Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)quelques questions sur le koppo jutsu
Pages: 1 [2]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: quelques questions sur le koppo jutsu  (Lu 6520 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4414



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #15 le: 26 Avril 2018 à 17:59:20 »

C'est vrai que c'est une grosse réduction qui colle à la définition du Koppojutsu.

Dans le Koto ryu du Bujinkan par exemple, il y a pas mal de frappes mais on sent bien que l'aspect "koppo" fait plus référence à briser la structure squelettique globale qu'à casser des os à tout va. Néanmoins, on sent bien dans ses techniques que l'on recherche plus le bris que la projection (quand les techniques sont correctement faites). Ça se voit très bien avec certaines finissions en clés qui sont exécutées avec l'idée de casser le bras de l'adversaire et non de le faire chuter.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Chikuoosha
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 34



A.M. pratiqué(s): Yagyu Shingan


WWW
« Répondre #16 le: 18 Mai 2018 à 02:20:00 »

C'est vrai que c'est une grosse réduction qui colle à la définition du Koppojutsu.

Dans le Koto ryu du Bujinkan par exemple, il y a pas mal de frappes mais on sent bien que l'aspect "koppo" fait plus référence à briser la structure squelettique globale qu'à casser des os à tout va. Néanmoins, on sent bien dans ses techniques que l'on recherche plus le bris que la projection (quand les techniques sont correctement faites). Ça se voit très bien avec certaines finissions en clés qui sont exécutées avec l'idée de casser le bras de l'adversaire et non de le faire chuter.
Mais n'est-ce pas parce que tout ce qui s'est conservé de cette école, ce sont ces techniques et que le reste a été perdu ?
Journalisée

Je n'enseigne pas des techniques pour gagner mais des techniques pour ne pas perdre --Yagyu Tajima No Kami Munenori
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4414



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #17 le: 19 Mai 2018 à 17:59:43 »

Difficile à dire, ça dépend aussi de ce que tu entends par "le reste". Si tu parles de l'aspect "soigner", je ne saurais dire s'il a été perdu ou pas, ou même s'il a jamais été pris en compte dans cette école. Je me renseignerai à l'occasion car la question que tu soulèves est intéressante.

Ce que je voulais dire cependant, c'est que le problème est souvent le suivant dans la pratique du koppojutsu du Koto ryu : les techniques sont exécutées en laissant à l'adversaire l'occasion de s'évader, d'absorber ou du moins de s'en sortir sans vrai bobo, à moins d'y aller volontairement comme un forcené. Le Koppo jutsu du Koto ryu étudié et pratiqué correctement laisse beaucoup moins de champs de mouvement à l'adversaire et est bien plus cruel.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Chikuoosha
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 34



A.M. pratiqué(s): Yagyu Shingan


WWW
« Répondre #18 le: 20 Mai 2018 à 13:53:40 »

Difficile à dire, ça dépend aussi de ce que tu entends par "le reste". Si tu parles de l'aspect "soigner", je ne saurais dire s'il a été perdu ou pas, ou même s'il a jamais été pris en compte dans cette école. Je me renseignerai à l'occasion car la question que tu soulèves est intéressante.
Je ne pensais pas qu'au soin. Ne voir une ancienne école que comme un recueil de techniques destinées à casser des os me semble très restrictif. Quid de l'étude des os ? Parce que les techniques ne marcheront pas correctement si on n'apprend pas ce que sont les os, leur formes, leurs faiblesses, quels os casser, où frapper, avec quel angle, avec quel type de frappe, ...
Où sont passées ses connaissances ?  je doute
Journalisée

Je n'enseigne pas des techniques pour gagner mais des techniques pour ne pas perdre --Yagyu Tajima No Kami Munenori
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4414



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #19 le: 24 Mai 2018 à 16:49:09 »

Je n'ai jamais dit que le Koppo jutsu, même du Koto ryu se limitait à une école de bris d'os (sans parler que les kyusho sont un point important dans cette école aussi, avec des spécificités quant à la manière de les frapper ou utiliser). J'ai juste dit que le Koto ryu le faisait efficacement quand étudié et pratiqué correctement.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Pages: 1 [2]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.