Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats d'autres origines (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Petit questionnement sur mon essai de krav maga
Pages: 1 2 [3]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Petit questionnement sur mon essai de krav maga  (Lu 8413 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #30 le: 28 Juin 2014 à 01:24:42 »

C'est bien ce que je dis, si le pars la dedans, y en a pour une tartine.

Bon, on verra si j'ai le courage, je te ferai signe si j'ouvre un message pour ça.
 clin d'oeil



Heu ... Bokken, couché !!!
 clin d'oeil
« Dernière édition: 28 Juin 2014 à 01:30:41 par Chichounet » Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
Thrace
Invité
« Répondre #31 le: 28 Juin 2014 à 11:05:32 »


[...] j'ai rencontré des gars très habitués aux bagarres de bar ou à des règlements de comptes, et je peux t'assurer qu'un roppers ne ferai pas de vieux os face à eux, et ils n'ont jamais mis un pieds dans un dojo [...]

J'ai pourtant souvenir qu'un certain Dominique Valéra écuma quelques temps les bars et boites de la région Lyonnaise pour se faire la main et voir si ce qu'il apprenait était vraiment valable en situation, apparemment oui !!!
Après, tout le monde n'a pas son niveau non plus.
Pour ce qui est de la bouteille cassée sur la tête par derrière, même avec un "gun", le résultat sera identique, si tu ne l'as pas vu venir, l'arme à feu ne servira à rien non plus...

Et puis, se promener avec une arme à feu sur soit, faut être parano ou cherche m***e, je ne vois pas autre chose !

 Sourire

Journalisée
fredao
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 646



A.M. pratiqué(s): Wudao


« Répondre #32 le: 28 Juin 2014 à 12:08:01 »

Salut

  Mon argument était plutôt que si les am peuvent servir, marcher dans certaines circonstances, c'est pas le cas dans beaucoup de situations, d'autant plus si on a pas les années de pratique derrière et/ou l'esprit guerrier.
Aussi qu'avoir le dessus en cas d'agression ne nécessite pas obligatoirement une expérience dans les am, ce qui répond à la question du sujet.

  L'autre argument est qu'on a tous une part de nous, poussée par l’ego, qui pratique pour être plus fort que l'autre, et si on doit utiliser nos connaissances ce sera bien sur tout en préservant sa morale sous le prétexte de la légitime défense.
Et que cette part de nous ne permet pas d'accrocher à une pratique pendant des décennies, si on pratique encore c'est qu'on y trouve autre chose, une connaissance, une jouissance, le bonheur.
Journalisée
Thrace
Invité
« Répondre #33 le: 28 Juin 2014 à 12:48:20 »

Salut

  Mon argument était plutôt que si les am peuvent servir, marcher dans certaines circonstances, c'est pas le cas dans beaucoup de situations, d'autant plus si on a pas les années de pratique derrière et/ou l'esprit guerrier.
Aussi qu'avoir le dessus en cas d'agression ne nécessite pas obligatoirement une expérience dans les am, ce qui répond à la question du sujet.

Oui, cela est vrai aussi, mais la pratique, sans faire des pratiquants des guerriers, peut aussi leur apporter le petit peu de "courage", la confiance en eux, qui leur permettra de ne pas rester figer, perdant tout leur moyen le jour où...

Citation
L'autre argument est qu'on a tous une part de nous, poussée par l’ego, qui pratique pour être plus fort que l'autre, et si on doit utiliser nos connaissances ce sera bien sur tout en préservant sa morale sous le prétexte de la légitime défense.
Et que cette part de nous ne permet pas d'accrocher à une pratique pendant des décennies, si on pratique encore c'est qu'on y trouve autre chose, une connaissance, une jouissance, le bonheur.

Cela ne me concerne pas, et je pense que comme tu l'as dit avant, ceux qui croient à cela ne restent pas longtemps dans le traditionnel...
Entièrement d'accord avec tes trois dernières motivations, même s'il peut y en avoir de nombreuse autre !!!

 Sourire
Journalisée
cochise
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 397



« Répondre #34 le: 28 Juin 2014 à 13:00:11 »

Salut,
Je viens vous raconter ma vie;...
Il y a un an et demi,à la recherche d'une pratique martialle, j'ai fait un essai dans le Krav maga (2-3 mois). Réputé pour être éfficace, j'ai donc assisté à quelques cours, qui se déroulait de la façon suivante:
Les cours durait une heure et demi
_3/4 d'heure d'échauffement
_exercice pied poings : le prof nous montrait comment donner un coup et on appliquait
_mise en situation d'agression

Les cours était tous niveau,de débutant à confirmer, on éta

A chaque cours, on répétait nos coups de poings et coups de pieds, pourtant l'apport techniques au niveau positionnement, ancrage, déplacements, étaient nul voire inexistant.
Las de me questionner constamment, sur mes positions , je me suis donc orienté vers un art martial 100% tradi, le viet vo dao (école tanh long), où làj'ai passé les 6 premiers mois d'apprentissage à ne travailler uniquement que mes positions et mes déplacements (car selon le prof, comment peut -on donner un coup quand on
tient pas sur ses jambes?).


Selon vous, faut il avoir un bagage technique indispensable






Bonjour Marius  Sourire
Je n'ai hélas pas le temps de lire ce qui a été dit sur ce fil de discussion ... bien que cela semble très interéssant ...
Je vais donc me contenter de répondre en posant une question :
Pourquoi on pratique ?
Si c'est pour la défense ou le "combat véritable" ... hélas un Arts Martial n'est pas productif ...
Ce que j'entends par là c'est justement vis à vis de ce que pensent beaucoup de personne par rapport  aux Arts Martiaux ...

Il y a (et cela n'engage que moi) une erreur et dans la définition et dans l'ennoncé de ce que nous pensons des Arts Martiaux ...
Aussi bien vis à vis "des objectifs" à atteindre que de leur utilité ...
Ce que je veux dire par là, c'est que si l'objectif principal est l'éfficacité "immédiate" pour le combat de rue, il ne faut pas pratiquer les Arts Martiaux ... et que le Krav Maga est une activitée bien plus efficace pour remplir cette objectif qu'un Arts Martiale classique ...

Les Arts Martiaux tels que percu dans notre imaginaire n'est plus d'actualité ...je dirais que les dès sont pipés ... Bien souvent on vends les Arts Martiaux comme la solution aux possible agressions ...
En ce qui me concerne, je peux faire la démonstration en club, de ce qui est d'une efficacité redoutable en combat de rue ...
Mais hélas même si on peut se servir de son Art Martial afin d'en augmenter le côté destructeur ... ce que je peux démontrer et préconiser n'appartient pas au domaine Martial ...
Je dis ceci car si mon seul objectif est celui-ci, je vais me retrouver à pratiquer dans un contexe et des techniques très vite vide de sens et ennuyeuse ...
Aujourd'hui hélas trop de personnes vivent dans le mythe des Arts Martiaux ... Ce mythe fait que beaucoup se retrouve à être dans le faux et favorise l'intolérence ...
Chacun ayant tendance à tirer la couverture à soi, fait que l'on préfère honnir le bon sens afin de donner une justification à sa pratique ...

Reste simplement à se poser la question pourquoi nous désirons pratiquer les Arts Martiaux ?
Si c'est simplement pour pouvoir mettre une plus grosse claque ... alors je dirais que nous pratiquons que le côté inhumain d'un Art Martial ...

Il y a tant de chose à découvrir dans les Arts Martiaux que bien souvent, l'étude étant fastudieuse fait que l'on n'arrive pas à accepter ce qu'un autre pratiquant entrevoit car on a déja du mal à toucher du doigt notre propre vision ...
Je pense qu'il y a du juste dans chaque définition d'un Art Martial même si parfois ces définitions sont aux antipode ...
La première chose à faire selon moi afin de s'épanouir dans sa pratique c'est justement de démystifier notre pratique et prendre conscience qu'un Art Martial à ses limites ... et elles sont nombreuses (les limites)...
Ce n'est qu'après avoir tué notre père que nous pourrons épouser notre mère  

J'ai toujours pratiquer pour le plaisir du mouvement, pour faire vivre des partie de mon corps habituellement au repos ...
Pour la recherche de la perfection d'un geste qui ne peux s'atteindre que grâce à une technique parfaite ...
Faire resortir une "certaine" puissance et éfficacité de mon corps ...

Et si on me pose la question : Pense tu être efficace en combat de rue ?
Je réponds : Je m'en bat les cachuètes car je ne pratique pas pour cela ... Si ce jour doit arriver, j'aurais une réponse ...
Mais si ce jour n'arrive jamais, je n'aurais pas perdu mon temps à cherher une réponse inutile ...
oupsss  je sors
Car là je commence vraiment à dire n'importe quoi ....
Journalisée

Entre savoir faire et croire savoir faire ... Il y a une différence ... Le Problème !!! C\'est que bien souvent ... Notre égo nous pousse à la deuxième affirmation !!!
Sebxcore
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4627



A.M. pratiqué(s): Jun Fan Gung Fu(jkd concept), maphilindo silat Wedosca Arnis, Muay Chaiya.


« Répondre #35 le: 28 Juin 2014 à 14:44:31 »

Le problème c'est surtout qu'en Occident, la manière ou c'est présenté etenseigné c'est une pratique sportive avec en général 2 cours semaines de 2h en général après ça peut varier selon le club donc forcément qu'avec cette fréquence l'apprentissage prend du temps pour obtenir quelque chose d'efficace, comparé à quelqu'un qui va pratiquer 8h par jours et ne consacrer son temps qu'à ça, penser qu'à ça.

On enseigne pas vraiment les arts martiaux pour former des guerriers non plus c'est présenté comme un moyen de faire du sport au même titre que de prendre une licence de basket ball, de Tennis ou de hand on va prendre une licence de karaté.

Pour formé des guerriers, au sens propre du terme, il ne faut faire que ça tout les jours et pas dans les conditions et la manière à l'occidental, il faut pas avoir peur d'y laisser de la sueur, du sang et de la douleur. Au mieux on forme des combattants pour ceux qui veulent faire de la compétition, mais pas des guerriers (ce n'est pas le but recherché non plus), les enseignants eux même ne sont pas des guerriers et ce n'est pas la demande du public.

Seb
Journalisée

Maksym
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 201



A.M. pratiqué(s): Judo et Ju jitsu


« Répondre #36 le: 28 Juin 2014 à 15:56:10 »

Si on veut devenir un guerrier mieux vaut se tourner vers l'armée. Certes les soldats sont des guerriers modernes.

Si on veut devenir un guerrier des temps anciens (qui se bat avec armes blanches et armures)j'ai envie de dire on est né a la mauvaise époque. Il faut vivre avec son temps non ?
Journalisée

J\'apprend.
Plus j\'apprend, plus j\'en sais.
Mais plus j\'apprend plus je me rend compte qu\'il y a à apprendre.
Or plus il y a à apprendre, moins j\'en sais.
Donc plus j\'apprend, moins j\'en sais.
cochise
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 397



« Répondre #37 le: 28 Juin 2014 à 16:05:30 »

Ou en dehors de son temps  je doute

Re oups ...
Je re  je sors
Journalisée

Entre savoir faire et croire savoir faire ... Il y a une différence ... Le Problème !!! C\'est que bien souvent ... Notre égo nous pousse à la deuxième affirmation !!!
Sebxcore
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4627



A.M. pratiqué(s): Jun Fan Gung Fu(jkd concept), maphilindo silat Wedosca Arnis, Muay Chaiya.


« Répondre #38 le: 28 Juin 2014 à 19:24:21 »

Si on veut devenir un guerrier mieux vaut se tourner vers l'armée. Certes les soldats sont des guerriers modernes.

Si on veut devenir un guerrier des temps anciens (qui se bat avec armes blanches et armures)j'ai envie de dire on est né a la mauvaise époque. Il faut vivre avec son temps non ?

Pas forcément, quand je pratique aux Philippines, et encore avec moi il a été relativement soft et je ne suis pas resté assez mais sinon c'est toujours une transmission guerrière dans le but de former quelqu'un qui au cas ou sera former.

Et puis même si il y a les armes à feux, les armes blanches sont toujours très utile dans certain milieu comme la jungle ou la forêt pour tuer sans faire de bruit. Ce n'est pas pour rien que ces techniques de combats à l'arme blanche sont toujours enseigner car l'arme à feu c'est bien mais ça fait du bruit et faut des munitions quand t'es à court faut bien s'adapter. Les philippins pendant la seconde guerre mondiale, y allait à la machette contre les japonais quand ils n'avaient plus de balle. Je sais que mon maitre là bas si je lui demande de me former à dur pour le combat il le fera en plus il est instructeur militaire c'est après selon ce que cherche l'élève.

perso je ne suis pas fan des armes à feux, je préfère les armes blanches, mais je vais faire un peu de tire là avec mon instructeur de kali en France qui s'y es mit, j'ai pas oser tester son pompe encore j'ai peur de me déboité l'épaule mdrrrr.

Mais en tout cas là bas il y a encore des gens qui transmettent les systèmes traditionnels de façon très pragmatique pour le combat pure.

Seb
Journalisée

Hattori Aruno
Administrateur
*
En ligne En ligne

Sexe: Homme
Messages: 4278



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #39 le: 30 Juin 2014 à 13:30:46 »

(suite du message)

pas mal d'autres sont des disciplines sportives et peu sont encore des bujutsu. Sur ces dernières, lesquelles sont encore applicables aux situations contemporaines?
  Pratiquer un am pour se défendre est une illusion et ceux qui le font uniquement pour ça arrêtent très vite. Bien sûr il y a toujours cette dimension du "on sait jamais ça pourrait me servir", et c'est pas faux, mais c'est pas pour ça que vous passez des milliers d'heures à suer, porter un gun, même si c'est très risqué est beaucoup plus efficace.
  Pour l'histoire du spécialiste artminch, j'ai rencontré des gars très habitués aux bagarres de bar ou à des règlements de comptes, et je peux t'assurer qu'un roppers ne ferai pas de vieux os face à eux, et ils n'ont jamais mis un pieds dans un dojo...
  Apprendre l'ancrage te servira à quoi quand un gars te cassera une bouteille sur la tête par derrière et que ses 3 potes te tomberont dessus dans la foulée, et tout ça sans avertir hein?

Dans mon pays, je crois que même se balader avec un couteau est interdit. J'ai déjà utilisé ton exemple du gun mais c'était plutôt pour relativiser la surenchère concernant "le style plus efficace", pas pour dire qu'aucun art martial ne l'est, une affirmation absolue que je ne partage pas. On revient à ce que j'ai dit avant, d'ailleurs : croire que les arts martiaux rendent invincible est faire fausse route mais considérer qu'ils ne le sont pas du tout l'est tout autant. Les systèmes de combat donnent des chances en plus de se sortir d'une situation dangereuse, personne n'a jamais dit que c'était un sauf conduit face à la violence.

C'est un peu comme se préparer avant de partir en expédition en solitiaire : on peut s'être prépré avec le plus de soin possible, ça ne veut pas dire qu'on sera à l'abri de tout danger.

Sinon, je connais un professeur, accessoirement militaire, qui recherchait des instructeurs dans sa discipline pour aller former des soldats. C'est un peu un contre exemple à ton affirmation.

Le problème c'est surtout qu'en Occident, la manière ou c'est présenté etenseigné c'est une pratique sportive avec en général 2 cours semaines de 2h en général après ça peut varier selon le club donc forcément qu'avec cette fréquence l'apprentissage prend du temps pour obtenir quelque chose d'efficace, comparé à quelqu'un qui va pratiquer 8h par jours et ne consacrer son temps qu'à ça, penser qu'à ça.

On enseigne pas vraiment les arts martiaux pour former des guerriers non plus c'est présenté comme un moyen de faire du sport au même titre que de prendre une licence de basket ball, de Tennis ou de hand on va prendre une licence de karaté.

Pour formé des guerriers, au sens propre du terme, il ne faut faire que ça tout les jours et pas dans les conditions et la manière à l'occidental, il faut pas avoir peur d'y laisser de la sueur, du sang et de la douleur. Au mieux on forme des combattants pour ceux qui veulent faire de la compétition, mais pas des guerriers (ce n'est pas le but recherché non plus), les enseignants eux même ne sont pas des guerriers et ce n'est pas la demande du public.

Seb


Pour pouvoir consacrer 8h par jour à un art martial, soit il faut être dans la compétition pro, soit être militaire (et le close combat n'est qu'un élément de l'entrainement global, même dans les forces musclées de type marines-spetsnaz), ou alors être très riche au point de ne pas avoir besoin de travailler. Même les soke actuels des écoles traditionnelles japonaises ont souvent des activités professionnelles en journée et ne peuvent pas s'entrainer 8h par jour. A vrai dire, même les samurai qui étaient pourtant des guerriers professionels ne passaient pas autant de temps à s'entrainer par jour, même lors des époques de guerre.

Après, pour la pratique sportive, je vois au contraire beaucoup de gens sur les tatami dont des femmes, qui ne viennent pas pour affiner leur silhouette mais parce qu'ils veulent apprendre des moyens de défendre leur intégrité physique. C'est clair qu'ils ne seront jamais des "soldiers of fortune" mais ça leur donnera au moins des moyens de ne plus être des agneaux pour le loup.

D'ailleurs enseigner des techniques qui peuvent luxer ou briser des articulations, voire qui peuvent mettre inconscient ou même tuer quelqu'un comme on dirigerait un entrainement de volley-ball...Non, c'est peut-être ce que tu observes dans tes disciplines mais c'est une généralisaition qui est fausse, Seb.  Clin d'oeil
« Dernière édition: 30 Juin 2014 à 14:05:11 par Hattori Aruno » Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Pages: 1 2 [3]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.