Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsMultimédia (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Qu'en le réalisme d'un jeux rattrape les films.
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Qu'en le réalisme d'un jeux rattrape les films.  (Lu 5038 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Eikichi Onizuka
Invité
« le: 04 Février 2012 à 14:22:23 »

Ayant une préférence pour les jeux FPS, je suis tombé sur cette séquence parlant du jeux Battlefield 3 (jeux âgé déjà d'un an environ ) :

<a href="http://www.youtube.com/v/IsUBNLkBYUs&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/IsUBNLkBYUs&amp;rel=0</a>


Il est loin le temps pixelisé des jeux (exemple Doom premier du nom)
Pour ceux qui se sont déjà essayé à ce genre d'expérience, je trouve l'immersion total et le ressenti (peur, joie, frustration etc...)beaucoup plus intense que lorsque l'on regarde un simple film (même angoissant)bref les sensations sont décuplé car l'on est plus spectateurs mais acteurs des événements.
Mes questions sont d'ordre psychologique :

- Quels seront les effets néfastes sur la santé du joueur lorsque l'on aura vraiment l'impression de buter un gars tellement les graphismes seront bien fait voir aussi réaliste qu'un reportage TV sur la guerre, sauf que pour le coup nous en sommes l'auteur ?

- De plus si un des protagonistes du jeux ressemble trait pour trait à une personne que l'on croise dans la rue, qu'adviendra t'il si certains intox du jeux les croisent ?

- L'âge indiqué sur les boitiers de jeux sont ils vraiment suffisant ?
Exemple (tout bête) :
Les parents ne sont pas forcément toujours présent et le grand frère pas encore assez responsable, sans penser à mal peut effectuer des parties contre son petit frère qui n'a pourtant pas l'âge pour le jeux.

En conclusion, je dirais que je suis partagé entre un sentiment de bonheur quand je vois la qualité, le réalisme des jeux actuel et un sentiment de peur car je ne sais si cela aura un effet néfaste pour les générations futurs.
Qu'en pensez vous ?
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4486



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #1 le: 04 Février 2012 à 15:33:56 »

Bonnes questions !  Clin d'oeil

Les jeux vidéos ont, aujourd'hui, à même titre que les autres médias, la capacité d'amplifier les sentiments comme de les "exorciser", si ce n'est qu'il s'agit moins de projection ici, vu qu'on est acteur. Je préfère voir quelqu'un défouler sa violence en massacrant une armée ennemie à coup de fusil d'assaut ou d'épée plutôt qu'il ne le fasse sur des gens dans la rue ou le métro.

Mais d'un autre côté, je pense que la progression vers le réalisme emmène aussi une banalisation de la violence pour les joueurs. Exemple vécu : Je commence à jouer à The Elders scrolls V Skyrim et je me rends compte que lorsque mes ennemis sont à bout de force, ils me supplient de les épargner ou s'enfuient, paniqués à l'idée de mourir. Au début ça m'a choqué mais j'avoue que maintenant, je n'ai plus aucun scrupule (ou presque) à massacrer hommes et femmes de polygones malgré leurs supplications.

J'en suis venu à me demander si j'agirais avec si peu de pitié dans la vie, surtout sachant que dans ce genre de jeu où l'on a le choix de ses actions, j'essaye toujours de me conformer à mes valeurs et à ma moralité. Mais ça reste un jeu, une source de divertissement avec ses règles et ses limites. Je finis par répondre à toutes les provocations au combat plutôt que de dialoguer car c'est tout simplement plus fun. Mais à côté de cela, je sais que je n'agirais jamais de la sorte dans la vraie vie.

Mais j'admets que Skyrim est encore assez éloigné de la réalité photographique. Le jour où ce sera le cas, je pense que ça pourra devenir dérangeant de tuer virtuellement, et il y aura en effet des questions à se poser par rapport à la prise de distance des joueurs face à cela.

Sinon, pour les "pnj" croisés dans la rue, à moins d'un incroyable hasard (tu croises le sosie de chair et d'os du grand méchant de ton jeu préféré!), je pense qu'il n'y aura pas à s'en faire. Les visages sont générés de manière aléatoire dans de nombreux jeux, Il serait donc possible que le phénomène dont tu parles se passe mais ça aurait sans doute plus un effet du genre "Ah, j'ai déjà vu cette tête quelque part...".

L'âge conseillé n'a jamais eu beaucoup d'impact, déjà il y a vingt ans. Ça incite au contraire les jeunes à acquérir le jeu car ça l'étiquette comme "un jeu de grand". L'obtenir ne demande même plus l'aval des parents grâce au téléchargement et à voir tous les gosses qui postent sur les pages Facebook et autres forum de jeux Pegi 18, je ne pense pas que beaucoup se soucient de ce à quoi leurs enfants jouent. Je ne pense pas que ce soit une très bonne chose pour la construction d'un individu de banaliser la violence dés son jeune âge.



Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Wu Song
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5679


吴宋


A.M. pratiqué(s): Shaolin WuShu Gong Fu et She Quan WuShu Gong Fu (pour faire pompeux...)


WWW
« Répondre #2 le: 04 Février 2012 à 17:36:31 »

 Grima&ccedil;ant perso j'attends avec impatience de croiser les sosies de resident evil  Roulement d'yeux

L'âge limite, c'est comme tout : ca ne sert qu'à ceux qui s'y conforment; c'est un guide pour les parents, qui sont sensés vérifier à quoi jouent leurs enfants, et controler le temps de jeu.

Pour les super graphisme, le sensation de vrai etc, ben comme il est dit, c'est une sensation : on sait au plus profond de nous même, malgré l'état de stress que provoque le jeu, que c'est un jeu. Il y en aura toujours quelques uns pour vouloir essayer un peu plus d'adrénaline et donc vouloir passer à la réalité, mais est ce alors la faute au jeu, ou est ce juste révélateur d'une pathoogie?

Wu Song
Journalisée

Eikichi Onizuka
Invité
« Répondre #3 le: 04 Février 2012 à 19:53:32 »

C'est vrai ce que tu dits W-Song mais à la longue est-ce que les hard-gamers feront la part des choses.
Prenons les idées reçus que peuvent provoquer les films sur certaines personnes un exemple me vient :
Le film "Les dents de la mer" a suscité sur pas mal de personnes une angoisse des requins et aux finale des répercutions sur la faune aquatique ont été démontrés.
Bon ! Je généralise un peu certes mais pourtant ce ne fut qu'un film.
Alors même si j'ai hâte de connaitre des FPS grâce au moyen de la réalité virtuel, est-ce que ça ne bouleversera pas notre comportement à la longue.
Tout va tellement vite de nos jours que je me demande si l'appât du gain ne prime pas sur la prudence de vérifier les conséquences avant de lancer sur le marché.
Je vous pose la question n'avez vous pas l'impression que le consommateur serve de cobaye par moment ?

Sinon Hattori, Skyrim et un jeu magnifique au même titre que son prédécesseur Oblivion en moins répétitif.

Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4486



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #4 le: 04 Février 2012 à 19:58:11 »

Pour les super graphisme, le sensation de vrai etc, ben comme il est dit, c'est une sensation : on sait au plus profond de nous même, malgré l'état de stress que provoque le jeu, que c'est un jeu. Il y en aura toujours quelques uns pour vouloir essayer un peu plus d'adrénaline et donc vouloir passer à la réalité, mais est ce alors la faute au jeu, ou est ce juste révélateur d'une pathoogie?

Je pense qu'Onizuka s'inquiète du jour où visuellement, on ne saura plus faire la différence entre la réalité et le virtuel. Je pense comme lui que ça pourrait être source de confusion entre les deux dans un avenir proche.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Flaco
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 456


Wu wei wu


« Répondre #5 le: 11 Février 2012 à 21:03:17 »

jeux âgé déjà d'un an environ

"Sortie France : 27 octobre 2011
(25 octobre 2011 aux Etats-Unis)"


1 an dans quelle culture :p

Pastafariste? Grima&ccedil;ant
Journalisée

« On gagne une bataille en connaissant le rythme de l'ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s'attendait pas. »  - Miyamoto Musashi
Eikichi Onizuka
Invité
« Répondre #6 le: 12 Février 2012 à 00:21:21 »

Pastafariste? Grima&ccedil;ant

 la fete !!!  Grima&ccedil;ant
Sinon il est content ?

Bon, d'accord 27 octobre, j'avoue l'avoir un peu vieilli !
Mais ce n'est pas le plus important.
Journalisée
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #7 le: 12 Février 2012 à 01:53:48 »

En fait les jeux qui peuvent causer des séquelles ne sont pas nécessairement les plus réaliste mais ceux qui demandent de bâtir un personnage avec sa propre personnalité et attributs.
Des gens ont vécu de véritables deuil, dépression diagnostiqué et autre à la perte de leurs avatar.
Journalisée

b-seb
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 211



A.M. pratiqué(s): Aïkido - Tai chi chuan


« Répondre #8 le: 12 Février 2012 à 10:35:32 »

Je suis d'accord avec shinken. Dans les FPS il n'y a pas vraiment de continuité. Aussi réaliste soit-il, on est "connecté" à l'écran et, lorsqu'on arrête, on revient au réel, le monde virtuel n'existe plus.
Le problème se pose davantage pour les personnes fragiles et les mmorpg, où même si on éteint son pc ou sa console, le monde virtuel continue de vivre et leurs avatars les y attendent.



<a href="http://www.youtube.com/v/Q5JTiJvsFTY&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/Q5JTiJvsFTY&amp;rel=0</a>
Journalisée

Les progrès viennent à ceux qui s'entraînent encore et encore. Vous reposer sur des techniques secrètes ne vous conduira nulle part. Morihei Ueshiba
Eikichi Onizuka
Invité
« Répondre #9 le: 12 Février 2012 à 14:44:10 »

Je suis d'accord avec shinken. Dans les FPS il n'y a pas vraiment de continuité. Aussi réaliste soit-il, on est "connecté" à l'écran et, lorsqu'on arrête, on revient au réel, le monde virtuel n'existe plus.


Je suis au 3/4 d'accord avec vous, le monde virtuel n'existe plus effectivement quand on éteint son écran pour certains jeux mais il nous reste tout de même l'adrénaline qui s'estompe après quelques minutes :
Jouez à un jeu de course de voiture pendant plusieurs heures (par ex : need for speed world)puis de suite après avoir éteint l'ordi prenez votre voiture vous n'aurez pas la même civilité au volant. Je pense que c'est à cause de la montée d'adrénaline dans le jeux et qu'il faut un l’aps de temps au calme pour qu'elle redescende. Il en va de même pour les fps un peu violent, si on va se coucher juste après c'est difficile de trouver rapidement le sommeil. Bref, tout jeux nous provoque des émotions qui s'estompent à plus où moins grande échéance.

Sinon, b-Seb pas mal la vidéo que tu as posté ça permet de voir à quel point certain jeux peuvent nous rendre tellement  saoul (neuneu)qu'on se retrouve très vite coupé du monde. La dame assez bien portante doit idéaliser son avatar, sa vie (virtuel), ses rencontres etc.... peut être car dans la vrai vie elle n'a rien de tout ça du coup, elle préfère la vie dans son jeu, à tel point qu'il y en a, qui zap le rendez-vous de famille lors du repas, triste réalité et comme les autres autours se font ch*** ils se retrouvent bientôt à avoir chacun leur écrans.

D'un autre côté vous serez d'accord avec moi (je pense) pour dire qu'une heure d'entrainement (A-M) on la voit passer tandis qu'une heure sur un jeu, on a l'impression de n'avoir eut le temps de rien faire (trop court).

Je pense que dans quelques années nous pourront affirmer qu'il y a une dépendance aux jeux virtuel pour certains au même titre que les jeux d'argent.
 
Journalisée
Flaco
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 456


Wu wei wu


« Répondre #10 le: 12 Février 2012 à 18:35:31 »

la fete !!!  Grima&ccedil;ant
Sinon il est content ?

Ouh ouh je suis un petit fou  noel maboul

Sinon personnellement je ne pense pas qu'un jeu Réaliste soit si mauvais.. on as dit la même chose pour les Films ..

Y'aura toujours des idiot pour croire que c'est vrai et reproduire tout ça

(ca s'est même passé sur des jeux 8-bits donc bon..)



Flaco
Journalisée

« On gagne une bataille en connaissant le rythme de l'ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s'attendait pas. »  - Miyamoto Musashi
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.