Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)Choisir une discipline au sabre
Pages: 1 [2] 3 4   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Choisir une discipline au sabre  (Lu 34072 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #15 le: 17 Juin 2010 à 22:09:03 »

Il est plus appréciable pour qui ? Moi je suis contente de mon bokken en chêne blanc ! Permet-il de laisser glisser le bokken de l'opposant sur le sien ? A-t-il la même sonorité ?
Et puis tu sais, le plastique c'est pas mon truc, j'ai toujours préféré le naturel !  Tire la langue
Journalisée

Oliv 0808
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5350


Si nul n'est lésé, fais ce qu'il te plaît


A.M. pratiqué(s): yoseikan budo, kali/JKD/silat


« Répondre #16 le: 17 Juin 2010 à 22:14:55 »

plus appréciable pour les 2 pratiquants, et oui, tu glisse aussi bien qu'avec un en bois.
Citation
Et puis tu sais, le plastique c'est pas mon truc, j'ai toujours préféré le naturel !

pourtant le plastique c'est fantastique!!! (et le caoutchouc super doux....)  Grimaçant
Journalisée

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours. Non pas par la force mais par la persévérance
S/M
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 39



A.M. pratiqué(s): A.M.H.E, Boxe Française


« Répondre #17 le: 18 Juin 2010 à 09:37:02 »

Ok mais j'étais pas sur alors j'ai préféré posé la question pour être sur, on a pas la même notion d'assaut car pour moi et je pense dans l'idée de médiéval aussi qu'il m'arrête si je me trompe, un assaut c'est un petit "sparring" libre voir quand je faisais de la Savate ou même en kickboxing ce qu'on appelle des Assauts sont des combats à la touche
Voila c'est exactement de ça dont je parlais, ce qui de manière logique nécessite forcement des protections (comme au Kendo). Donc si j'ai bien compris l'apprentissage se focalise apparemment plus sur l'étude du geste en kata. Mais les techniques sont elle celles que l'on retrouve au Kendo ou est ce différent?
Journalisée
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #18 le: 18 Juin 2010 à 19:47:19 »

Pour le kendo étant donné que c'est une discipline compétitive de nos jours, oui, ils fonctionnent à la touche et donc font des "sparring" (il me semble, ça semble logique). J'aimerais tellement qu'un Kendoka intervienne sur ce forum pour nous parler de cette discipline martiale.

Au kenjutsu, je me suis mal expliquée et mes réponses sont confuses.
Il y a deux choses :
une : des exercices d'assaut pour lesquels il faut rôder et maitriser la technique nécessaire pour pouvoir y répondre. Suggère donc l'apprentissage de mouvements de base et ainsi le travail interne que cela suggère (disponibilité, écoute, vigilance, timing, riposte adequate...) Ces exercices-ci se passent en un assaut, cela suffit (cela dit je n'ai pas un niveau suffisent pour savoir si à des grades supérieurs on fait travailler une combinaisons d'assauts, cela me semble logique et probable.)

deux : il existe des "styles", des "courants", des "écoles" de kenjutsu avec des kata à apprendre.

Seulement, je ne suis pas d'accord de dire qu'on n'apprend que le "geste", "le kata". Je ne veux pas dialoguer sur l'utilité des kata, mais c'est assez réducteur que de parler uniquement d'apprentissage de "geste", on travaille aussi l'interne dans les kata.
Journalisée

S/M
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 39



A.M. pratiqué(s): A.M.H.E, Boxe Française


« Répondre #19 le: 21 Juin 2010 à 09:42:49 »

Merci pour ces précisions, en fait si je comprend bien malgré ma modeste expérience en ce domaine, la différence majeure est que le Kenjutsu est enseigné plus comme un véritable "art martial" à l'ancienne contrairement au Kendo qui est plutôt enseigné de manière moderne comme un "sport de combat". Deux approches assez différentes donc.

Cela étant je ne pourrais pas donner d'avis concernant les katas, je n'en ai jamais pratiqué dans aucune discipline.
Journalisée
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #20 le: 21 Juin 2010 à 18:06:16 »

Il me semble que tu as raison dans la définition du Kendô. Je pense néammoins qu'on doit trouver une certaine dualité dans l'esprit. On doit sans doute retrouver dans le kendô, les entrainements à l'ancienne, la philosophie du sabre, l'importance du reishiki (code de courtoisie très important) mais aussi l'esprit compétitif propre aux sports de combat compétitifs dédié à la touche.
En revanche, si par hasard tu cherchais une discipline propice aux combats de sabre et aux stratégies de touche, le sport chambara est plus conseillé.
Journalisée

b-seb
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 211



A.M. pratiqué(s): Aïkido - Tai chi chuan


« Répondre #21 le: 21 Juin 2010 à 19:14:15 »

Kaminari, est ce que le kenjutsu est un art martial "éclair" (je ne sais pas s'il existe un terme approprié) : une attaque, une riposte, et basta (l'un des deux étant supposés blessé ou tué) ?
Journalisée

Les progrès viennent à ceux qui s'entraînent encore et encore. Vous reposer sur des techniques secrètes ne vous conduira nulle part. Morihei Ueshiba
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #22 le: 21 Juin 2010 à 19:18:12 »

ça dépend. Je connais des kata de l'école Shintô ryû enseignés dans le curriculum du Jodô Shintô Musô Ryû, les combats ne sont pas "éclairs". Mais si on fait des exercices en iaidô, en général oui, c'est un assaut, une riposte et c'est fini.
« Dernière édition: 21 Juin 2010 à 19:21:15 par kaminari » Journalisée

Oliv 0808
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5350


Si nul n'est lésé, fais ce qu'il te plaît


A.M. pratiqué(s): yoseikan budo, kali/JKD/silat


« Répondre #23 le: 21 Juin 2010 à 19:27:27 »

il doit bien exister des variantes avec plusieurs attaques/blocages et ripostes car avec 2 pratiquants de haut niveau je ne suis pas sur qu'une attaque suffit 
Journalisée

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours. Non pas par la force mais par la persévérance
b-seb
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 211



A.M. pratiqué(s): Aïkido - Tai chi chuan


« Répondre #24 le: 22 Juin 2010 à 20:19:38 »

un lien vers youtube de l'épisode de Samurai Spirit sur l'iaido :

<a href="http://www.youtube.com/v/YbVpWholvlE&amp;rel=0" target="_blank">http://www.youtube.com/v/YbVpWholvlE&amp;rel=0</a>


moi je dis que ça donne envie  Clin d'oeil
Journalisée

Les progrès viennent à ceux qui s'entraînent encore et encore. Vous reposer sur des techniques secrètes ne vous conduira nulle part. Morihei Ueshiba
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #25 le: 23 Juin 2010 à 10:48:01 »

il doit bien exister des variantes avec plusieurs attaques/blocages et ripostes car avec 2 pratiquants de haut niveau je ne suis pas sur qu'une attaque suffit 

Oui biensûr c'est ce que je disais plus haut. De toute manière, en iaidô, même en combat seul on apprend des enchainements de coupes, donc on doit forcément retrouver ça en kenjutsu. Le but n'est pas le cantonnement mais la liberté.

Sur la video, il me semble que ce sont des 8eme Dan hanshi, la perfection de la perfection. Je ne raffole pas des effets spéciaux de la vidéo parcontre...
Merci de l'avoir mise cependant.

Journalisée

Goshin
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 27



A.M. pratiqué(s): Hakko Denshin Ryu Ju-jutsu, Katori Shinto Ryu, Okinawa kobudo


WWW
« Répondre #26 le: 23 Juin 2010 à 15:05:36 »

En Katori Shinto Ryu (je ne vais pas m'avancer pour les autres écoles), il n'y a en réalité pas de blocages. Ce qui, dans les katas, apparait comme étant un blocage est en fait une coupe (ou une frappe, au bo ou à la naginata). Bloquer tranchant contre tranchant abîmerait la lame, donc au lieu de bloquer l'arme de l'adversaire, on lui coupe directement le bras ou tout autre partie du corps qui serait à distance... Grima&ccedil;ant
Cette façon de travailler (distance "kata" en opposition à une distance "application", permet d'une part de s'entrainer sans trop de risque et d'autre part, de faire de plus longues passes d'arme, non pour préparer des combats d'un quart d'heure en temps que tels, mais pour travailler la condition et la disponibilité.
C'est pourqui les katas, à l'exception de l'iai et du kodachi, sont relativement longs comparés à ceux de la majorité des autres koryu.
Journalisée
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #27 le: 23 Juin 2010 à 16:50:49 »

Dans le kenjutsu Shintô Ryû, il me semble qu'il n'y ait pas de blocage à proprement dit non plus jusqu'à coupure de poignet ou de bras.  Tr&egrave;s souriant
Cela dit, nous travaillons un kenjutsu dans mes cours de iaidô qui sort des écoles existantes et qui est en fait une série d'applications et exercices de contres ou d'esquives et de ripostes.
Je dis volontairement "contre" car je pense à Maki Otoshi qui se retrouve également en Jo Shintô Musô Ryû et se pratique aussi au sabre contre sabre.
Il y a bien une contre discrète par le mune de l'arme puis un retournement du ha de la lame. Ce qui bloque l'attaque de l'opposant et permet de repartir sur une coupe.
Idem pour Udachi(uke) quand il reçoit un tsuki. Il a la possibilité de bloquer le sabre de l'opposant avec le mune et le sortir de la ligne central, en faisant entrer le sien dans la ligne central et mettre sous pression shidashi(tori).
Journalisée

Oliv 0808
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5350


Si nul n'est lésé, fais ce qu'il te plaît


A.M. pratiqué(s): yoseikan budo, kali/JKD/silat


« Répondre #28 le: 23 Juin 2010 à 17:48:42 »

êtes vous sur que les fameuses coupes ne peuvent pas se transformer en blocage sur un même mouvement? ex: le shoto qui peut être un coup avec le tranchant de la main et qui peut aussi servir de blocage
Journalisée

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours. Non pas par la force mais par la persévérance
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #29 le: 23 Juin 2010 à 18:26:17 »

Comme le dit très bien Goshin. Lame contre lame c'est pas bon, ça bousille le fil (le ha). Il ne faut pas oublier les défauts et qualités du sabre.
Tu pourras sans doute bloquer mais si c'est pour avoir une arme ébréchée après avec laquelle tu ne pourras plus vraiment trancher comme il le faut et qui se brisera après quelques échanges, donc te fragilisera : ça ne sert à rien. C'est même risqué de faire un blocage pour en arriver à ça.

Il faut que les sabres glissent les uns sur les autres car tu as le ha qui est fragile mais aussi les shinogi (côtés de la lame) qui peuvent se faire plier à coup de bokken (technique de Musashi). Il n'y a que le mune qui est solide.
Journalisée

Pages: 1 [2] 3 4   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.