Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)Choisir une discipline au sabre
Pages: 1 2 [3] 4   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Choisir une discipline au sabre  (Lu 31994 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #30 le: 06 Octobre 2011 à 11:14:27 »

Effectivement on protège le ha, d’ailleurs il existe des katas ou certaine frappe avec le dos de la lames ont précisément pour but de gater la lame de l'adversaire ( dans Nanatsu No Tachi par exemple et pas une, pas deux, mais trois fois de suite s'il vous plait ).

J'ai moi même déjà évoqué l'idée de combats "plus vivant" au dojo et on m'expliqua alors que déjà à l'époque de la création de l'école Katory Shinto Ryu il y avait deux courant de pensé et d'autres école et clans utilisaient le "combat" au lieu des katas ou "combat et katas" pour l'apprentissage de leur élèves. La création de cette école basé sur le kata correspondant à l'époque de l'age d'or de la maîtrise du sabre les techniques pouvaient être éprouvé assé rapidement sur les nombreux champs de bataille et finalement par "attrition" on se rendit compte que les combattants qui apprenaient par kata avait tendance à vivre beaucoup longtemps que les autres... Rencontrer en combat seul à seul un disciple de katori sur un champs de bataille par exemple équivalait en fait à un suicide; le kata s'imposa donc de lui même et des écoles disparurent graduellement.

Faut comprendre que le kata n'est pas seulement "une danse" comme on pourrais le penser vue de l'extérieur. C'est une mise en situation tiré de l'expérience du combat avec des enchaînements possible et les meilleures coups possible. Un kata seul n'a que peu de valeur mais la multiplication de ceux-ci avec une répétition inlassable des gardes (une attaque part toujours d'une garde et se termine par une autre garde en fin de mouvement) et des frappes auquel on ajoute la précision des cibles visé fait de vous une machine de combat avec un répertoire grandissant de techniques bien maîtrisé, bien assimilé.
« Dernière édition: 06 Octobre 2011 à 11:19:31 par shinken » Journalisée

apprenti
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 253


A.M. pratiqué(s): Taiji Quan style Chen


« Répondre #31 le: 12 Octobre 2011 à 16:13:06 »

@ Kaminari :
On te sent vraiment passionnée par le sabre. Qu'est ce que tu aimes le plus dans cette pratique?
 
Journalisée

Citation de je sais plus qui : Quand un tigre et un buffle se battent, l'un est tué et l'autre meurt de ses blessures.....
Oliv 0808
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5350


Si nul n'est lésé, fais ce qu'il te plaît


A.M. pratiqué(s): yoseikan budo, kali/JKD/silat


« Répondre #32 le: 12 Octobre 2011 à 18:13:52 »

et toi, qu'est ce qui te passionne dans le tai chi?  Clin d'oeil
Journalisée

Face à la roche, le ruisseau l'emporte toujours. Non pas par la force mais par la persévérance
kaminari
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3740


Le courant rapide n'a pas emporté la lune


A.M. pratiqué(s): iaidô - Kenjutsu - Jodô


« Répondre #33 le: 12 Octobre 2011 à 19:31:42 »

@ Kaminari :
On te sent vraiment passionnée par le sabre. Qu'est ce que tu aimes le plus dans cette pratique?
 

Ce que j'aime le plus, c'est le sabre. lol
Pas de meilleur réponse désolée.
C'est très stratégique, c'est décisif et je me sens proche de l'arme.
Voilà tout.
Journalisée

apprenti
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 253


A.M. pratiqué(s): Taiji Quan style Chen


« Répondre #34 le: 12 Octobre 2011 à 20:19:07 »

et toi, qu'est ce qui te passionne dans le tai chi?  Clin d'oeil
de pouvoir le pratiquer n'importe ou, n'importe quand, seul ou en groupe, de faire un enchainement cool, le suivant plus martial, ou de mélanger les 2 dans le même enchainement, le travail a 2, les applications, et depuis le début de l'année, je rentre dans le détail du sabre taiji, qui je dois l'avouer m'amuse bien.
en fait je crois que j'aime tout, mais ce que je préfère, c'est la sérénité que cela m'apporte pendant et après une séance. :)
Journalisée

Citation de je sais plus qui : Quand un tigre et un buffle se battent, l'un est tué et l'autre meurt de ses blessures.....
dolmen
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 72



A.M. pratiqué(s): Satsujin kendo/ shito kai /Yoseikan


« Répondre #35 le: 12 Octobre 2011 à 20:49:06 »

La maîtrise du sabre... la fuidité parfaite dans l'enchainement parfait ....etre dans l'action et répondre à la charge dans l'énergie et contrôler la dynamique du combat par sa propre volonté plutot que de répondre par réflex
Journalisée

Nous aimons nous repaître de ceux qui nous veulent du mal

Si ça peut saigner ...on peut le tuer
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4291



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #36 le: 13 Octobre 2011 à 12:18:12 »

la fuidité parfaite dans l'enchainement parfait.

Moi c'est plutôt l'idée d'une réponse adaptée à chaque situation qui m'attire dans les armes, dont le sabre. L'adaptation à l'adversaire dans les postures et les techniques. Cet aspect, je le retrouve même dans le peu que je connais pour le moment de l'escrime médievale occidnetale et c'est très plaisant.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
Yokoyoko Toshikami
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 76


A.M. pratiqué(s): Taijitsu, Judo-Jujitsu


« Répondre #37 le: 27 Avril 2013 à 18:41:54 »

Les techniques du Kenjutsu sont elles identiques a celles que l'on retrouve au Kendo ou il y a une différence entre l'art martial ancien et le kendo moderne ?

A mon avis, c'est... le jour et la nuit ?
Le Kendo, je le vois plus comme une discipline moderne (il y a des compétitions), il n'y a pas tant de techniques et surtout il y a des règles (par exemple en Kendo c'est interdit de planter son sabre dans le pied de l'adversaire, ou encore de l'étrangler avec la sageo) (la cordelette). Très souriant
Le kenjutsu est un jutsu, la seule règle est de rester en vie. Les techniques, les noms et les déplacements seront différents d'une école à l'autre.
Journalisée

Yokoyoko Toshikami
Yokoyoko Toshikami
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 76


A.M. pratiqué(s): Taijitsu, Judo-Jujitsu


« Répondre #38 le: 27 Avril 2013 à 18:51:53 »

Bin pas au kenjutsu, on n'en utilise pas. La recherche de la coupe franche en iaidô est importante donc on la travaille en kenjutsu. Les articulations de mes mains ou mes oreilles pourraient vous en parler.
Le réflexe de sauver sa peau y est d'autant plus expressif face à ce type d'assaut.

voilà, c'est ça le kenjutsu. En kendo on est protégé par l'armure, en kenjutsu on est plus dans le "pragmatisme et la réalité", tout en maitrisant ou en faisant des combats selon son niveau (évidemment).
Il y a aussi (je pense) des nuances entre IAIDO et IAIJUTSU comme entre BATTODO et BATTOJUTSU ? je laisse parler les spécialistes là dessus !
Journalisée

Yokoyoko Toshikami
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #39 le: 27 Avril 2013 à 22:47:15 »

Do et jutsu se différencient beaucoup par la finalité. Par exemple le Muso Shinden Ryu est une voie ou l'intensité est celle de votre intérieur, votre concentration dans la précision du geste. A l'opposé le Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu c'est une école de guerre pur et dur, "une frappe, un mort", la semaine dernière justement on m'à juger inapte à passer l’examen de passage de grade parce que je ne manifestait pas assé de détermination : si le gus doit éviter ma frappe c'est pas parce que dans le kata il doit le faire.... c'est parce qu'il à vraiment peur de vous sur cette frappe.
Purée que j'ai de la misère avec ça et je gaffe en plus quand j'y arrive !

Bref dans une école de iaijutsu et de kenjutsu vous êtes formé comme si vous deviez réellement étriper des gens en combat.

« Dernière édition: 27 Avril 2013 à 22:50:59 par shinken » Journalisée

itfnounours
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 86



A.M. pratiqué(s): Taekwon-Do ITF, un peu de Taï Chi Chuan (Yang 24), et a testé plusieurs autres trucs (karaté, judo, wing chun, aïkido (minoru mochizuki), yoga, aunkaï)


WWW
« Répondre #40 le: 31 Mai 2013 à 14:47:21 »

En fonction de ouù tu habites, tu peux aussi voir si tu trouves des clubs de gumdo ou kumdo (art du sabre coréen). Je crois que l'approche est un peu différentes des écoles japonaise, ca doit être bien de pouvoir comparer aussi. Perso je m'y connais pas assez, mais je sais que c'est en train de développer progressivement en France, donc pourquoi pas ?
Journalisée

Si vis pacem, para bellum

"Je mets les pieds où je veux, little john..."
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #41 le: 01 Juin 2013 à 18:34:20 »

si le gus doit éviter ma frappe c'est pas parce que dans le kata il doit le faire.... c'est parce qu'il à vraiment peur de vous sur cette frappe.

C'est pas du tout ça.

...

Dans un kata, celui qui bouge en face le fait parce qu'il ne peut faire que ça.


Je ne sais pas qui  vous  (je dis  vous parce que t'es pas le seul) met en tête des trucs basés  sur la peur, mais autant on peut être tolérent  sur des  tas de choses, autant une pratique basée  sue l'inspiration de la peur est une grave erreur.
Ce qui n'a  rien à  voir avec la détermination que l'on peut mettre dans ces  actions.

Sans indiscrétion, tu (vous) avez combien d'années de pratique dans votre (vos) discipline (respectives) ?




Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #42 le: 02 Juin 2013 à 03:22:57 »

Pour commencer vous avez mal interpreté mon propos. Si dans le kata le gus doit bloquer de tel façon ou se déplacer de tel ou tel façon, ce n'est parce que il doit le faire de toute façon parce mais parce que vous ne lui laissez pas le choix de jouer son rôle.

Ensuite les katas du tsksr sont différents des katas des autres écoles, se sont des répertoires technique qui ne respectent pas nécessairement la logique d'un vrais combat. Par exemple le premier kata que tout le monde connait, "itsutsu non tachi", hé bien dans la réalité on y meurt 6 ou 7 fois avant la fin du kata.
Premier exemple le prof se met en "in no kamae", recule de deux pas et arrête le sabre de l'étudiant.. sur ce coup là en réalité l'étudiant se fait trancher la gorge. L'étudiant se met en "migi guédan" et stop un "maki uchi men" avec un "ko gasumi", en réalité son "ko gasumi" ne stop pas la lame mais tranche les poignets du prof. Dans le kata le prof tente un "do uchi" de suite et l'étudiant évite la frappe et tape sur le boken du prof. Encore une fois dans la réalité le prof vient de perdre un poignet. Plus loins le prof sert la même médecine à l'étudiant avec un "te ura gasumi", on bloque la lame mais dans la réalité c'est le poignet qui est coupé. L'étudiant se met en "swari migi guédan" le prof frappe de haut en bas et l'étudiant bloque en "swari no tori". Encore une fois la réalité c'est que l'étudiant ne bloque pas, il tranche en "kesa age"  avec la main gauche qui pousse la mune.

Dans notre école penser que no kata sont des mises en situations ou l'adversaire bouge de tel ou tel façon parce qu'on ne lui offre pas d'autre porte de sortie est justement une erreur de débutant que j'ai fait moi même et sur lequel on m'a corrigé. Cette façon de faire est postérieur à notre école.
Dans la nôtre c'est des répertoire technique qui permettent d'apprendre un certain nombre de techniques, déplacements et stratégies.... et quand on à bien appris ces dites techniques dans l'ordre ou le desordre on passe au deuxième kata et ainsi de suite.

Ensuite dans nanatsu on apprend en autre choses à trancher en reculant, dans gasumi c'est le combat rapproché, dans akka c'est le combat en distance.
« Dernière édition: 02 Juin 2013 à 03:29:38 par shinken » Journalisée

Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1828


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #43 le: 02 Juin 2013 à 12:46:19 »

Pour commencer vous avez mal interprété mon propos. Si dans le kata le gus doit bloquer de tel façon ou se déplacer de tel ou tel façon, ce n'est parce que il doit le faire de toute façon parce mais parce que vous ne lui laissez pas le choix de jouer son rôle.
J'ai surtout rebondi sur la notion de peur que tu évoquais !
Mais passons ...

Quel rôle ?
Tu veux dire que tu l'empêche de faire ce qu'il voudrait faire ?
Ce n'est même pas cela.
Dans la théorie, on te dit que tu mets l'autre dans l'obligation de faire "le kata", c'est à dire que dans cette situation, il n'a d'autre choix que de faire ce que dit le kata, on va même pousser jusqu'à te dire que tu vas amener l'autre  à faire ce que tu veux qu'il fasse et pas ce qu'il voudrait faire, par exemple (on va te parler de stratégie dans ce dernier cas au passage). .

Ça c'est la théorie.
C'est pas faux.
C'est aussi fait pour répondre à des questions sans s'étendre pendant des heure sur des réponses que selon le niveau d'étude de l'élève, il ne les comprendrait pas, ou les entendrait de travers.
Mais j'insiste, fondamentalement, ce n'est pas faux, c'est le fond de l'étude ; libéré du kata, dans un combat libre, c'est ce que devra avoir retenu l'étudiant de l'étude du kata  : la technique et la stratégie.

Dans la pratique du kata, les deux protagonistes pourrait très souvent faire autre chose que ce que demande de faire le kata, mais ce ne serait pas ce qui est demandé, cela ne revetrait plus le caractère d'une étude. Or le Kata, c'est essentiellement une étude.
Les écoles anciennes comme la tienne insistent énormément sur le fait de ne pas déformer le kata, au demeurant et il y a une bonne raison à cela.

Pour le reste, dans l'étude, bien sur qu'on touche l'arme de l'autre alors que dans la réalité, on lui trancherait le poignet ou autre chose, qu'on pourrait, dans un kata tuer ou blesser plusieurs fois son partenaire, mais une étude est faite pour s'entraîner sans se blesser, donc l'étude demande de  toucher l'arme plutôt qu'une partie du corps. Cela est l'illustration de base de la double facette du kata : ce que tu vois, ce qu'on te montre, ce que voient les autres : toucher l'arme et ce que contient ce geste dans la réalité : couper le poignet (pour ne prendre que cet exemple).

Par la pratique du kata, l'étudiant va ainsi découvrir au fil des années d'étude les aspects cachés que renferment les katas (le kata me dit de faire ça, mais dans la réalité, ce cas de figure m'enseigne quoi ? M'ouvre une porte  sur quoi ?), c'est pour cela aussi qu'il y a des séries, une progression, chaque série ou kata dans une série apporte son lot de techniques pour bouger et d'enseignement cachés. Soit le professeur révélera un jour à son élève certains aspects cachés,  soit ce dernier les découvrira tout seul, ce qui est le principal but au demeurant car on ne doit pas tout attendre de l'enseignant, mais découvrir pas soi même.

Dans notre école penser que no kata sont des mises en situations ou l'adversaire bouge de tel ou tel façon parce qu'on ne lui offre pas d'autre porte de sortie est justement une erreur de débutant que j'ai fait moi même et sur lequel on m'a corrigé.
Ce n'est pas ça non plus en effet, peut-être me suis-je mal exprimé ou ais-je utilisé un raccourcis pour faire simple.
Ci dessus, j'explique un peu plus profondément le  sens du kata, le sens de l'étude qu'il véhicule.

Dans la nôtre c'est des répertoire technique qui permettent d'apprendre un certain nombre de techniques, déplacements et stratégies.... et quand on à bien appris ces dites techniques dans l'ordre ou le desordre on passe au deuxième kata et ainsi de suite.
T'inquiètes, dans ton école, c'est comme dans toutes les écoles anciennes, du moins le même esprit, la même démarche, chacune avec ses techniques spécifiques.
On parle donc bien de la même chose Clin d'oeil



Enfin, quand je dis "vous", ce n'est pas à toi, c'est que je m'adresse à travers toi aux autres également (tu peux donc me dire "tu" Clin d'oeil)



Sinon, tu en es à combien d'années d 'études, tu n'as pas répondu à cette question.
Ne t'inquiètes pas, je ne te sortirai jamais "j'ai X années d'ancienneté de plus que toi dans divers disciplines alors, camembert", ça c'est ce qu'on répond quand on n'a pas la réponse !
Non, c'est juste pour savoir. Peut-être pour te donner des réponses plus adaptées à ton niveau de compréhension présent, ce qui n'a rien de péjoratif.
« Dernière édition: 02 Juin 2013 à 20:25:34 par Chichounet » Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #44 le: 02 Juin 2013 à 15:51:15 »

Désolé, je trouvais que mon message commençait à ressembler à l'une de ces tartines sans fin comme on en retrouve trop souvent sur le net. Je termine actuellement ma deuxième années, mais je travail mon Katori sur une base régulière selon le temps que me laisse mon gagne-pain (je m'occupe de personne âgée en perte d'autonomie à leur domicile). Donc certaine semaines je peux mettre 5 heures et dans d'autres 15, j'ai un horaire fragmenté.
Mon objectif c'est de ne pas laissé une journée passé sans que j'ai mis un peu de temps dans mes frappes, mes kata (coté prof et élève) et mon iaijutsu.
« Dernière édition: 02 Juin 2013 à 15:55:33 par shinken » Journalisée

Pages: 1 2 [3] 4   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.