Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesLe coin détenteDiscussionsLes arts martiaux (Modérateurs: artmintch, Hattori Aruno, Oliv 0808, Wsorhan)Passage de la ceinture noire
Pages: 1 [2] 3   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Passage de la ceinture noire  (Lu 2192 fois)
0 Membres et 2 Invités sur ce fil de discussion.
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 116



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #15 le: 16 Mars 2017 à 20:51:14 »

C'est quand même un bordel monstrueux  pour un grade.
Je suis un peu vieux jeux mais pour moi une ceinture noire devrait être délivré par le seul maître de l'élève qui est vraiment capable de juger réellement les capacité de son élève. C'est "facile" d'être bon une fois pour un examen, c'est beaucoup plus difficile d'être bon sur la durée et de comprendre ta discipline et la philosophie lié aux arts martiaux.

Selon vous, comment devrait ce dérouler un passage de CN ?
Journalisée

Wolk On !
marius79
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 51


A.M. pratiqué(s): hapkido


« Répondre #16 le: 16 Mars 2017 à 21:17:09 »

La ceinture noire marque souvent une étape,  et c'est un peu là que tu as une réelle reconnaissance de grade de ta fédé.
 Mais passer des ceintures ou passer des examens sont deux choses identiques, est ce que le meilleur moyen est de questionner machin a un moment T sur tout une série de sujet avec le stress qui va avec, ou est-ce c'est de l'accompagner et que  finalement  valider son savoir sans éxam parce que le prof sait que son élève à le niveau, qu'il maîtrise ce qui est nécessaire pour avoir son grade. Parce qu'il le voit 4h ou 6h par semaine.
Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4331



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #17 le: 16 Mars 2017 à 23:52:59 »

Il faut quand même se rappeler que ce genre de fédéralisation des AM est une pratique très occidentale. Elle est souvent réclamée par les autorités mais pas systématique dans tous les pays ou dans tous les arts martiaux.

C'est quand même un bordel monstrueux  pour un grade.
Je suis un peu vieux jeux mais pour moi une ceinture noire devrait être délivré par le seul maître de l'élève qui est vraiment capable de juger réellement les capacité de son élève. C'est "facile" d'être bon une fois pour un examen, c'est beaucoup plus difficile d'être bon sur la durée et de comprendre ta discipline et la philosophie lié aux arts martiaux.

Selon vous, comment devrait ce dérouler un passage de CN ?

Je suis d'accord sur le fait que ça devrait être au professeur de juger son élève et traditionnellement, c'était comme ça que ça se passait. Mais bon, c'est plus facile à faire dans de petites structures et les fédés sont justement à l'opposé de cela.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #18 le: 17 Mars 2017 à 03:52:37 »

Dans beaucoup d'AM la ceinture noire ne reconnait pas la compétence technique du pratiquant mais sa capacité à transmettre le savoir de l'école, on t'as montrer un certain bagage technique et tehorique qui te permettrait de le faire.

Michael Shumaker avait appris à conduire et était devenue un technicien hors pair en conduite....  mais il n'était pas une professeur de conduite ni de base, ni avancé.
La ceinture noire c'est comme devenir professeur de conduite, ça ne veut pas dire que tu peux te défendre sur un circuit de course mais tu peux l'enseigner à de futur champions.

Idem pour le karaté et autre AM, pas besoins voir inutile d’être ceinture noir ou de connaitre toutes les techniques pour savoir se battre grâce à ton art, d’ailleurs je crois que le meilleur hommage à faire à son art est de le rendre efficace... hors tatamis peu de pratiquants le sont réellement je pense, même parmi ceux qui sont très gradé. Par contre si tu veux l'enseigner ou aider les copain dans leur cheminement c'est un passage obligé dans ta progression.
« Dernière édition: 17 Mars 2017 à 04:04:20 par shinken » Journalisée

cochise
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 399



« Répondre #19 le: 17 Mars 2017 à 09:05:29 »

Répondre à la question : A quoi peut servir le passage de la ceinture noir c'est chercher à résoudre un véritable casse tête .....
Je dirais donc pour apporter une pierre au monument que cela peut vous permettre notamment de voir comment vous allez exprimer votre technique en situation de stress ....

Si sur un passage de ceinture noir votre stress vous empêche de vous exprimer correctement comment pourrez vous le faire si un jour vous avez besoin de votre technique pour le jour J ?

Je trouve donc très bénéfique d'aller exhiber sa technique lors d'un passage de ceinture noir clin d'oeil
Journalisée

Entre savoir faire et croire savoir faire ... Il y a une différence ... Le Problème !!! C\'est que bien souvent ... Notre égo nous pousse à la deuxième affirmation !!!
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 116



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #20 le: 17 Mars 2017 à 09:34:20 »

Il est vrai que c'est bien de pouvoir pratiquer en situation de stress afin d'exercer notre capacité à gérer ce stress en cas d'agression.
Cela dit je pense que tout professeur devrait faire travailler ses élèves ainsi de temps en temps, selon moi c'est primordiale si l'on pouvoir apprendre à rendre efficace son art.

Mais j'avoue avoir vraiment du mal avec ce système fédéral de passage de grade, même si je peu comprendre son utilité en terme de gestion.

Citation
Michael Shumaker avait appris à conduire et était devenue un technicien hors pair en conduite....  mais il n'était pas une professeur de conduite ni de base, ni avancé.
La ceinture noire c'est comme devenir professeur de conduite, ça ne veut pas dire que tu peux te défendre sur un circuit de course mais tu peux l'enseigner à de futur champions.

Idem pour le karaté et autre AM, pas besoins voir inutile d’être ceinture noir ou de connaitre toutes les techniques pour savoir se battre grâce à ton art, d’ailleurs je crois que le meilleur hommage à faire à son art est de le rendre efficace... hors tatamis peu de pratiquants le sont réellement je pense, même parmi ceux qui sont très gradé. Par contre si tu veux l'enseigner ou aider les copain dans leur cheminement c'est un passage obligé dans ta progression.

Une piste de réflexion plutôt intéressante. Ne devrions nous pas prétendre au meilleur niveau possible afin de pouvoir transmettre efficacement notre art ? 
Journalisée

Wolk On !
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5293



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #21 le: 17 Mars 2017 à 09:42:10 »

Je vais pousser le "bouchon" un peu plus loin  Tire la langue , on peut dire que si il y a stress ce ne sera pas le même d'un côté comme de l'autre. Passer devant un jury, il faut "donner" ce qu'il veut voir ("tricherie" ?  Non non  ). D'un côté il faut convaincre pour ne pas perdre du temps ( repasser plusieurs fois aucun intérêt) pour continuer sur autre chose.  Et d'un autre côté si jour j, risque peut être d'avoir a préserver sa vie.
Petit moment "mode" provocation fermé  je sors
Journalisée
therace
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 66


A.M. pratiqué(s): Vo cô truyen


WWW
« Répondre #22 le: 17 Mars 2017 à 12:14:27 »

J'avoue que l'histoire de la fédé pour une ceinture me semble beaucoup superflue. Une ceinture est plus pour reconnaitre la technicité de la personne.
Mais pour ce qui est de la mise en situation de stress, pourquoi ne pas prévoir des examens blancs ?
Journalisée
marius79
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 51


A.M. pratiqué(s): hapkido


« Répondre #23 le: 17 Mars 2017 à 12:43:54 »

Citation
 
Mais pour ce qui est de la mise en situation de stress, pourquoi ne pas prévoir des examens blancs ?


Complêtement d'accord, le prof à les moyens de pouvoir mettre ces élèves sous stress . De plus je ne pense pas que le stress d'un éxam, soit similaire à celui que l'on ressent lors d'une agression. Celui d'une agression, est une chose intense à gérer sur un cours instant alors que lors du passage de l'éxam, tu sais combien de temps sa va dure.
« Dernière édition: 17 Mars 2017 à 13:09:23 par artmintch » Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5293



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #24 le: 17 Mars 2017 à 13:04:21 »

Citation
Je suis un peu vieux jeux mais pour moi une ceinture noire devrait être délivré par le seul maître de l'élève qui est vraiment capable de juger réellement les capacité de son élève.

Ce qui pourrait être évident  clin d'oeil. Si cela n'est pas le cas il y a diverses raisons bonnes ou mauvaises, mais bon les choses étant comme elles sont, il faut faire avec.

pour préciser un propos de mon intervention précédente : un jury peut être composé de personnes n'ayant pas le même "style" donc pas les mêmes enseignements que les pratiquants qui se présentent. Alors comment "juger". Il va y avoir une réponse : on peut voir la façon de bouger, la stabilité, la "détermination" ..etc. mais maigres choses sur les "principes" des écoles s'il ne sont pas connu des "juges". Donc : donner ce que les personnes en face on envie de voir. On s’éloigne alors d'une véritable " présentation" le tout étant tronqué. Le risque de réussir en ayant une bonne prestance et en "surjouant" tout en mettant en "sourdine" ce qui fait "l'essence" d'une discipline. Ce qui fait pensé par certains que ces "examens" sont biaisés.

Citation
Une ceinture est plus pour reconnaitre la technicité de la personne.

oui et non  clin d'oeil c'est plutôt une "formalité" qui devrait bien se passer. Normalement c'est prof (sérieux et " honnête")qui décide que sont élève est prêt et le présenter au passage de grade. Ensuite a niveau suivant plus élevè c'est au pratiquant de suivre son chemin et considérer s'il peut continuer les étapes suivantes.

je pense que je n'irais pas plus loin dans le sujet qui parfois est "complexe"

 Sourire   
     
édit (citation pas, passée)
 
« Dernière édition: 17 Mars 2017 à 15:32:56 par artmintch » Journalisée
Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4331



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #25 le: 17 Mars 2017 à 15:17:11 »

Dans beaucoup d'AM la ceinture noire ne reconnait pas la compétence technique du pratiquant mais sa capacité à transmettre le savoir de l'école, on t'as montrer un certain bagage technique et tehorique qui te permettrait de le faire.

Michael Shumaker avait appris à conduire et était devenue un technicien hors pair en conduite....  mais il n'était pas une professeur de conduite ni de base, ni avancé.
La ceinture noire c'est comme devenir professeur de conduite, ça ne veut pas dire que tu peux te défendre sur un circuit de course mais tu peux l'enseigner à de futur champions.

Dans beaucoup d'arts martiaux en réalité, la ceinture noire montre juste que tu as acquis (pas forcément maîtrisé)...Rien d'autre que les bases.  Grimaçant

On m'a toujours dit que l'obtention de la ceinture noire était un début et non une fin. Je sais que le temps et l'implication varie d'un art martial à un autre mais ça me semble bizarre cette idée "tu as la noire, tu peux être prof", sachant qu'on est toujours quelque part un débutant après son obtention.


A contrario aussi, ce n'est pas le passage d'un test et l'obtention d'une ceinture qui font de quelqu'un un professeur compétent. On peut être très bon tout en étant incapable de correctement transmettre ses connaissances. Il n'est pas donné à tout le monde d'être un bon pédagogue, je trouve moi-même l'exercice assez ardu et j'ai vu des gradés complètement se planter là-dessus, malgré leurs années de pratique et leurs dan.

Enseigner est en réalité une lourde responsabilité. On n'est plus uniquement responsable de sa propre pratique mais de celle d'autres. Ce n'est sûrement pas à prendre à la légère.
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
mathieu
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 116



A.M. pratiqué(s): Jujutsu, taekwondo, Wado ryu


« Répondre #26 le: 18 Mars 2017 à 07:50:35 »

Mais alors faut-il forcément passer outre ses convictions pour obtenir ce grade ?
Journalisée

Wolk On !
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #27 le: 18 Mars 2017 à 08:12:09 »

Dans beaucoup d'arts martiaux en réalité, la ceinture noire montre juste que tu as acquis (pas forcément maîtrisé)...Rien d'autre que les bases.  Grimaçant

On m'a toujours dit que l'obtention de la ceinture noire était un début et non une fin. Je sais que le temps et l'implication varie d'un art martial à un autre mais ça me semble bizarre cette idée "tu as la noire, tu peux être prof", sachant qu'on est toujours quelque part un débutant après son obtention.


A contrario aussi, ce n'est pas le passage d'un test et l'obtention d'une ceinture qui font de quelqu'un un professeur compétent. On peut être très bon tout en étant incapable de correctement transmettre ses connaissances. Il n'est pas donné à tout le monde d'être un bon pédagogue, je trouve moi-même l'exercice assez ardu et j'ai vu des gradés complètement se planter là-dessus, malgré leurs années de pratique et leurs dan.

Enseigner est en réalité une lourde responsabilité. On n'est plus uniquement responsable de sa propre pratique mais de celle d'autres. Ce n'est sûrement pas à prendre à la légère.


Ça dépend de l'art martial. Dans les koryu, tu deviendras un sempai bien avant la ceinture noire (sous l’œil attentif du directeur technique). Le but étant la préservation des techniques de l'école le premier dans correspondra à quelque chose comme "apprentis professeur". Bien-sur tu auras appris les base et peut être un peu plus.
D’ailleurs je n'ai pas vérifié ce qu'il en était dans ma fédé actuel mais dans mon ancienne fédé (du même art martial), pour les passage de grade des ceintures noirs si tu n’assistait pas ton directeur technique pour l'enseignement, tu avais une pénalité d'un ans avant d’être autorisé à te présenter à ton examen.

Ceci étant dit, dans une même fédé tu as différente interprétations selon le directeur technique local. Dans certains endroit tu ne sera jamais recommandé pour la passage de la dite ceinture à moins que tu ne soit devenue l'équivalent technique d'un 2, voir meme 3 eme dan alors que dans d'autres dojo tu sera envoyé prématurément à l’examen... apprenant et pratiquant les dernières technique juste avant d'allez au casse pipe.
Dans ma fédé actuel. lors des stages, les premier kyu qui souhaitent faire éventuellement le grand saut sont pris à part pour éviter les examens suicide, et vérifier l’uniformité de la technique. Les hauts gradé d'autres dojo ayant travaillé avec vous lors de ces stages, entre autres conseils, peuvent vous conseiller d'attendre encore un peu avant de tenter le coups.
« Dernière édition: 18 Mars 2017 à 08:34:16 par shinken » Journalisée

Hattori Aruno
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 4331



A.M. pratiqué(s): karate quelques annees, bujutsu, ninjutsu


« Répondre #28 le: 18 Mars 2017 à 16:41:46 »

Ce que tu décris est un système fédéralisé et moderne, pas forcément représentatif des écoles classiques.

De même pour la préservation des techniques, il faut savoir que dans les écoles japonaises, la transmission peut se faire à des degrés différents. Un soke pouvait très bien discerner un menkyo kaiden en omettant une partie de la transmission juste parce qu'il en avait marre de l'élève et ne voyait pas en lui le potentiel pour transmettre plus. La préservation des techniques à proprement parler est plus l'affaire du soke et des personnes à qui il décide de réellement et pleinement transmettre son héritage martial.

 
Journalisée

Avant de nous rejoindre, le petit scarabée comme le vieux grillon se doivent de lire attentivement les conditions d'utilisation du forum.
kiai
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 383


A.M. pratiqué(s): karate- kobudo -boxe thai


« Répondre #29 le: 18 Mars 2017 à 17:20:56 »

juste une remarque, dans un passage de grade karaté fédéral aucune question sur la fédé ou sur autre chose n'est posée. C'est un examen technique seulement.Par contre pour le passage du DIF (diplôme d'instructeur fédéral) la il y a des questions sur le fonctionnement de la fédé, anatomie-physiologie-biomécanique,et pédagogie.
Journalisée
Pages: 1 [2] 3   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.