Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLa pratiqueCultureDébats culturels (Modérateur: Wu Song)L'Art Sublime et Ultime des points vitaux
Pages: 1 2 3 [4] 5   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: L'Art Sublime et Ultime des points vitaux  (Lu 25230 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4338



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #45 le: 21 Septembre 2014 à 19:00:22 »

Dans la rue ils portent des coquilles?

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


 Tire la langue

Après, les combattants expérimentés offrent effectivement rarement leur bijoux, pour ce que j'en ai vu. En général, les gardes classiques protègent d'emblée la partie en question. On se bat mieux en se sentant ses capacités de paternités en relative sécurité, après tout.


Un jour, j'ai entendu Sveneric Bogsater (Shihan du Bujinkan, quelqu'un d'assez sympa en passant) dire que les points vitaux pouvaient être utiles mais qu'il ne fallait pas se reposer dessus en combat. Ça fait sens de mon point de vue car en fonction de la morphologie de chacun, ces points pourront être plus ou moins facile à trouver ou à stimuler, de la même manière qu'une même technique exécutée de manière parfaitement identique ne marchera jamais de la même manière sur tout le monde.
Ce n'était pas les disqualifier bien entendu, d'autant que le Bujinkan comprends assez bien de techniques de koshijutsu (attaques sur les muscles et des points vitaux/nerveux) mais plutôt relativiser leur efficacité dans le cadre d'un combat réel.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
hakuzo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 302



A.M. pratiqué(s): Taijutsu, koppojutsu, ninjutsu


« Répondre #46 le: 21 Septembre 2014 à 20:43:03 »

Dans la rue ils portent des coquilles?
Qui sait, on peut toujours avoir des surprises
Journalisée

Shoshin
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #47 le: 22 Septembre 2014 à 11:20:06 »

Vieux déterrage ... J'ai pas tout lu, quasi seulement les premiers post du topic, et certainement pas les bouquins en question.

Mais je trouve l'idée de faire ces bouquins de la part de gens désignés comme des "pointure" totalement à coté de la plaque s'il s'agit réellement d'exposer dans un bouquin traitant d'art mertiaux la panoplis des points vitaux.
A coté de la plaque quand il s'agit d'arts martiaux.
Cela ne peut s'apprendre qu'en pratiquant et avec l'accompagnement d'une progression, c'est pas pour rien qu'on ne les montre pas au bout des six premier mois.

Les arts martiaux qui se voudraient un tant soit peu authentiques, c'est pas des méthodes de self ou de close combat.

Totalement délirant !

Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
hakuzo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 302



A.M. pratiqué(s): Taijutsu, koppojutsu, ninjutsu


« Répondre #48 le: 22 Septembre 2014 à 14:21:13 »

Vieux déterrage ... J'ai pas tout lu, quasi seulement les premiers post du topic, et certainement pas les bouquins en question.
Je crois que c'est toujours mieux de regarder un peu le fond des choses, plutôt que de se dire "je suis trop bien pour lire ça". Tu juges le concept et je ne t'en donne pas tort, mais en même temps, tu émets un jugement sur un livre que tu avoues ne jamais avoir lu et dont ,au final, tu n'as qu'une vague idée.
Je n'essaie pas de défendre ce livre de quelque manière. C'est juste que je tique un peu sur le principe.

Plus concrètement, j'avais acheté ce beau livre (il faut le reconnaître) un peu avant que je ne commence à pratiquer le taijutsu et que je m'intéressais déjà aux formes plus anciennes. Mes connaissances des kyusho étaient inexistantes à l'époque. Et bien, malgré toutes les descriptions concernant les points et les frappes que tentent de donner ce livre, je n'aurais pu réellement en utiliser aucune. Ce livre parle des points vitaux, mais pas de tout ce qui va indispensablement avec pour pouvoir les appliquer.
Je l'ai ressorti pour écrire ces quelques lignes. Aujourd'hui, certaines choses y font plus sens pour moi qu'a l'époque alors que d'autres pas du tout.
Je crois que cela reste un livre intéressant ne serait-ce que d'un simple point de vue documentaire, de par ses planches provenant de différentes écoles, ainsi que du fait qu'il offre une "trace" des recherches faites par le gouvernement japonais concernant les arts martiaux anciens durant la seconde guerre mondiale. Il peut aussi être relativement intéressant pour ceux qui ont déjà des connaissances et des bases dans l'application de kyusho ou encore les néophytes qui pourront se faire un semblant d'idée de ce que sont les points-vitaux.
Mais ce n'est pas avec ce livre que quelqu'un va pouvoir utiliser des kyusho de nulle part, ni avec aucun livre d'ailleurs.
Journalisée

Shoshin
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #49 le: 22 Septembre 2014 à 20:50:43 »

Ce que je critique, certes sans avoir lu l'ouvrage, c'est le principe.
Mais comme tu le dis, si on ne pratique pas, il est quasi impossible d'appliquer certaines techniques et je suis tout à fait d'accord avec toi d'ailleurs.
Au final, un bouquin qui ne sert à rien : il ne sert pas à celui qui ne pratique pas parce qu'kl n'arrivera jamais à rien faire de ce qui est écrit, et celui qui pratique va apprendre tout ça par l'exercice de sa pratique, pas besoin d'un bouquin !

Je schématise.
Mais je n'en ajouterai pas, je n'ai pas vu passer le bouquin en question.
Donc ...

Je dirai juste que je n'accroche pas au principe.

Clin d'oeil

Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5298



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #50 le: 22 Septembre 2014 à 22:44:10 »

il y a un point ( je ne l'ai pas fait exprès) a considérer, c'est la "curiosité" même si cela ne sert a rien. Points d’acupuncture ou autres, philosophies, historiques... s'il fallait que je mette en application tout ce que je peux lire  saoul mais personnellement j'aime voir plus loin, approfondir. D’ailleurs je le fais dans toutes les activités. Ou est le mal?


Si un livre ne remplacera pas un enseignement d'une pratique, il peut quand même amener quelque chose de complémentaire. Si les livres ne servent a rien, supprimons des classes d'écoles, les cartables seront moins lourds 
Journalisée
nauo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 383



A.M. pratiqué(s): Iaïdo - Kendo-...


« Répondre #51 le: 23 Septembre 2014 à 00:02:02 »

Citation
Au final, un bouquin qui ne sert à rien :

Personnellement je suis vraiment contre ce jugement hâtif qui, je ne le cache pas, me hérisse.
 
Ce livre est bourré de qualités cachées pour moi :
-satisfaire la curiosité sur ce que sont les kyusho dans l'ensemble, leur histoire, les planches historiques, etc.
-servir éventuellement d'aide-mémoire à ceux qui s'y connaissent.
-ne pas permettre à n'importe quel idiot d'utiliser ca n'importe comment (je doute qu'un livre le puisse)
-mettre en contexte la recherche japonaise sur cet aspect tout en faisant des liens.

La première qualité est pour moi la plus intéressante ici. Avec ton jugement, aucun livre qui n'est pas un manuel pratique ne devrait exister... 
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4338



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #52 le: 23 Septembre 2014 à 02:10:49 »

Les livres martiaux peuvent apprendre mais encore faut-il en connaitre la "langue d'écriture", ou au moins en avoir assez de rudiment. C'est pour ça que j'essaye de relire de temps en temps les livres et textes auxquels je n'ai plus touché depuis longtemps, car mon vocabulaire martial s'étendant, il y a des choses que je comprends mieux ou que je vois sous un autre angle.

Aussi, depuis quand un bouquin contenant du savoir ne sert à rien à partir du moment où ce savoir n'est pas utilisable ? C'est une vision plutôt obtuse, je trouve.
J'ai des textes anciens de ninjutsu qui décrivent des techniques de crochetage et des mécanismes de verrous qui n'existent plus depuis des lustres. Est-ce que je dois mettre ces pages au feu pour autant ? Elles n'en sont pas moins des fenêtres ouvertes sur l'époque à laquelle elles ont été rédigées et participent à la compréhension globale du ninjutsu.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Maksym
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 201



A.M. pratiqué(s): Judo et Ju jitsu


« Répondre #53 le: 23 Septembre 2014 à 08:40:08 »

Celui qui brûle un livre brûle la sagesse elle-même !
Journalisée

J\'apprend.
Plus j\'apprend, plus j\'en sais.
Mais plus j\'apprend plus je me rend compte qu\'il y a à apprendre.
Or plus il y a à apprendre, moins j\'en sais.
Donc plus j\'apprend, moins j\'en sais.
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #54 le: 24 Septembre 2014 à 10:50:28 »

J'ai des textes anciens de ninjutsu qui décrivent des techniques de crochetage et des mécanismes de verrous qui n'existent plus depuis des lustres. Est-ce que je dois mettre ces pages au feu pour autant ? Elles n'en sont pas moins des fenêtres ouvertes sur l'époque à laquelle elles ont été rédigées et participent à la compréhension globale du ninjutsu.
C'est pas pareil, Hattori, ce que tu décris présente un intérêt historique te il faut comparer ce qui est comparable.

Moi, je trouve juste qu'il n'est pas très intelligent de mettre entre toutes les mains la liste des points vitaux via un bouquin, alors que cela doit se découvrir par la pratique d'une ou de quelques  disciplines.
C'est  comme in livre  sur le Zen, on peut en parler, mais tenter de l'expliquer est une imbécilité.


Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
Maksym
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 201



A.M. pratiqué(s): Judo et Ju jitsu


« Répondre #55 le: 24 Septembre 2014 à 14:46:53 »

Mais ya plein de choses sur le japon médiéval, les art martiaux en général ainsi que plein d'info sur l'histoire de la médecine dans le deuxième bouquin. Ce n'est pas qu'un listing des points vitaux.

Après je te rejoin sur le fait que c'est peut-être une peut irresponsable  comme démarche mais bon. c'est pas en lisant le bouquin de Plée que n'importe qui pourra maîtriser les frappes aux points vitaux.


Moi, je trouve juste qu'il n'est pas très intelligent de mettre entre toutes les mains la liste des points vitaux via un bouquin, alors que cela doit se découvrir par la pratique d'une ou de quelques  disciplines.
C'est  comme in livre  sur le Zen, on peut en parler, mais tenter de l'expliquer est une imbécilité.


J'ai un livrre qui répertorie un max de waza de judo . On ne pourra jamais apprendre correctement les projection du judo juste grâce a ce livre.sa ne remplacera jamais le dojo. mais sa peut servir comme aide mémoire. sa permet aussi d'aider a préserver les conaissances.
Journalisée

J\'apprend.
Plus j\'apprend, plus j\'en sais.
Mais plus j\'apprend plus je me rend compte qu\'il y a à apprendre.
Or plus il y a à apprendre, moins j\'en sais.
Donc plus j\'apprend, moins j\'en sais.
musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3228



A.M. pratiqué(s): taekwondo, hapkido, occasionnellement haidong gumdo


« Répondre #56 le: 24 Septembre 2014 à 19:11:10 »

Je ne suis pas certaine que ce soit VRAIMENT dangereux d'écrire ce genre de livre.

Déjà, si quelqu'un souhaite faire du mal à autrui, il y a des moyens beaucoup plus simple.
Il lui suffit d'aller acheter un couteau de cuisine chez Ikea pour 5€ et de te le planter ou il veut, sans se soucier des points vitaux.

Qui plus est, les points vitaux ne sont pas si simple a apprendre. Il ne suffit pas de savoir ou il se trouve, il faut encore savoir comment l'utiliser. Ce n'est pas un interrupteur à douleur sur lequel il suffit de presser.

En plus, ce n'est pas parce qu'on trouve un point vital sur soi, ou sur un ami, qu'on le trouve sur tout le monde!
Ce n'est qu'après de longues années de pratique assidue qu'on peut espérer y arriver.
Qui le ferai, à partir d'un livre?

Non je pense que ces ouvrages sont intéressant à bien des niveaux, aussi bien pour le pratiquant avertit que le petit curieux.
Ils n'offrent pas qu'une arme en plus, ils offrent aussi une vision différente de l'anatomie humaine, et ce savoir permet même parfois de soulager certains maux.
Ce n'est donc vraiment pas un livre à mettre à la poubelle.
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #57 le: 24 Septembre 2014 à 19:28:35 »

Oups la levée de boucliers !!!

Moi, je ne critiquais qu'un principe pour ce qu'il était, et puis si comme il se dit par ceux qui l'ont lu, ce sujet n'est pas l'objet essentiel de ce livre, on ne va pas non plus s'arrêter sur ce détail. J'ai juste été leurré par le premier message du topic qui ne parlait que de ça.
Enfin, il est vrai qu'il ne suffit pas de dire "là, ça peut tuer", ni même de l'expliquer, si on ne pratique pas tintin.

Je laisserai le mot de la fin pour ce qui me concerne à Musashi qu'est souvent pleine de bon sens :

Je ne suis pas certaine que ce soit VRAIMENT dangereux d'écrire ce genre de livre.
Déjà, si quelqu'un souhaite faire du mal à autrui, il y a des moyens beaucoup plus simple.
Il lui suffit d'aller acheter un couteau de cuisine chez Ikea pour 5€ et de te le planter ou il veut, sans se soucier des points vitaux.


Hé bé au fond, c'est pas faux !!

Clin d'oeil
Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3228



A.M. pratiqué(s): taekwondo, hapkido, occasionnellement haidong gumdo


« Répondre #58 le: 24 Septembre 2014 à 19:52:34 »

Comme quoi je ne dis pas que des bêtises 
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #59 le: 24 Septembre 2014 à 21:02:16 »

Kiki dit ça Musashi, tu me donne le nom, je lui colle un coup mortel (en plus j'en connais pour de vrai  )
Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
Pages: 1 2 3 [4] 5   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.