Techniques-Martiales

Arts martiaux et sports de combats => Arts martiaux et sports de combats Japonais => Discussion démarrée par: bokken le 07 Juin 2017 à 18:35:14



Titre: Le shiai et les koryu
Posté par: bokken le 07 Juin 2017 à 18:35:14
Traduction d'un post d'un élève de mon école sur la pratique "libre" dans les koryu, un aspect qui existait dans de nombreuses koryu de l'époque fin Edo et précurseur du futur kendo (via le gekiken/gekken) : http://surlespasdemars.wordpress.com/2017/06/05/lentrainement-dans-les-koryu-est-il-vivant/ (http://surlespasdemars.wordpress.com/2017/06/05/lentrainement-dans-les-koryu-est-il-vivant/)


Titre: Re : Le shiai et les koryu
Posté par: montaigne le 08 Juin 2017 à 16:44:54
 Intéressant, merci. <cligne>


Titre: Re : Le shiai et les koryu
Posté par: Hattori Aruno le 09 Juin 2017 à 15:16:52
Article et sujet intéressant, en effet.

Il est vrai que le bokken, de par sa dangerosité potentielle est limitatif : même en faisant très attention, on a vite fait de se prendre un méchant coup avec. Le fukoro shinai est une bonne solution à ce problème.

Pour moi, l'idée reçue selon laquelle les koryu sont anachroniques et ont perdu leur mordant vient plus souvent d'un manque de compréhension de leurs techniques et de leur contexte original. Je connais des professeurs qui ont trouvé une efficacité insoupçonnée
 en allant justement chercher à la source de ces formes anciennes et "anachroniques", qui sont bien souvent plus incomprises que désuètes.


Titre: Re : Le shiai et les koryu
Posté par: Xoumaster le 12 Juin 2017 à 10:32:41
+1 Hattori

quand on voit les vidéos de Kuroda sensei le coté "mordant" est évident.
Pour ce qui est de l'outil d'application, Hiroo Mochizuki à mis au point des ken en mousse pour des applications à vitesse réelle. Si on ce cantonne à un travail technique ça peut devenir un très bon outil, mais dés que l'on tombe dans le sport cela devient souvent n'importe quoi.
 


Titre: Re : Le shiai et les koryu
Posté par: Hattori Aruno le 13 Juin 2017 à 01:07:39
Je dirais qu'il faut garder un minimum de rigueur et rester dans une mentalité d'étude, pas spécialement celui qui veut gagner le jeu. Je sais que c'est une approche pas toujours bien comprise par tous mais c'est quasiment toujours plein d'enseignements.  ;)


Titre: Re : Le shiai et les koryu
Posté par: Bastef le 22 Juin 2019 à 15:08:56
Bonjour à tous.

Envie de déterrer un vieux post.   <cligne>

Je suis assez d'accord avec Hattori Aruno: "garder une mentalité d'étude."

Selon moi, la qualité technique ne doit pas être sacrifié au profit de l'aspect libre de l'affrontement. Quelques années en arrière, j'aurais pensé l'inverse, aujourd'hui j'en suis certain.

Le mouvement technique doit être préservé dans un affrontement libre. A ce propos, je me souviens d'une chronique d'henry plée, où il mentionnait qu'il fallait s'efforcer d'appliquer au kumite les postures tant répétées pendant les kihon en karaté-do, même si celles-ci s'avèrent difficiles. Qu'au bout d'un certain temps, elles deviennent efficaces.

Bon, ma foi, je ne fais plus de karaté, mais je rejoins cette optique.Un petit lien de vidéo que je poste:
https://youtu.be/ufywGue2SVU

J'accroche bien plus sur ce type de randori, que sur du sparring pur et dur...
Après, ce n'est pas ma discipline actuelle, même si j'y ai touché par le passé.
Qu'en pensez-vous?