Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueLes armes (Modérateurs: Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)la dague médiévale
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: la dague médiévale  (Lu 6599 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
laurentc@lix
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 170



A.M. pratiqué(s): Lajolo Knife Fencing System


WWW
« le: 06 Avril 2016 à 20:07:45 »

http://les3chevaliers.com/la-dague-selon-fiore-dei-liberi/

la dague selon Fiore dei Liberi
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4495



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #1 le: 06 Avril 2016 à 23:29:31 »

La dague chez Fiore et les autres maîtres d'armes du moyen-âge et de la renaissance est à la fois très intéressante et riche dans son maniement. Loin d'être un simple outil à poinçonner son prochain, elle y est approchée comme une arme de corps à corps complète offrant plein de possibilités à qui sait s'en servir.

A son maniement vient se greffer un certain nombre de clés et de contre n'ayant rien à envier aux techniciens des arts martiaux orientaux (pas mal de techniques sont d'ailleurs vraiment très semblables).

Fiore dei Liberi aborde par contre une forme assez guerrière de cette arme : on tient la dague en reverse/ice pick et les attaques visent clairement à envoyer l'adversaire rejoindre son créateur.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
laurentc@lix
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 170



A.M. pratiqué(s): Lajolo Knife Fencing System


WWW
« Répondre #2 le: 06 Avril 2016 à 23:50:48 »

L'idée m'est venue après une vidéo sur une école moderne philippine qui tire clairement ses origines de l'escrime européenne et s'en revendique. J'y ai vu un très bon travail de défense mains nues face à une attaque au couteau, ils pronent la saisie du bras en armé en tout premier lieu. Et là pour du philippin généralement c'est tout le contraire qui est mis en avant. J'ai trouvé cela très étonnant et ce livre tombait à pic pour moi.
Il est évident que les attaques à l'arme blanche ne sont pas récentes et qu'avant on ne se jetait pas des fleurs au visage donc en adaptant ce qui se faisait par le passé, il y a des choses à récupérer. Et pas réinventer la poudre et sortir de nouveaux dogmes.
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4495



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #3 le: 08 Avril 2016 à 23:12:45 »

Le maniement du couteau est différent en Asie du Sud-est par rapport aux formes de dagues médiévales. C'est un autre contexte et une autre culture autour de cette arme.

C'est d'ailleurs souvent un problème : les formes de couteaux sud-asiatiques sont reconnues et populaires. A peu près tout le monde veut s'en inspirer et en mettre dans ce qu'il fait.  Sourire

Je connais des professeurs qui font ça...De manière assez malheureuse car ça ne colle pas du tout avec l'approche globale de leur art martial. J'en ai déjà parlé sur ce forum. 
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
nauo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 385



A.M. pratiqué(s): Iaïdo - Kendo-...


« Répondre #4 le: 09 Avril 2016 à 03:03:56 »

Citation
les formes de couteaux sud-asiatiques sont reconnues et populaires.

Elles sont d'ailleurs assez "prenantes". N'ayant jamais pratiqué ce genre d'art, je me retrouve à faire des choses y ressemblant une fois des batons courts en  main par exemple. Simplement pour en avoir vu un peu. Leur manière de faire a quelque chose d'assez "instinctif" par certains aspects.
Journalisée
amheur
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 11


« Répondre #5 le: 28 Avril 2016 à 09:50:47 »

Les conditions matérielles dans lesquelles Fiore a élaboré son système (vêtements portés, dague dont la fonction première pour les combattants professionnels est le combat en armure)sont différentes de celles des Philippines, mais il serait intéressant de comparer ses manuscrits avec ce que les japonais ont produit dans un contexte assez proche.
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4495



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #6 le: 28 Avril 2016 à 23:06:16 »

Les conditions matérielles dans lesquelles Fiore a élaboré son système (vêtements portés, dague dont la fonction première pour les combattants professionnels est le combat en armure)sont différentes de celles des Philippines, mais il serait intéressant de comparer ses manuscrits avec ce que les japonais ont produit dans un contexte assez proche.

C'est un peu ce que je disais dans un sujet similaire il y a peu.

La dague japonaise, d'un point de vue militaire, c'est une arme avec laquelle on finit l'ennemi dans une situation de corps à corps. Plutôt un prolongement des techniques à main nue.

On n'utilise pas l'arme de manière défensive pour garder une distance ou couper les membres qui entreraient dans notre mai-ai (sphère de combat), bien que l'arme soit plus tranchante que la dague de fiore. La lame vient appuyer les clés de bras et des mises au sol mais elle ne poignarde ou ne tranche que sur lorsque des parties vitales comme le cou sont indubitablement exposées. 

Il y a assez bien de similitudes entre les jeux de dague du maître d'arme et les techniques anciennes de combat japonais et si j'osais dire, par extensions avec les techniques de tanto. Mais les différences entre la dague à rouelle de Fiore Dei liberi et le tanto japonais supposent des utilisations différentes.  Sourire
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.