Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Techniques-MartialesArts martiaux et sports de combatsArts martiaux et sports de combats Japonais (Modérateur: Wsorhan)Katas
Pages: [1]   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: Katas  (Lu 5517 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
odin
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 18


A chaque seconde je veux devenir plus fort


A.M. pratiqué(s): Karate


« le: 07 Mai 2016 à 14:13:32 »

Salut. J'ai une question au sujet des katas , je sais que les pratiquants les répètent chaque fois alors j'aimerais connaitre leur utilité.
Merci d'avance.
Journalisée
hakuzo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 302



A.M. pratiqué(s): Taijutsu, koppojutsu, ninjutsu


« Répondre #1 le: 07 Mai 2016 à 20:55:46 »

Cela sert à pas mal de choses, comme acquérir les formes (postures, positionnements,...) ainsi que rendre par la répétition les mouvements et les techniques en quelques sortes "innées", c'est-à-dire qu'elles finissent par sortir sans que l'on aie à réfléchir, ce qui est vital en situation de combat. Cela reste avant tout des exercices didactiques, mais qu'il est important de toujours continuer à travailler.
Journalisée

Shoshin
nauo
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 385



A.M. pratiqué(s): Iaïdo - Kendo-...


« Répondre #2 le: 07 Mai 2016 à 21:03:29 »

C'est aussi un lieu de perfectionnement où on peut travailler les micros détails d'un mouvement. Le fait de devoir effectuer un mouvement bien précis suivit d'autres mouvements prévus d'avance, force parfois à chercher les petites choses qui font la différence.
Journalisée
artmintch
Administrateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 5443



A.M. pratiqué(s): Karaté, Arts martiaux internes chinois


« Répondre #3 le: 07 Mai 2016 à 22:16:51 »

Il y a longtemps que "j'étudie" autre chose  Sourire mais des katas j'en ai "mangé" pas mal un certain temps.
Quelques infos:

Citation
un kata se présente comme une suite de mouvements codifié jusque dans le moindre detail, toujours exécuté de la même manière et dans les mêmes directions.
Buts:
Le combat réel: l'hypothèse de départ est toujours que l'on se trouve assailli par plusieurs adversaires de force, de technique et d'astuce différentes.

Exercice de style: dans un kata le moindre detail, s' il est d'origine, peut se reveler essentiel: il peut aider à la  compréhension du tout, il est une partie de l'héritage laissé;  le négliger,  l'altérer, c'est toucher au tout. Le style, c'est un peu un guide vres l'idée qui fut a l'origine du kata.

L'esprit du kata: le kata rapelle qu'il existe un lien invisible entre les choses, entre l'apparence et la réalité. Il faut chercher. Il y a le mouvement apparent et son sens caché

Bunkai: chaque mouvement a son sens, son interprétation. Le bunkai est parfois évident parfois obscur,  souvent trompeur.  Cela dépend de la technique en question, de celle qui la précède et de celle qui la suit, mai aussi du niveau plus mental que physique du pratiquant

Les trois étapes de la compréhension:
CHU: le premier stade. On decouvre le rôle contraignant de la tradition. On imite tout, les qualités et les défauts de celui auquel on a confié sa progression, sans encore pouvoir distinguer, on apprend les katas.
HA:  second stade. On fini par s' adapter au moule jusqu'à s' y sentir bien. On se sent a l'aise dans les techniques enfin assimilées , on sent bien le kata.
LI: le stade ultime, le moment où après de nombreuses années de pratique sous la férule du maitre on se sépare de lui pour enseigner, ou simplement vivre sa propre conception de l'art...

 clin d'oeil
Journalisée
Xoumaster
Super Modérateur
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 3046



A.M. pratiqué(s): Karaté Défense, Aiki, et plein d'autres choses au fil des rencontres


WWW
« Répondre #4 le: 08 Mai 2016 à 11:43:40 »

Pour compléter les réponses de mes camarades je rajouterai que les katas sont aussi les "catalogues techniques" d'une école. Ils ont été inventés pour cela mais aussi pour baliser une progression (c'est pour cela que dans les budos on retrouve des terminaisons shodan nidan etc (1er degre etc) ou pour illustrer un principe (comme le kata des contres en Judo par ex ou le Tai sabaki no Kata pour les déplacements)
« Dernière édition: 11 Mai 2016 à 16:46:47 par Xoumaster » Journalisée

"He will join us or die Master"
D Vador
Démocrate Galactique


https://www.facebook.com/karate.chamalieres/
musashi
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 3335



A.M. pratiqué(s): karate kyokushin, hapkido, occasionnellement boxe


« Répondre #5 le: 08 Mai 2016 à 21:44:47 »

Eh ben les gars, quelles réponses. Clair, précis, vite fait bien fait Clin d'oeil
Journalisée

"il faut bien comprendre que l'entrainement ne cessera jamais"
-Miyamoto Musashi-
odin
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 18


A chaque seconde je veux devenir plus fort


A.M. pratiqué(s): Karate


« Répondre #6 le: 11 Mai 2016 à 15:09:05 »

Merci, je n'esperait pas mieux comme reponses.
Journalisée
Chichounet
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 1849


A.M. pratiqué(s): Jodo, Iaido & Kenjutsu


WWW
« Répondre #7 le: 20 Mai 2016 à 15:51:17 »

Les kata servent à :
- Apprendre à bouger
- Répondre à un cas de figure particulier.
Cela sans se faire mal, ni mal à son partenaire si c'est le cas de kata à deux.
Ils peuvent aussi ne pas atteindre leur but

Les Kata doivent contenir suffisamment de "matière" pour pouvoir remplir leur office le moment venu.

Le problème est que la plupart des écoles prétendent que leurs katas peuvent répondre à tous les cas de figures existant, or ce n'est que très rarement le cas, sinon jamais car aucune école n'a jamais pu envisager toutes les situations de combat possibles.
Il y a donc des écoles plus ou moins "riches" en techniques.
Mais le nombre (de katas) ne  fait pas obligatoirement la qualité.
Une bonne école est capable de donner une multitude de solutions à divers problèmes.
Enfin, il y a à prendre en compte le niveau du pratiquant, naturellement. En pratiquant les Kata, il va découvrir  tout seul tout ce qu'ils contiennent, car le kata contient deux parties : la partie visible, ce que tu peux voir ou faire, et la partie cachée qui contient toutes les opportunités qu'offre le kata de faire avec ce qu'il t'a enseigné autre chose que ce qu'il dit de façon formelle.

En gros, je  dirais que s'appliquer à répéter les kata revient à, soit :
- Finir idiot  comme une machine à répéter une chorégraphie
- Soit élargir son champ de vision et de connaissance.
Journalisée

Le Kata donne les clefs, mais il n'ouvre pas les portes
http://www.shinfukan.com/
shinken
Membre initié
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 977



A.M. pratiqué(s): Katori Shinto Ryu, Krav Maga, Aikibudo


« Répondre #8 le: 20 Mai 2016 à 17:10:50 »

Dans le Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu le kata sert surtout de catalogue technique, les katas sont long et les échanges nombreux mais la base de l'école c'est une frappe un mort. Ce qui veut dire que dans chaque kata quelqu'un meurt pratiquement à chaque fois que l'un des deux bokken fend l'air, sauf que pour garder notre uke un peu plus longtemps, les kata sont arrangé pour faire des échanges.

Un exemple dans les katas tu me frappes au niveau de la gorge ou de la hanche et je bloque avec mon sabre en changeant de hanche. Mais pourquoi bloquer alors que mon changement de hanche m'as mis tout juste hors de porté de ta lame ? Parce que dans la réalité ce n'est pas ta lame que je vise, c'est ton poignet, quelque centimètre plus loin et parfaitement à ma porté.

Ensuite il y à la technique dans la technique, chez nous on apprend à armer à la tempe avec le tranchant et la pointe vers le haut direction de l’adversaire tout en sortant de la ligne d'attaque, ensuite on tranche en replaçant le pied arrière (la hanche en fait). ça c'est la base. Maintenant l'application caché:  1 une fois armé l'adversaire est menotté, la frappe qui suivra est imprévisible et rapide donc s'il bouge il est mort, il doit attendre de voir quel est votre cible avant de bouger. Il est de votre avantage de marquer un pause et laisser votre adversaire faire l'erreur de créer une ouverture. 2 eme technique dans la technique, pourquoi le tranchant vers le haut ? si vous armez au moment précis ou votre adversaire tente de vous trancher de haut en bas... magie, magie... votre lame se loge automatiquement entre ses deux bras, lui tranchant l’artère du poignet et vous n'avez même pas encore frappé.

Au delà du kata, il convient donc d'étudier et pratiquer séparément chacune de ses composantes.
« Dernière édition: 20 Mai 2016 à 18:55:58 par shinken » Journalisée

Thrace
Membre validé
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 190



A.M. pratiqué(s): Karaté-Do


« Répondre #9 le: 28 Juin 2016 à 16:18:56 »

Pour moi,

je dirai que le Kata permet d'appréhender certe la "forme" de l'école étudiée, mais aussi:

la gestion de l'espace (embusen)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir


la gestion corporelle, savoir utiliser ses membres de façon pas toujours naturelle, ensemble ou à la suite les uns des autres,

muscler, assouplir, renforcer, préparer en somme son organisme à la pratique progressive de la dite école, donner une certaine "forme" à son corps.

Après, en effet, le côté martial développé par mes camarades a toute son importance...

 Sourire





Journalisée

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Pierre Corneille
Pages: [1]   Haut de page
Imprimer
Aller à:  

SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC
Adaptation du thême de panic par Nexion.