Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueEntrainement (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)composition d'un entrainement solitaire
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: composition d'un entrainement solitaire  (Lu 1044 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« le: 16 Mai 2016 à 17:30:20 »

Pour beaucoup de "co-religionnaire" du TSKSR la composition d'un entrainement solitaire est pour eux un véritable mystère. Parfois en me voyant m’entraîner seul avant un stage certain me lancent des blagues du genre "alors ton uke n'est pas trop dure avec toi ?" ce à quoi je répond généralement avec un sourire avant de reprendre là ou ils m'avaient interrompu.

Voilà mon programme d'entrainement au kenjutsu de cette semaine (intensif) :

(1)- Maki uchi men selon ma nouvelle assos, avec mouvement de coupe.

(2)- Yoko uchi et yoko uke, armer à la tempe sur le premier pas en sortant de la ligne, frapper bien droit et direct en repositionnant le pied arrière. Durant tout le voyage de la lame, autant en chargeant qu'en frappant, la pointe reste en direction de l'adversaire, aucune tolérance pour la moindre moulinette autant en exercice qu'en kata slow ou rapide, le plus court chemin possible. Encore une fois mouvement de coupe obligatoire à la fin.

(3)- Uke, ne jamais bloquer en frappant l'autre sabre avec mon ha, descendre bien droit (pas de moulinettes) pour plutôt interférer dans la course de l'autre arme, c'est elle qui doit frapper le shinogi ou le hada (coté) de la mienne.

(4)-prendre le temps de bien exécuter les approches ou on est déjà armé et pret à frapper dans les kata ( en In No Kamae ou en Jodan par exemple), ne pas rentrer comme une locomotive de façon à pouvoir changer de cible si un partenaire éventuel anticipe avant que j'ai démarré ma frappe... s’entraîner à trancher ailleurs jusque que ça en devienne un réflexe.

(5)- attention particulière à faire proprement mes dégainages dans les kata de iaijutsu.

Voilà on ne parle pas ici de répéter la même comptine jusqu'à plus soif mais de plancher sur des détails précis que l'on souhaite améliorer.
« Dernière édition: 16 Mai 2016 à 17:34:49 par shinken » Journalisée

nauo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 369



A.M. pratiqué(s): Iaïdo - Kendo-...


« Répondre #1 le: 17 Mai 2016 à 00:18:19 »

C'est normal et tout à fait sain. La pratique en solitaire est justement un endroit où peaufiner de telles choses :)

Pratiquer à deux amène toujours une forme de tricherie : on s'appuie sur l'autre, on se base sur l'autre. On oublie ses propres erreurs "si ca passe". Alors que le travail en solo (intelligent) permet justement d'être un peu plus concentré sur soi.
Journalisée
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 86



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #2 le: 20 Octobre 2016 à 09:51:21 »

Bien que l'entraînement en solitaire ne soit pas un total mystère, j'avoue ne jamais vraiment "réussir" à m'entrainer seul.

En fait je ne sais pas vraiment comment m'y prendre, ou quoi faire, ou encore comment organiser/structurer ma séance.

En plus j'ai assez peur de prendre de mauvaises habitudes, du coup lorsque je commence, je bloque assez rapidement, je ne sais plus quoi faire et au final ba j'arrête complètement frustré.

Est-ce que par hasard vous auriez des "astuces" ou bien conseils, même un plan type d'une séance seul pourquoi pas ^^, afin de m'aider à renouer avec cette pratique pourtant indispensable dans les arts martiaux.
Journalisée

Wolk On !
musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3174



A.M. pratiqué(s): taekwondo, hapkido, occasionnellement haidong gumdo


« Répondre #3 le: 20 Octobre 2016 à 11:07:16 »

Je te conseillerais de commencer avec des petits entrainements de 15-20min. Pour ne pas faire trop compliqué, ou te démotiver.

Si tu as peur de prendre des mauvaises habitudes, choisis de t'entrainer à des choses que tu connais déjà bien en théorie (pas forcément en pratique). Par exemple, travaille les coups de base, que tu as déjà vu 1000 fois et dont tu connais bien les caractéristiques. Ne t'entraine pas au truc que le prof vient juste de te montrer la semaine dernière. Même sur une technique de base, il y a moyen de bien s'amuser, en cherchant à être plus précis, plus rapide, avoir une technique plus propre, ou chercher à avoir de meilleurs sensations.

Si tu ne sais pas quels exercices faire, repère ceux qui te donne plus de difficulté au cours, et fait les à la maison (tout en restant dans des exercices connus, pas la nouveauté que tu viens de voir).

Prennons un truc simple comme exemple : tu es très doué pour les coups de poing main droite, mais de la gauche tu as du mal à etre aussi rapide, et précis. Au club on ne travail pas spécialement plus la gauche que la droite. Alors travail tes techniques main gauche sur un sac / pao, à la maison. Concentre toi sur ce qui te fait défaut : vitesse, précision, avec des coups de poing que tu connais bien.

Pour structurer ton cours personnel, prend exemple sur ton cours en club. Ou tu peux faire comme ça:
Commence par un petit échauffement/étirement (si tu t'entraine 20min tranquil, tu as pas besoin d'un mega échauffement), poursuit sur du travail plus précis en décortiquant ta technique, et finis sur un travail un peu plus physique avec de la puissance et vitesse. J'aime bien finir avec un petit moment "défouloir" ou je lache toutes les techniques que j'aime faire juste pour m'amuser.


Quand tu t'entraine seul, n'essaye pas de travailler 100 trucs différents, choisis en 2-3 et bosse les tranquillement. Sinon comme tu dis, tu vas plus savoir quoi faire au final.
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #4 le: 20 Octobre 2016 à 13:06:41 »

effectivement, profites-en pour plancher sur ce qui te donne le plus de fil à retordre. Souvent ce que je travail c'est justement les corrections qu'on m'aura apporté lors du dernier cours ou du dernier stage.
Journalisée

mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 86



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #5 le: 20 Octobre 2016 à 14:25:30 »

Je prend note, merci pour les conseils Clin d'oeil
Journalisée

Wolk On !
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #6 le: 20 Octobre 2016 à 21:34:02 »

Mathieu, tu n'as eu que des bons conseils.

En complément, j'ajouterai que dans deux disciplines que tu pratiques le taekwondo et le Karate tu y as inclus les Poomsae pour l'un et les Kata pour l'autre : Hé bien c'est justement fait pour travailler seul.
Pas besoin d'aller chercher plus loin pour ces deux là !

Pour le Jujutsu, je ne vois pas trop, il y en a tellement de sortes mais je ne me  souviens pas d'exercices à faire seul (mais mes souvenirs remontent à loin !!) et le Jeet Kune Do, je ne connais pas assez pour en causer, peut-être comporte-t-il une partie équivalente aux Poonsae et Kata pour travailler seul non ?

Les kata et Poomsae sont en général très difficiles à exécuter, mais quand on les maîtrise bien, ils apportent un gros plus à la pratique de la discipline en général car qui peut le plus peut le moins, c'est le principe de base de ces exercices
Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.