Est-ce que je me trompe ?
en septembre je vais m'inscrire (si je me souviens bien, c'est seulement en septembre que l'on peut s'inscrire dans un club de sport) dans un club de bujinkan pour faire justement du koto ryu et pourquoi pas ensuite du gikan et pourquoi pas du gyokko au final(qui serait plutôt du kosshi alors).
 J'apprend depuis quelques temps grâce à des videos sur youtube les différents point de pression du corps (cf :
<a href="http://www.youtube.com/v/83p0MiOtnB0&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/83p0MiOtnB0&amp;rel=0</a>
) Pensez-vous que cela puisse être utile pour les futurs cours ?
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4363



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #6 le: 02 Mars 2013 à 22:41:48 »


Ce genre de vidéo montre mais n'apprend pas vraiment. Ces points restent difficiles à toucher sans jamais s'y être exercé avec un uke. Il faut des partenaires d'entrainements pour vraiment les travailler et tu fais bien de décider t'inscrire dans un club. Ce genre de vidéo te donnera au moins déjà une idée des techniques et des visualisations de comment de bien les faire (enfin, ça dépend des vidéos). Par contre, tu ferais bien de te renseigner car dans de nombreux clubs on peut entrer toute l'année.

j'en conclus que le koppo n'est que basé sur des techniques de  défense (comme en aikido) et non l'attaque ?
J'ai d'ailleurs, grâce à ce documentaire pu constater que ça a une ressemblance avec l'aikido dans le sens où c'est plus une "technique-projection" que de réelles attaques comme en karaté ou autre art martial basé sur l'attaque. Est-ce que je me trompe ?

Le koppo jutsu est un art martial dont le premier principe est la maitrise de la structure osseuse de l'ennemi, ainsi que de la sienne (il faut une maitrise corporelle pour placer efficacement les techniques). Basiquement, Tu ne vas pas arriver à ça en attaquant l'adversaire avec tes poings ou tes pieds. ça peut éventuellement l'emmener dans une posture qui permet l'application d'une technique mais sans plus.

C'est un peu compliqué à expliquer mais en gros, un "squelette" droit et stable est une très mauvaise matière à travailler. Il faut l'emmener dans une position qui l'est moins, quitte à le laisser attaquer pour cela.   
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Leweleen
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 126



A.M. pratiqué(s): Aikibudo


WWW
« Répondre #7 le: 03 Mars 2013 à 10:54:27 »

Ce genre de vidéo montre mais n'apprend pas vraiment. Ces points restent difficiles à toucher sans jamais s'y être exercé avec un uke. Il faut des partenaires d'entrainements pour vraiment les travailler et tu fais bien de décider t'inscrire dans un club. Ce genre de vidéo te donnera au moins déjà une idée des techniques et des visualisations de comment de bien les faire (enfin, ça dépend des vidéos). Par contre, tu ferais bien de te renseigner car dans de nombreux clubs on peut entrer toute l'année. 

+1
On apprend en cours avec un encadrant mais toutes ces vidéos ou les livres, te permettent de travailler chez toi de manière efficace en plus du cours.
Quant à s'inscrire en cours d'année c'est tout à fait possible !

Je ne connaissais pas le Koppo, j'attends la suite des infos ! Grima&ccedil;ant
Journalisée
donut
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 26


« Répondre #8 le: 04 Mars 2013 à 13:33:08 »

ok, merci pour vos conseils et explications :)
Journalisée
Grimlock
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 113


A.M. pratiqué(s): aïkidô


WWW
« Répondre #9 le: 06 Juin 2013 à 16:03:07 »

L'Ogawa ryu est une "recréation". On en parle ici, avec une lecture des liens qui est, comment dire, profitable...
Journalisée

Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4363



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #10 le: 06 Juin 2013 à 18:04:17 »

J'appellerais plutôt ça une école patchwork. Ce n'est pas un système qui existait déjà mais un ensemble pioché ci et là. Je ne serais pas étonné que leur koppojutsu ne soit apparu qu'il y a peu dans leur cursus martial.

Un autre point qui me laisse circonspect est qu'ils proposent sur leur site internet de devenir représentant local de l'Ogawa ryu, ce via de l'enseignement en ligne. Arts martiaux traditionnels japonais et apprentissage en ligne, c'est plus qu'incompatible de mon point de vue.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Yokoyoko Toshikami
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 76


A.M. pratiqué(s): Taijitsu, Judo-Jujitsu


« Répondre #11 le: 08 Juin 2013 à 01:16:36 »

Comment devenir grand maître en 3 leçons ? Petit scarabée doit regarder la série kung fu avec David Carradine pour apprendre. !!

OK je sors, disparition ninja.... Tr&egrave;s souriant


Le koppojutsu doit être complémentaire avec le koshijutsu et contenu dans des arts martiaux qui contiennent les deux, d'après ce que j'ai entendu dire.
Journalisée

Yokoyoko Toshikami
Yokoyoko Toshikami
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 76


A.M. pratiqué(s): Taijitsu, Judo-Jujitsu


« Répondre #12 le: 08 Juin 2013 à 01:26:11 »


en septembre je vais m'inscrire (si je me souviens bien, c'est seulement en septembre que l'on peut s'inscrire dans un club de sport) dans un club de bujinkan pour faire justement du koto ryu et pourquoi pas ensuite du gikan et pourquoi pas du gyokko au final(qui serait plutôt du kosshi alors).


 J'apprend depuis quelques temps grâce à des videos sur youtube les différents point de pression du corps
 Pensez-vous que cela puisse être utile pour les futurs cours ?

C'est pas comme ça que ça se passe > tu ne "choisis" pas ton école. Il y a un "tronc commun" et tu ne vas pas commencer du tout par ces écoles là au Bujinkan.
Et ce n'est pas "un club de sport". Si tu veux faire du koppojutsu il faut te mettre dans la tête que club et sport ne sont pas la même "spiritualité" ou le même "cheminement" que école et art martial.

Il y a probablement d'autres écoles en Ile de France, car j'ai vu sur un autre forum que la réponse t'a été donnée par des personnes représentant un groupement d'écoles et d'experts hauts gradés, et qu'il y avait un lien vers un site spécial de ce genre d'arts martiaux (je ne sais plus le nom du site, quelque chose comme "about koryu m.a.") ?

Seulement ces écoles ne font pas parler d'elles, n'ont pas de super site vitrine, ne font pas dans le commercial, et c'est plus difficile de les trouver et d'y entrer peut-être ?



Pour ta deuxième question : la réponse est non.
« Dernière édition: 08 Juin 2013 à 01:32:21 par Yokoyoko Toshikami » Journalisée

Yokoyoko Toshikami
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4363



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #13 le: 08 Juin 2013 à 13:29:54 »

C'est plus ou moins ça. Avant la 1ère dan, les étudiants du Bujinkan apprennent le tenchijin ryaku no maki, qui est une compilation cohérente de techniques provenant des 9 écoles qui forment celle-ci. Après le 1er dan, l'élève se met à étudier les écoles séparément, ce qui peut néanmoins se faire avant, à l'occasion de stages spécifiques. 
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Chikuoosha
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 24



A.M. pratiqué(s): Yagyu Shingan


WWW
« Répondre #14 le: 26 Avril 2018 à 02:59:00 »

Je vais encore déterrer un sujet !

Voilà, je m'intéresse au koppo en ce moment, et donc je me suis renseigné comme j'ai pu et j'en conclu que le koppo c'est l'ensemble des techniques permettant de briser les os.
Ben non justement !

J'ai quelques questions à poser : le koppo et le kempo koppo est-ce la même chose ? car je cherche une école de koppo en France et j'ai  trouve une école de kempo koppo... Pour moi le koppo était une branche du bujinkan ? (je sais pas trop si ça s'écrit comme sa ? ) alors que vient faire le kempo là dedans ?
[...]
Quel est la grande différence entre l'ancien koppo et le koppo moderne ? Car enfaîte j'ai lu que le koppo était un art ancien du Japon mais que Seishi Horibé aurait "modernisé" ce style de combat tout en essayant au plus de garder les anciennes techniques.
C'est un peu compliqué. En fait le Koppo jutsu est un terme générique. Certaines écoles sont spécialisée en koppo jutsu ou bien ce qu'il en reste est le koppo jutsu car les personnes qui en ont hérité ne se sont intéressés qu'à cette partie (en général elles le précisent dans le nom de l'école). Là où l'on en entend le plus parler c'est dans le Bujinkan (qui comprend 2 écoles dont ils étudient les techniques de koppo), mais le koppo jutsu était présent dans d'autres écoles (dans les koryu notamment). Récemment (fin XXe) certaines écoles se sont créées en reprenant ce terme. Celle de Seishi Horibe (mort en 2015) par exemple, qui a même organisé des compétitions. Elle est devenue assez connue à un moment puis on n'en a plus beaucoup entendu parler. J'ai vu une autre école crée en France avec le nom Kempo Koppo Jutsu. Son créateur ("30 ans de pratique"... mais de quoi ?) s'est attribué le titre de Soke. Je suis tombé sur leur site et ce qui m'a fait peur c'est le nombre de fautes d'orthographe...  très surpris
Lorsqu'on regarde la définition du Koppo-jutsu sur Wikipédia on comprend pourquoi il est indiqué que cet article « n'est pas rédigé dans un style encyclopédique » ! D'après ce que j'ai vu sur le net, tout le monde donne la même définition, mais celle-ci est basée sur leur pratique dans des styles bien spécifiques (ou ce qu'il en reste), à savoir ceux du Bujinkan. Tout le monde parle de briser les os. C'est vraiment réducteur.
Alors je sais que c'est mal, mais moquons-nous un peu (ce n'est pas de ma faute si certaines personnes donnent le bâton pour se faire battre) :

Le koppōjutsu (骨法術) est une méthode de combat ancienne, datant du XIIe siècle spécialisée dans le contrôle et la destruction des os et des cartilages.
Du japonais koppō (骨法, « os ») et de jutsu (術, « art »). On notera que le kanji hō ( 法) utilisé seul signifie « loi, acte, contrainte…». On peut donc traduire le nom de cette discipline par « l'art de la contrainte sur les os ».


Le gars, il a la définition de chaque mot sous les yeux, il l'énonce et ensuite il change l'ensemble pour qu'il corresponde à ce qu'il veut/croit. Reprenons donc : Du japonais kotsu (骨) = « os » ; hō (法) = « règle, loi, principe, méthode, moyen, doctrine » (pas contrainte ou alors dans le sens « contraint par la loi ») ; jutsu (術) = « art, technique ».
Donc le Koppo-jutsu, mot-à-mot, c'est « les techniques qui utilisent les principes sur les os » (dans le sens « les os et leurs principes »). De manière générale, les os (et les articulations) ont des caractéristiques propres (formes, points faibles, points forts, ...). Utiliser leur spécificité c'est ça le koppo-jutsu. Avec le koppo-jutsu on peut apprendre à saisir, agripper, briser mais aussi soigner. Pourquoi tout réduire à « briser » ? (et pourquoi vouloir absolument tout casser à chaque fois ?).
En Yagyu Shingan (une ko-ryu) par exemple, il y a une étude du koppo-jutsu qui se voit à haut niveau et ces connaissances peuvent ensuite s'appliquer à pratiquement toutes les techniques. Cela change la manière de faire les techniques et de les appréhender.

En revanche, bien que cela puisse s'apparenter à une technique brutale et ultra-violente, le koppōjutsu n'est pas une méthode qui consiste exclusivement à frapper ou casser les os. Son apprentissage nécessite d’avoir le talent requis, le souffle subtil, la sensation adéquate, le rythme, et est finalement bien loin de s'assimiler à une forme basique.
J’ai toujours rêver d’avoir le souffle subtil !
On sent le gars plein de rêves et d'espoirs, les yeux humides, essayant de nous faire partager son enthousiasme. On n'a pas envie de briser ses rêve mais c'est « fumeux » comme phrase quand même.


Journalisée

Je n'enseigne pas des techniques pour gagner mais des techniques pour ne pas perdre --Yagyu Tajima No Kami Munenori
Pages: [1] 2   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.