Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsGénérales (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Tourisme martial, budo tourism...Plus que du tourisme ?
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Tourisme martial, budo tourism...Plus que du tourisme ?  (Lu 293 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4465



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« le: 19 Septembre 2019 à 13:17:55 »

Depuis quelques années déjà, le Japon investit assez bien dans la promotion de sa culture martiale comme attrait touristique. Ce n'est sûrement pas le pionnier dans le domaine, mais on voit bien que de l'argent est investit par l’état japonais pour attirer les touristes martiaux.

<a href="http://www.youtube.com/v/amwsFDEVjSg&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/amwsFDEVjSg&amp;rel=0</a>


On l'a vu également avec d'autres événements, comme la gare d'Iga Ueno (pour rappel, Iga était une province célèbre pour ses ninja) transformée en "Ninja City Station".

https://mainichi.jp/english/articles/20190222/p2a/00m/0na/011000c


Autre exemple, toujours dans le domaine "ninja", le "Musashi ninja clan" et son Honjin dojo, qui promettent une expérience immersive dans le monde des ninja et des samurai
 via des formules de 60 à 90 minutes variant de 30.000 à 15.000 yens par personne  :
<a href="http://www.youtube.com/v/wuuCJ2KFk7o&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/wuuCJ2KFk7o&amp;rel=0</a>


(Inutile de dire que ça fait cher la minute)

Dans une moindre mesure, les pratiquants qui partent au Japon ou en Asie, passent une semaine ou deux à s’entraîner à leur dojo mère puis reviennent à la maison (moi aussi je fais ça). Est-ce que tout cela vaut vraiment le coup ? Et surtout, est-ce vraiment plus que du tourisme ?
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5411



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #1 le: 19 Septembre 2019 à 15:50:34 »

251.06 Euro
30,000 Yen

Pour 1 séance ?  Sourire

Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4465



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #2 le: 19 Septembre 2019 à 23:39:28 »

Oui. J'ai vu un prof JJB philippin se plaindre dans un groupe FB en découvrant qu'il n'avait malheureusement pas payé cette somme pour entrer dans l'authentique monde des ninja en 1h30.  saoul
« Dernière édition: 20 Septembre 2019 à 19:12:06 par Hattori Aruno » Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 191



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #3 le: 21 Septembre 2019 à 10:29:07 »

C'est un prix assez exorbitant en effet  très surpris

Pour donner mon avis sur ta question, je ne pense en effet que l'on puisse considéré que ce soit plus que du tourisme. C'est un tourisme différent en effet, un tourisme martial, mais du tourisme malgré tout.
Cependant je pense que cela peut malgré tout cela peut présenter quelques avantage. Un accès plus facile à un entrainement martial au japon pour le pratiquant occidentaux qui peut donner un premier aperçu de ce qui ce fait là bas, et qui peut surtout ensuite donner lieu à de plus profond échange martiaux en dehors de ce cadre touristique dont le but semble plus de gagner un maximum d'argent à réinjecter ensuite dans différente fédération.

Je pense qu'avec ce genre d'initiative on peut rencontrer certains maîtres, ou aider certain d'entre eux à s'ouvrir un peu plus à un public plus large pour continuer à pérenniser leur pratique. 
Journalisée

Wolk On !
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4465



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #4 le: 22 Septembre 2019 à 22:02:48 »

Lors d'un stage relativement récent, un professeur avec de la bouteille nous avait dit de ne pas être des "budo tourists", qu'il y en avait déjà assez. Son argument principal était la description de sa propre expérience. Lorsqu'il allait s’entraîner chez ses shihan au Japon (dans les années 80 & 90), il voyait que le traitement était parfois très différent entre les occidentaux et les Japonais. Là où ils faisaient des choses assez variées, les étudiants japonais répétaient des mouvements de base. Cette différence de traitement venait principalement de l'idée que les élèves occidentaux venaient de loin, ne restaient pas longtemps et que donc il fallait leur donner quelque chose de plus intéressant que...L'entrainement normal à ramener chez eux. Après, ça ne se passe pas comme ça dans tous les dojo.

Ça m'a fait néanmoins réfléchir, sachant ici qu'on parlait d'une structure internationale mais pas non plus d'un moulin ou d'une attraction touristique. Ça me fait me poser la question de la qualité et de l'authenticité de ce qui est offert à ces touristes des arts martiaux lorsqu'ils partent pour découvrir le karate, le judo, le kendo, le "ninjutsu",...Pour ce dernier d'ailleurs, je conseille plutôt les musées que les formules d'une heure trente.  Clin d'oeil
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 191



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #5 le: 23 Septembre 2019 à 13:30:05 »

Pour sûr en ce qui concerne le ninjutsu je te rejoint à 100% ^^

Pour le reste, il est certain que la qualité de l'enseignement proposé est impacté par ce genre de formule. Et si l'on veut s'entraîner réellement au japon, je pense qu'il faut éviter le tourisme martial et se dirigé directement vers les écoles et dojo qui nous intéresse pour des séjours plus long et personnalisé.
En revanche je dirais que le tourisme martial peut être un bon point de départ si l'on ne sait pas trop comment orienter ses recherches ou vers quoi se diriger. Cela permettrai de rencontrer des experts et école vers qui éventuellement se tourner pour un enseignement sérieux/approfondie et qualitatif.
Journalisée

Wolk On !
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4465



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #6 le: 23 Septembre 2019 à 14:14:04 »

Et si l'on veut s'entraîner réellement au japon, je pense qu'il faut éviter le tourisme martial et se dirigé directement vers les écoles et dojo qui nous intéresse pour des séjours plus long et personnalisé.

Dans mon exemple, il s'agissait de l'école de l'enseignant en question. C'était même pas monsieur tout le monde qui va dans un dojo où il ne connait personne et qui n'a aucune pratique dans l'école.

Même avec la plus grande honnêteté et la meilleure foi du monde, le problème reste le même : transmettre quelque chose à quelqu'un qui ne restera au mieux que quelques semaines (en supposant même qu'il ne vienne que pour ça et vienne s’entraîner quotidiennement, ce qui est très improbable). Du tourisme martial, j'en fais aussi quand je vais à mon hombu dojo ou dans le dojo d'un de mes shihan japonais. Je ne suis qu'un visiteur de passage qui pourra au mieux apprécier la qualité d'enseignement de mes maîtres et revenir avec quelques techniques intéressantes. Je ne parlerai même pas des centaines de personnes qui suivent ce parcours juste pour un peu s’entraîner et se faire prendre en photo avec un maître connu.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5411



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #7 le: 23 Septembre 2019 à 14:16:45 »

Citation
Je ne parlerai même pas des centaines de personnes qui suivent ce parcours juste pour un peu s’entraîner et se faire prendre en photo avec un maître connu.

Oui mais cela fait bien dans un CV 

 
Journalisée
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 191



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #8 le: 26 Septembre 2019 à 08:47:52 »

A ba après c'est sûr que si l'on veut vraiment se plonger complètement dans l'entrainement japonais eu japon, c'est pas une semaine ou deux qu'il faut rester, c'est plutôt un an ou deux mais encore faut il pouvoir ^^
Dans cette idée, je trouve que le tourisme martial de la façon du tu peux le pratiquer Hattori est un juste milieu.
Journalisée

Wolk On !
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.